facebook 06/01/2022 : thixotropique et oléofuge 
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
06/01/2022 : thixotropique et oléofuge 

06/01/2022 : thixotropique et oléofuge 

Publié le 7 janv. 2022 Mis à jour le 7 janv. 2022
time 3 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 22 lectures
0 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

06/01/2022 : thixotropique et oléofuge 

 

 

06/01/2022 : thixotropique et oléofuge  

  

 Et voilà, enfin, nous étions arrivés devant les montagnes de Mortysia. Jack, comme à son habitude, savait où aller. Il avait ce don, parfois détestable, de lire dans l’avenir, ainsi que dans le passé d’ailleurs. Il m’avait dépêché ici pour une mission de la plus extrême urgence : sauver la région d’un drame qui attenterait à la vie de chacun.    

Après quelques heures de marche, nous étions face à une roche, légèrement rougeâtre, certainement due à sa richesse en oxyde de fer.  Derrière nous, un temps brumeux se profilait à l’horizon. Nous devions faire vite si nous voulions conserver notre visibilité en redescendant. Bien évidemment, si nous nous en sortions vivants.    

Jack sortit une fiole à fond plat et incurvé à sa base. Une sorte de gel verdâtre s’y trouvait. Le goulot de la fiole étant étroit, je ne voyais pas comment il arriverait à le sortir pour s’en servir. Comme pour répondre à cette énigme, il secoua le récipient devant moi, en tournoyant longuement le mélange. Ce fut magique. La gelée devint peu à peu liquide.    

- Le gel d’Aramus, de la contrée de Bukirys, est thixotropique, dès qu’on l’agite, il se liquéfie. Très pratique pour le transporter.    

Même si j'avais adoré sa petite démonstration, je ne voyais toujours pas à quoi cela servirait. Nous devions récupérer une huile aux particularités bien spéciale selon lui, qu’il fallait extirper de la tige d'une plante, la “Langaryius”, que l’on trouvait exclusivement dans cette grotte. Ce lieu était rempli de légendes affreuses. Nombreuses créatures, monstres en tout genre auraient massacré de nombreuses âmes perdues.  Et, encore une fois, il me répondit comme s’il lisait dans mon esprit. C’était réellement agaçant. Comment faisait-elle pour le supporter, Hélène, sa compagne ? Elle était tout l’inverse de lui. Agréable, alerte, et surtout, sympathique, la plupart du temps. Malgré son caractère bien trempé, elle avait de quoi nous rendre jaloux qu’elle se soit entichée à cet énergumène.   

- Nous allons enduire nos lames de ce liquide, elles deviendront oléofuges. Elles seront protégées de cette huile et de sa toxicité. La tige de la Langaryius est très rigide, nos lames devront rester bien affutées. Nous pourrons ainsi stocker l'huile dans ces fioles, prévues à cet effet, et sauver le village.   

- Mais, je ne comprends pas.  Tout le monde va bien à Lisario. De quoi comptes-tu les sauver ?   

- Vois-tu cette brume qui avance sur nous ?    

Comment ne pas la voir ? Elle est si dense que l’on ne voyait rien à travers. Ce qui était le plus inquiétant était sa couleur. Un jaune ocre. Menaçant.    

- D’ici 4 jours, elle aura recouvert entièrement le village. C’est un nuage toxique, rempli de bactéries. L’huile servira pour concocter un remède que les habitants n’en meurent pas. Ma chère et tendre Hélène, que tout le monde me jalouse, fit-il en me faisant un clin d’œil, prépare déjà la mixture et attend le dernier ingrédient.    

Je regardais ce fameux Jack, les yeux écarquillés. Venu de nulle part, lui et Hélène qui semblaient tous deux investis d’une mission cruciale : Sauvez des vies.   

lecture 22 lectures
thumb 0 commentaire
0 réaction
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Covid : MAFIAS gouvernementales
Covid : MAFIAS gouvernementales

N. Djokovic envisage d'attaquer en justice l'Australie, maintenant que la France avertit qu'elle ne laissera pas un grand tennisman non-vaccin&e...

Cecile Voisset
5 min
La traversée
La traversée

— Allez ! Viens, prends ma main, suis-moi !On y va, on va traverser !Tu verras, une fois de l’autre côté,

Roland Ruelle
2 min
La plage en hiver
La plage en hiver

Je revois cette plage, en hiver, sur laquelle nous marchions.Je ressens les embruns froids et salés qui mouillaient nos visages tra...

Roland Ruelle
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur