Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Contribuer à la richesse de l’existant sur Panodyssey ?

Contribuer à la richesse de l’existant sur Panodyssey ?

Publié le 4 mai 2020 Mis à jour le 29 sept. 2020
time 2 min
4
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 38 lectures
4 réactions

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Contribuer à la richesse de l’existant sur Panodyssey ?

Bonjour,

La page d’accueil de Panodyssey ne ment pas, la création est boostée.

Concrètement pour moi, je ne pensais pas publier autant.

Alors voici un autre sujet ‘technique’ que m’a inspiré la lecture de l’article « Réconcilier éthique et numérique par Alexandre Leforestier. J’y lis qu’il est question de protéger les créateurs, et d’empire des GAFA et autres.

Je crois qu’il y a un empire encore plus puissant et j’aurai aimé en faire état en commentant l’article. Comme je n’ai pas su faire un commentaire à cette publication, je publie direct dans mon espace.

L’empire contre lequel il me semble le plus urgent de lutter et de se protéger est le DARKNET.

Quand je travaillais à France-Télecom, en 1999 dans le cadre des projets de passage à l’an2000 j’ai côtoyé un jeune ingénieur sécurité web maison. Il m’a expliqué que France-Télécom lui avait trouvé un logement en lien avec son travail. Il habitait à moins de 10 mètres de la « dorsale » réseau national. Il avait comme cela un accès imbattable, un peu comme un hélicoptère de la police au dessus d’une autoroute. Il entrait, circulait et sortait sur le web plus vite que tout le monde.

La lutte sournoise est effarante. J’en ai eu un autre aperçu en 2016 lors d’une conférence sur la cybercriminalité. Simples internautes, on n’imagine pas ce qui se trame dans les bas-fonds du web et toutes les techniques qui s’y développent. Par exemple, si vous avez peur d’être piraté, un conseil : en surfant écoutez toujours de la musique. Il existe des programmes espions qui enregistrent les fréquences sonores d’actions sur les touches du clavier (toutes différentes comme sur un instrument de musique) => même si vous tapez un code à 64 chiffres, il peut être enregistré à votre insu => c’est ce qui a fait développer les reconnaissances optiques (empreinte digitale, iris de l’oeil…) et les saisies graphiques à la souris dans un tableau de chiffres constamment remanié.

Alors, si vous créez de la valeur sur internet, sachez vous protéger un minimum. Les ordiphones sont devenus la cible des programmes malveillants et ouvrent tous les sas de sécurité.

Ce serait bien que la créative room officielle de Panodyssey, qui ne rigole pas, invite un expert cybercriminalité (j’ai fréquenté un poil La Mélée Numérique à Toulouse : ‘les métiers de la cybersécurité’).

Cordialement.

Bruno

lecture 38 lectures
thumb 0 commentaire
4 réactions
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu aimes les publications Panodyssey ?
Soutiens leurs auteurs indépendants !

Prolonger le voyage dans l'univers Tech

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur