Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
La métaphore de Saint Thomas

La métaphore de Saint Thomas

Publié le 17 mai 2022 Mis à jour le 17 mai 2022
time 1 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 80 lectures
0 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

La métaphore de Saint Thomas

Mon dernier article , espérer sans espoir : https://panodyssey.com/fr/article/environnement/esperer-sans-espoir-84fr97a5nqb9 a sucité de nombreuses réactions de lecteurs et d’amis proches. Leur spectre est très large. Cela va de « je ne m’informe plus afin de ne pas être terrorisé » à « nous allons droit dans le mur, tout espoir est illusoire ». Entre ces deux extrêmes, l’on m’a dit : «  ce n’est pas réaliste de prendre la vie du bon côté alors que la catastrophe est imminente » , et : « jouissons des moments de bonheur et advienne que pourra ». J’ai même eu droit à : « tu devrais avoir honte d’adopter une posture heureuse dans un monde malheureux ». Certains m’invitent à m’engager dans un parti politique , une association ou une ONG pour changer le monde quitte à prendre part à des actions radicales. 

Autant de représentations mentales permettant à chacun de donner du sens à une situation où nos pouvoirs sont limités , voire inexistants. Nous n’avons pas choisi la concomitance d’événements dramatiques et anxiogènes actuels, en revanche nous pouvons choisir la signification que nous leur donnons et la manière dont nous vivons avec. Tout en étant partie prenante du système, acceptons qu’il soit plus fort que nous et nous dépasse.

A cet effet, je m’autorise à inventer une métaphore bâtie sur des faits irréels que j’ai envie de partager avec vous.
Avant d’être saint, Thomas était moine. Il aimait jouer au football avec ses condisciples dans le cloître de l’abbaye. Un jour, un ange s’approche et lui pose une question : «  Thomas, si je te révélais que tu allais mourir cette nuit, que ferais-tu ? » Et Thomas de répondre : « Et bien, je continuerais à jouer au football dans ce magnifique cloître . »

lecture 80 lectures
thumb 0 commentaire
0 réaction
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Environnement

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur