Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
J'ai lu... La petite dernière - Fatima Daas

J'ai lu... La petite dernière - Fatima Daas

Publié le 19 oct. 2021 Mis à jour le 19 oct. 2021
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 14 lectures
1 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

J'ai lu... La petite dernière - Fatima Daas

Editions : Les éditions Noir sur Blanc (broché) / Le Livre de Poche

Prix : 16 euros (broché) / 7.40 euros (poche)

Où ? : Les éditions noir sur blanc / Place des libraires 

216 pages (poche)

Incapable, faute de temps, de produire une vidéo, j'ai décidé de concocter une chronique express qui je l'espère, vous donnera envie de vous pencher sur ma sélection du jour. Et c'est à l'occasion de sa récente sortie poche que mon choix s'est porté sur le singulier roman de Fatima Daas, La petite dernière

Maniant l'autofiction avec brio, l'auteure ébranle par le choix et le poids de ses mots, elle que l'on devine consciente et intransigeante dans son récit. Présentation...

 

DE QUOI ÇA PARLE ? 

Je m’appelle Fatima Daas. Je suis la mazoziya, la petite dernière. Celle à laquelle on ne s’est pas préparé. Française d’origine algérienne. Musulmane pratiquante. Clichoise qui passe plus de trois heures par jour dans les transports. Une touriste. Une banlieusarde qui observe les comportements parisiens. Je suis une menteuse, une pécheresse. Adolescente, je suis une élève instable. Adulte, je suis hyper-inadaptée. J’écris des histoires pour éviter de vivre la mienne. J’ai fait quatre ans de thérapie. C’est ma plus longue relation. L’amour, c’était tabou à la maison, les marques de tendresse, la sexualité aussi. Je me croyais polyamoureuse. Lorsque Nina a débarqué dans ma vie, je ne savais plus du tout ce dont j’avais besoin et ce qu’il me manquait. Je m’appelle Fatima Daas.

 

À LA LOUPE

"Je m'appelle Fatima..." litanie obsédante présente à chaque début de chapitre sonne comme une recherche de soi, une recherche de son identité

Qui est Fatima ? Une française d'origine algérienne ? Une musulmane ? Une femme qui aime les femmes ? 

Fatima c'est la fille qui, quelque part, est prise en étau entre le poids de la tradition des origines et sa volonté inconsciente de modernité. Comment concilier religion et sexualité surtout quand celle-ci est considérée comme "contre-nature" ? Comment respecter ce prénom si symbolique en islam quand on se sent en marge de sa propre famille, de sa propre "communauté" ? 

De ce monologue fragmenté, l'auteure dresse un portrait fin et singulier d'une voix actuelle diablement déterminée. 

 

Pour qui ? Pourquoi ? 

  • Si tu n'as pas le temps de lire, ça tombe bien : chapitres ultra-courts et fluides. Plus d'excuses ! 
  • Pour la tendresse avec laquelle elle dit les siens.
  • Pour le style à la fois bref et délicat.

 

UN LIVRE, UNE GOURMANDISE !

Chronique express oui, mais certainement pas expéditive au point d'en oublier la gourmandise associée au livre !

Si le roman se veut court et fragmenté, il n'en est pas moins dense. J'ai donc choisi le gâteau magique citron et graines de pavot, privilégiant ainsi le côté acide de Fatima Daas. Texturé en trois couches, il rappelle l'image du portrait minutieusement construit par la romancière.

Fatima Daas

lecture 14 lectures
thumb 0 commentaire
1 réaction
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Prose, proséïe, poésie
Prose, proséïe, poésie

  L’on me demande souvent quelle différence entre une proséïe et une poésie ? Je vais illustrer le c...

Miguel Fernandez
7 min
ICI OU LA-BAS
ICI OU LA-BAS

Pas bien ici ou mieux là-bas C’est la liberté de nos pas Vers une autre vie un ailleurs L&r...

Patrick Vasse
1 min
Les coulisses de Davos #8
Les coulisses de Davos #8

L’image de cette jument noire, immobile sur un champ de neige, est restée gravée dans ma mémoire. Elle remonte en r&e...

Lorenzo Soccavo
4 min
Rencontre avec Bleuenn Guillou
Rencontre avec Bleuenn Guillou

Dernière rencontre d'auteur avant de partir pendant 6 semaines à Pau. Le 13 mai 2022, j'ai eu la chance de rencontrer Ble...

Elodie Furtak
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur