facebook J'ai lu le tome 1 de la trilogie "Bad Boy" de Sandra Marton.
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
J'ai lu le tome 1 de la trilogie "Bad Boy" de Sandra Marton.

J'ai lu le tome 1 de la trilogie "Bad Boy" de Sandra Marton.

Publié le 4 oct. 2021 Mis à jour le 4 oct. 2021
time 2 min

Sur Panodyssey, tu peux lire 5 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 4 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

J'ai lu le tome 1 de la trilogie "Bad Boy" de Sandra Marton.

 

Resume 

Fiers et indomptables, Jacob, Caleb et Travis Wilde ne reculent devant aucun défi. Sauf devant celui de l’amour…
« Vous n’êtes qu’un mufle égocentrique et arrogant, Jacob Wilde ! » A ces mots, Jacob reste un moment interdit. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’Addison McDowell ne semble pas impressionnée par lui. Et s’il ne se souvient même plus de la dernière fois où quelqu’un a osé le défier de la sorte, il doit avouer que le tempérament de feu d’Addison a un pouvoir étrange sur lui, celui d’éveiller son intérêt – et son désir. Serait-il temps pour lui de sortir de l’isolement dans lequel il s’est muré ? En tout cas, reprendre goût à la vie entre les bras d’une femme comme Addison lui apparaît soudain comme le plus excitant des projets. Et le plus savoureux des défis…

Ce roman est le 1er tome de la trilogie Indomptables séducteurs. 

Est-ce que je recommanderai ce livre à des amis  ? Oui, ce livre n'est pas prise de tête. C'est assez tranquille à lire. Contrairement à ce que l'on peut penser, ce livre n'est pas dans l'excès. Tout est assez bien dosé. Pas mal pour lire le soir au fond de son lit avec une petite lumière tamisée. Un peu de piment dans l'histoire ne fait pas de mal.
Si je devais noter ce livre je mettrais 3/5. Ce n'est pas une lecture extraordinaire, ce n'est pas mauvais, c'est plutôt bien écrit. Je n'ai pas pour habitude de lire ce genre d'histoire mais je ne suis pas déçu. Pour tout dire quand j'ai acheté ce livre, je n'ai pas tout de suite vu que c'était un harlequin. Mais j'ai apprécié ces petit moment avec Addison et Jacob. 

Si je devais choisir une phrase que j'ai bien aimé ça serait "Jamais il n'avait rencontré une femme comme elle" cette phrase montre la vitesse des sentiments. A quel point on peut ressentir des choses pour quelqu'un rapidement. Cette phrase se trouve page 114. 
Une phrase que je n'ai pas spécialement appréciée, même si celle-ci pose le contexte de la relation des deux protagonistes principaux : "Vous n’êtes qu’un mufle égocentrique et arrogant, Jacob Wilde !"  cette phrase est très violente je trouve, elle montre un peu les préjugés que l'on peut avoir suite à un quiproquo, et je ne suis pas spécialement fan des quiproquos dans les histoires. 

Un mot pour démontré ce que j'ai ressenti en lisant cette histoire : Impatience. 

Image par Mihai Paraschiv de Pixabay 

 

0
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
0
0
0
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Hysteria (2020) Beth Draven
Hysteria (2020) Beth Draven

Qui suis-je, où vais-je, dans quel état j’erre En 2018, Beth Draven publiait chez Lips ans Co é...

Jean-Philippe Rathle
4 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur