facebook Oubaitori et autres philosophies japonaises bienveillantes
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Oubaitori et autres philosophies japonaises bienveillantes

Oubaitori et autres philosophies japonaises bienveillantes

Publié le 21 mars 2021 Mis à jour le 21 mars 2021
time 3 min
CREATIVE ROOM

Espace japonais

Oubaitori et autres philosophies japonaises bienveillantes

Au Japon, le stress de la vie quotidienne côtoie une philosophie de l’instant présent et de la paix intérieure. Oubaitori, musubi et ichigo ichie, ces concepts reflètent élégamment un art de vivre à la japonaise en opposition avec l’hyperactivité de la société.

 

Oubaitori, ne pas se comparer aux autres

Cette philosophie est directement héritée du bouddhisme. En japonais, “oubaitori” s’écrit avec 4 caractères signifiant “cerisier, abricotier, pêcher, prunier”. Ces quatre arbres ont chacun une magnifique floraison au printemps. Ils ne fleurissent pas tous exactement au même moment et ce qui permet au spectacle de durer, c’est que les fleurs d’un même arbre éclosent petit à petit. 

Par cette image, l’oubaitori rappelle que chacun est unique et doit attendre “son” moment pour s’épanouir. Plutôt que de regarder ce que les autres font, mieux vaut apprécier ses propres qualités. Une fleur de prunier est tout aussi belle qu’une fleur de pêcher.

La philosophie de l’oubaitori a trouvé un regain de popularité dans notre société hyper connectée. Avec les réseaux sociaux, tout le monde voit la vie des autres. On cherche à exposer le meilleur en masquant le pire. Beaucoup d’internautes comparent leur vie à celles des influenceurs. Ils développent alors des complexes, de la jalousie et une véritable insatisfaction vis-à-vis de leur quotidien. L’oubaitori rappelle poétiquement qu’il vaut mieux rester centré sur soi. Chacun s’épanouira le moment venu. Se comparer aux autres est finalement bien futile.

Musubi, tout évolue

Ce concept est central dans la religion shinto. Il représente l’évolution que connaît toute chose au cours de son existence. Le musubi est à la fois la force vitale d’un être et la direction qu’il choisit de lui donner. C’est par exemple le musubi qui va faire qu’une fleur s'ouvre au printemps, se fane et donne finalement un fruit qui sera mangé ou qui germera.

Le shintoïsme n’est pas une religion dogmatique. Il ne défend pas de morale et c’est l’individu qui donne du sens à ses actions. Quoi que nous fassions, le musubi est en nous. Nous naîtrons, évoluerons et mourrons. Alors, autant mettre à profit ce temps de vie et tenter d’être la meilleure personne possible ! 

Le musubi appelle donc à l’évolution permanente du corps, du coeur et de l’esprit sans aucun jugement. Chacun est libre de le mettre en pratique à sa manière. L’important est de garder en tête que cette force vitale est en nous et que nous la partageons avec tout ce qui existe.

Ichigo Ichie, profiter de l’instant présent

Voilà un peu l’équivalent de notre “carpe diem” latin. Ichigo ichie pourrait se traduire par “une fois, une rencontre”. Cette philosophie appelle à profiter de l’instant présent, car il ne se reproduira jamais exactement de la même manière. Chaque expérience est unique.

Le terme est notamment utilisé pour parler des rencontres. Vous aidez une vieille femme à monter les marches du bus et elle vous sourit ? Prenez le temps d’apprécier la reconnaissance qu’elle vous transmet pendant quelques secondes. Si vous êtes avec de vieux amis et passez une agréable soirée, arrêtez-vous un instant pour réaliser pleinement que vous vivez un moment privilégié avec ceux que vous aimez. Il y aura d’autres soirées, mais elles seront forcément différentes. Autant apprécier chacune d’entre elles !

L’ichigo ichie s’applique également aux petits riens du quotidien  : un rayon de soleil vient éclairer votre tasse de thé, un oiseau se pose furtivement juste devant vous, une brise rafraîchit l’air... Cette philosophie est aussi un rappel que la beauté se cache partout, il suffit d’y être attentif.

Ces quelques concepts philosophiques reflètent un Japon calme et serein. Malgré le rythme de la société, les Japonais continuent d’être sensibles à l’importance de l’instant présent. Chaque année, ils adorent prendre une journée pour observer les arbres en fleurs ou les feuilles d'automne, en toute simplicité.

6
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
1
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
6
0
0
0
1
0
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Curiosités
Le 7ème dragon
Le 7ème dragon

Maître KONG n'aimait déjà pas les chiens - alors les dragons ! - pourtant l'un d'eux s'était installé derri&eg...

Chantal Perrin Verdier
2 min
Ode à Gally*!
Ode à Gally*!

Quand je l’entends dormir et ronfler doucement, Je me sens rassurée par ce doux sifflement.

Patricia Bohic
1 min
L'Amour en ponctuation 
L'Amour en ponctuation 

Le point d'exclamation   !   : Il est celui qui étonne, éclate, percute, ordonne, s...

Yasmina Zakrani
3 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur