facebook Book'n'furious : Les vies de Chevrolet - Michel Layaz
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Book'n'furious : Les vies de Chevrolet - Michel Layaz

Book'n'furious : Les vies de Chevrolet - Michel Layaz

Publié le 23 nov. 2021 Mis à jour le 23 nov. 2021
time 3 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 9 lectures
1 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 5 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 4 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Book'n'furious : Les vies de Chevrolet - Michel Layaz

Editions : Zoé Editions

Prix : 15 euros (broché)

Où ? : Zoé Editions / Place des libraires

128 pages

Service presse Lecteurs.com

Totalement charmée par le roman, à mon tour de vous étourdir avec Les vies de Chevrolet, l'ébouriffant dernier livre de Michel Layaz. Service presse envoyé par Lecteurs.com (merci !), cette biographie romancée de 128 pages est un vrai plaisir de lectrice. Sans être une grande amatrice de belles mécaniques, j'ai apprécié plonger dans cet univers où la vitesse flirte avec la mort.

Comment Louis Chevrolet, suisse d'origine, est-il devenu cet ingénieur reconnu ? Alors qu'à l'époque des milliers de Chevrolet sont vendues, Louis ne touche qu'un dollar par voiture !

Vous voulez encore plus d'anecdotes ? Je vous raconte tout en 2 min max ! 

 

VIDÉO

 
 

VERSION PAPIER

Né en Suisse en 1878Louis Chevrolet grandit en France, en Bourgogne plus exactement, et se découvre un talent fou pour la mécanique. 

Issu d'une famille très modeste, pour ne pas dire sans le sou, il débute en tant que mécanicien pour véloIngénieur sans le savoir, il fait le bonheur de son patron qui lui, remarque son potentiel exceptionnel. Rapidement repéré, il rejoint des ateliers automobiles sur Paris pour quitter, en 1900, le territoire français. Destination le Canada, puis les Etats-Unis.

Et là, tout s'enchaîne très vite. Au pays de l'Oncle Sam, il s'impose comme pilote hors pair. Tourmenté par son esprit ingénieur, le démon de la mécanique n'est jamais très loin. Ainsi, après avoir travaillé pour Fiat et Buick, il monte avec Billy Durand, sa propre entreprise : la Chevrolet Motor Car Company. Leur crédeau ? "(...) concevoir une voiture de tourisme, une élégante avec des lignes à la française qui saura séduire et s'imposer."

C'est à ce moment que le nom de Chevrolet va être "spolié", et sous contrat en bonne et due forme s'il vous plaît ! Si Louis repart avec un excellent salaire et une poignée d'actions en poche, son nom, en cas de succès, ne lui appartient plus. Et quand on sait aujourd'hui ce que représente ce nom justement... 

Avec pour devise "Never give up !", c'est-à-dire ne jamais abandonner, Louis s'accroche à son destin et entraîne sa famille dans ce tourbillon américain. Famille que l'on voit peu malheureusement, puisque l'auteur préfère se concentrer sur les faits de son protagoniste, délaissant parfois les émotions extérieures.

Mais comment se termine l'histoire de ce fabuleux autodidacte ? 

Et bien pour le savoir, je vous invite à vous plonger dans ce court et ébouriffant roman mené par la très jolie et descriptive plume de Michel Layaz.

Merci à Lecteurs.com et aux éditions Zoé, que je découvre par la même occasion.  

Pour qui ? Pourquoi ? 

  • Pour ceux qui aiment les romans courts et sans dialogues.
  • Pour celles et ceux qui veulent aller à l'essentiel donc. 

 

UN LIVRE, UNE GOURMANDISE ! 

Entre la France et les Etats-Unis, il fallait faire un choix pâtissier ! Vraiment ? J'ai donc coupé la poire en deux et misé sur les whoopies cheese-cake. Entre la forme du macaron et son goût américain, voilà de quoi satisfaire ce cher Chevrolet, enfin, j'espère ! 

 

Michel Layaz
Michel Layaz
lecture 9 lectures
thumb 0 commentaire
1 réaction
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Le Mans 1955
Le Mans 1955

Circuit des 24 heures du Mans, 11 juin 1955, 18h28    « Je m'appelle Pierre Levegh, j'ai 49 ans je suis aux com...

Fabrice Laurendon
6 min
CDL November challenge
CDL November challenge

Coucou les belettes ! Ce mois-ci, j'ai participé au challenge de la Confrérie...

Marine Dunstetter
7 min
LE TERMINAL
LE TERMINAL

Le voilà ce matin de Juin tant attendu, le terminal est encore quasi désert. Le virus a-t-il défait tant de vocations de vo...

Fabrice Laurendon
6 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur