facebook Face à face, 
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Face à face, 

Face à face, 

Publié le 4 juil. 2020 Mis à jour le 21 juin 2021
time 2 min

J'ai encore vu l'Autre. Elle m'a paru bien curieuse, voire même malicieuse, avec son air de ne pas en être. Curieusement, elle ne m'a pas déplu lorsque je l'ai aperçu comme si je l'avais déjà rencontré, je ne sais où. On s'est fixé un long moment, sans dire un seul mot puis on s'est souri, un peu bêtement tout de même, comme des potiches de vitrine et on s'est fait un signe de la main, discret. On a pouffé de rire, ensemble. C'est fou, j'ai eu le sentiment que l'on se ressemblait beaucoup et que l’on se comprenait, comme des sœurs jumelles.

À force de la regarder pourtant, la colère a monté en moi, en flèche. Elle commençait à m'énerver de jouer au mime Marceau, à m'imiter sans s'interrompre. Elle n'en avait pas marre à la fin de vouloir être moi. L'Autre !! J'ai voulu comprendre et en avoir le cœur net pour découvrir ce qu'elle me voulait.

J'ai souri de nouveau.

Elle a souri.

J'ai tiré la langue.

Elle a tiré la langue.

Là, je me suis dit... quel toupet !

Alors, je lui ai fait une grosse grimace pour la déstabiliser.

Rien, elle n'a pas paru mécontente pour deux sous et au contraire m'a fait la même grimace geste pour geste.

Alors, je lui ai montré mes dents d'un air féroce.

Là aussi, elle a mimé mon geste avec exactitude.

C'est alors que frustrée, je me suis mise à grogner... Un vrai chien, prêt à l’attaque.  Et, je n'ai pas entendu quoi que ce soit sortant de sa bouche malgré sa mimique identique. J'ai grogné de plus belle, cette fois, comme une panthère agressive devant sa proie. Elle m'a imité dans un silence remarquable.

J'ai fait Ah !!

J'ai fait Oh !!

Je l'ai regardé faire la même chose dans un silence impressionnant.

Je me suis alors tue. Étonnée. J’avais comme un point d’interrogation à la place du cerveau.

Toi, je vais te surprendre ma fille et tu ne vas pas garder longtemps ton silence qui m'agace !! Dans un geste rapide, je me suis approchée d'elle et je l'ai embrassé...

Sur....

Oh,  que sa joue est froide et glacée !

Mon nez s'est écrasé malencontreusement contre un élément perturbateur. D’un coup, une douleur vive m’électrisa le visage.

Puis, je me suis sentie soudain ridicule et me suis mise à rougir de honte comme une pivoine. Elle aussi mais je ne lui en ai pas voulu à l'Autre...

J'ai repris mes esprits,...,  j'étais chez Sébastien. Il m'avait filé de quoi planer.

Pour sûr que j'ai plané... devant le miroir... Face à moi-même.

L.G.

1
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
1
0
0
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
L'indélicatesse
L'indélicatesse

L'indélicatesse est une attitude qui blesse Elle provient de personnes jalouses et médisantes Qu...

Dominique De Santis
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur