Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
🇫🇷 Bilan 2023

🇫🇷 Bilan 2023

Publié le 31 déc. 2023 Mis à jour le 31 déc. 2023 Culture
time 5 min
1
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 59 lectures
3
réactions

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

🇫🇷 Bilan 2023

🦊 Une nouvelle année s'achève... une année sans doute meilleure que les deux précédentes d'un point de vue purement personnel, bien que mitigée par une activité professionnelle plus prenante, l'adoption de deux chats perdus 🐱 (Minuit et Watari) dont je dois maintenant m'occuper, et une actualité qui se passe de commentaires (guerre sans fin en Ukraine, horreurs sur la bande de Gaza, plus aucune différence notable entre la droite et l'extrême droite en France...) Côté écriture, j'ai la désagréable impression d'avoir très peu avancé. Malgré tout, faisons le point sur les événements et les enseignements de 2023.

🐾 L'Enfant des Esprits (2.0), j'aurais aimé en faire plus - Faire imprimer l'Enfant des Esprits est mon prochain objectif, mais pour l'atteindre, je dois d'abord remanier le texte. C'est une histoire qui me tient à coeur, et j'aimerais vous la présenter sur papier sous un meilleur jour que ce que j'avais achevé en 2020, lors de la première publication. En un an, je n'ai terminé que la moitié du travail... J'aimerais vraiment que 2024 soit l'année de l'impression, mais si je garde le rythme de 2023, je ne sais pas si j'y arriverai. Mon nouveau travail me prend plus de temps qu'avant, et mes livres commencent à me manquer, je ne peux plus leur accorder autant d'attention que je le voudrais.

🐾 La fatigue des réseaux sociaux - Cette année, j'ai posté très régulièrement sur les réseaux sociaux : un bilan tous les lundis, des posts chaque jour sur différents sujets, et je n'ai presque jamais dérogé au dessin du dimanche. D'ailleurs, je suis devenue plus rapide sur mes dessins, et j'ai testé de nouvelles techniques qui m'ont fait progresser. Résultat de ma régularité sans faille : à la fin de l'année, je suis complètement KO. Depuis le mois de Novembre, la fatigue a gagné du terrain sur la motivation et j'ai quasiment arrêté de poster. Ensuite, l'arrivée de BlueSky et la dégradation de Twitter ont encore davantage éparpillé la communauté, mes posts manquent de visibilité et mon art est accueilli avec plus d'enthousiasme lorsque j'en parle de vive voix, par exemple à la bibliothèque de ma ville. Enfin, avec mon nouveau travail, je ne peux plus me permettre de passer le temps libre qu'il me reste à promouvoir mon art plutôt que le pratiquer, sinon je n'avancerai plus du tout.

🐾 Mon premier pack de Noël, l'honneur est sauf - Une autre explication à cette fatigue des réseaux sociaux est que, de toute façon, je ne peux pas y investir assez de temps pour que ma communication soit efficace. Cette année, j'ai fait imprimer pour la première fois le Don de l'Hiver, ma nouvelle de Noël, dans son propre petit livret, et j'ai réalisé un pack de Noël : pour 16€ vous aviez Suzuha, le Don de l'Hiver et deux marque-pages. J'ai fait deux ventes, plutôt médiocre mais l'honneur est sauf. Les profils de mes deux acheteurs sont... 🥁 les mêmes que d'habitude : la première personne est un ancien collègue qui s'est dit "Tiens, pourquoi pas essayer, ça a l'air sympa et en plus j'aurai soutenu une autrice que je connais". La deuxième personne est une personne qui a lu Suzuha, l'a aimé, et a donc décidé de m'acheter le broché pour l'avoir dans sa bibliothèque et me soutenir du même coup (merci à toi ❤️). Et c'est toujours ainsi que mes livres se vendent.

🐾 Les corrections pro, c'est toujours non - L'an dernier, j'ai écrit le Don de l'Hiver pour le recueil de Noël de la librairie Jeune Pousse. Celui-ci ayant pris du retard 🔥, je n'ai pas été prévenue des changements faits à mon texte par la correctrice, et c'est seulement en début d'année que j'ai eu accès à la version corrigée de mon fichier. Une douche froide, torrent de nombreux changements gratuits modifiant le style que j'avais choisi. Entre autres : des présents de vérité générale mis au passé et une complexification des verbes d'incises.  Sur les 10k mots que comptent la nouvelle, la correctrice a détecté "seulement" 4 fautes. C'est trop. 4 fautes pour 10k mots, ça fait 24 fautes pour un roman de 60k comme Suzuha. Sauf que... sur le Don de l'Hiver, j'avais une deadline, et je n'ai pas "laissé reposer" mon texte avant de le relire plus tard avec un regard neuf. Or, je pense que suivre à la lettre ma méthode de correction en respectant aussi la mise au repos du texte me permettrait d'avoir un meilleur résultat. Je ne me sens toujours pas de débourser une somme conséquente pour de la correction pro au vu des résultats obtenus sur ma nouvelle.

🐾 La vulgarisation de l'écriture de mise en forme - Bien que mon nouveau travail me prenne plus de temps, c'est un poste qui m'a aussi réconciliée avec l'idée de faire plus de tech par plaisir. Parmi les projets qui me trottent dans la tête depuis longtemps, il y a la vulgarisation de ma méthode d'écriture avec Texmaker et LaTeX, qui me fait gagner beaucoup de temps et me prémunit contre beaucoup d'erreurs manuelles et logicielles. En m'inspirant d'une idée de @ponpontergeist, je me suis dirigée vers Notion pour entammer ma série d'articles tutoriels qui, j'espère, vous sera utile (Je vois Alexandre Leforestier bondir dans le fond de la salle, alors j'anticipe : Panodyssey est plus adapté à mes articles littéraires qu'à mes articles techniques, et Github pourrait effrayer mon public cible. Je trouve à Notion un compromis intéressant entre un site au style simple et accessible, mais avec une présentation assez épurée et des blocs de codes assez propres pour écrire sur des sujets tech.)

Bon, je pense qu'on a fait le tour. Je suis triste de n'avoir quasiment pas écrit une ligne cette année, mais je ne pense pas avoir les moyens de trouver une routine qui me permette de m'occuper de deux projets en même temps : c'est soit l'Enfant des Esprits, soit Le Vœu de Yoko, mais pas les deux. J'espère terminer le premier au plus vite pour me remettre à l'écriture. D'ici là, vous pouvez retrouver tous mes travaux, tous mes réseaux, ainsi que ma boutique Ko-Fi sur mon site d'autrice : https://academie-des-renards.dunstetter.fr/

Allez, c'est parti pour 2024 ! Bonne année, tout le monde !

Marine, belette sauvage écrivaine

 

 

lecture 59 lectures
thumb 0 commentaire
3
réactions

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Scabreux
Scabreux

Un mot d'un dictionnaire, ma définition, vôtre sourire, ma joie. D...

Bernard Ducosson
1 min
A KNOT
A KNOT

(to Karen) The photo (untitle) is from Haaretz Weekend Brief (April 13th), it shows spring army manoeuvres....

Cecile Voisset
3 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur