Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
L'avion avec Elle

L'avion avec Elle

Publié le 3 mai 2022 Mis à jour le 3 mai 2022
time 1 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 39 lectures
1 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

L'avion avec Elle

L'avion avec elle c'était champagne et trop de bagages. Sourires et anxiété. Rencontres et honnêteté. Honnêteté dans ces rencontres passagères comme nous dans ces sièges. Souvenirs, franchise. Ce lieu devenait un bar où tout pouvait se dire, se traduire. Du restaurant de l'aéroport à l'atterrissage de cet oiseau d'acier tout paraissait vrai. Notre vie heureuse, nos retrouvailles tant attendues, le vert du jardin de la maison, tout devenait réalité et dansait dans mon coeur comme je le rêvais. Et puis l'asphalte venait frapper mon être. L'odeur de cette terre où j'étais née qui faisait de moi plus qu'une étrangère. Le décorum reprenait sa place comme un ogre survient à nouveau. La scène du théâtre s'animait laissant ma réalité sur le tissu des banquettes usées, entretenues de tout, sauf de royauté. Certaines fois; même la moiteur d'arrivées tardives à la fin de l'été, collait à ma peau, comme cette déception à l'âme de ne voir que du faux. Et pourtant ils auraient aimé être vrais, je le sais! Ce sont leurs gestes qui le disaient pas leurs mots. Maladroits, empruntés, il n'y avait que lorsqu'ils s'embrassaient que je voyais qu'ils s'aimaient. Deux oiseaux aux plumes tremblantes. Si ils savaient comme ils m'émouvait à chacun de ces instants. Ils représentaient pour moi l'acte d'amour que l'on fait jaillir. Ils étaient ma Fontaine de Trevi. Mon regard portait vers eux les voeux de toutes ces pièces jetées. Ce qu'ils incarnaient c'était mon espérance dans l'avenir, la preuve que l'amour existe. 

 

Merci d'avoir lu ce texte. Je vous invite à l'écouter si le coeur vous en dit avec cette musique: 

Deux escargots s'en vont à l'enterrement - Joseph Kosma - Christian-Pierre La Marca - L'heure exquise. 

lecture 39 lectures
thumb 0 commentaire
1 réaction
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Curiosités
5.6 – Le quatrième mur... 
5.6 – Le quatrième mur... 

Lors de la lecture de fictions littéraires le miroir est une glace sans tain.Et nous nous tenons derrière.Cette glace...

Lorenzo Soccavo
2 min
5.4 – Images de l’au-delà... 
5.4 – Images de l’au-delà... 

En peinture et en photographie il est possible aussi de représenter des passages entre les mondes.L’aspect spectaculaire est...

Lorenzo Soccavo
3 min
Les bâtons dansants
Les bâtons dansants

La petite pièce sans fenêtre ne sent pas toujours bon.Forcément  &hel...

Chantal Perrin Verdier
2 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur