facebook Une main de jours
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Une main de jours

Une main de jours

Publié le 23 juin 2021 Mis à jour le 23 juin 2021
time 1 min

Sur Panodyssey, tu peux lire 5 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 4 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Une main de jours

Précédemment dans “Journal d’un déménagement”

Bientôt

Je ne me considère pas (plus) comme résistant au changement.

Après tout, j'ai 27 ans depuis 1.5 mois et de mon jeune âge, j'ai déjà travaillé dans 8 entreprises, vécu totalement ou partiellement dans 4 pays et me suis lancé dans une voie professionnelle autrefois considérée comme relevant du danger. J'ai franchi nombre de ravins et ai trébuché au moins autant de fois.

Ma vie est à l'image de mon travail: un enchaînement d'explorations, d'expérimentations, d'optimisations et de conclusions avant le prochain cycle.

Pourtant, à l'approche de ce qui pour d'autres et une étape indolore, banale et depuis bien longtemps dépassée, moi, je me retrouve à douter face à ce qui est au contraire une étape que je sais être pivot.

Ah.

Je me perds dans cette vue dégagée à travers la fenêtre qui m'éclabousse de son brasier à la lui tombante.

Je regarde avec fierté mes bouquins s'empiler sur les bibliothèques qui composent l'idée de ma chambre.

Je me satisfais de toutes ces centaines d'habitudes invisibles qui optimisent mes journées.

À l'approche du changement inéluctable à présent, je deviens résistant.

Des pensées parasites viennent noircir ma décision et partagent assurément leurs origines avec les pensées qui étouffent tous les inconvénients de ma vie actuelle.

Et si me perdre dans le ciel entre deux réunions me manquait?

Et si mes livres ne trouvaient pas leur place dans ce nouvel environnement?

Et si je n'arrivais pas à trouver le rythme qui pourrait me convenir?

Maintenant que ma chambre a perdu son âme, enfermée dans le noir, je deviens nostalgique.

Soupir.

Lorsque je respire profondément pour faire voler ces bestioles dans ma tête, je vois pourtant plus clair.

De toute façon, je n'ai pas le choix.

Les jours avant le 26 Juin 2021 se comptent sur une seule main.

3
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
3
0
0
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Bien-être
Labyrinthe
Labyrinthe

Mon esprit est un Labyrinthe.Là, quelques lampadaires,Partout des rues austèresBuissonnantes de peurs, de craint...

Maryne Fournier
1 min
Debout
Debout

Debout pour quoi? Mes rêves d’avant s’en sont allés avec les pages tournées de cett...

Hélène Bidet
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur