¡Felicidades! Tu apoyo al autor se ha enviado correctamente
Chapitre 14 - Mystère

Chapitre 14 - Mystère

Publicado el 24, abr., 2024 Actualizado 24, abr., 2024 Comics and Manga
time min
0
Me encanta
0
Solidaridad
0
Wow
thumb comentario
lecture leer
0
reacción

En Panodyssey, puedes leer hasta 30 publicaciones al mes sin iniciar sesión. Disfruta de 29 articles más para descubrir este mes.

Para obtener acceso ilimitado, inicia sesión o crea una cuenta haciendo clic a continuación, ¡es gratis! Inicar sesión

Chapitre 14 - Mystère

Les deux jeunes filles réfléchissent un court instant.

 

_ Shailly : “ Allons voir Kaya. “ dit-elle avec assurance

 

Un froncement des sourcils se dessine, les lèvres pincées.

 

_ Maïko : “ Hein ? Pourquoi elle ? “

_ Shailly : “ Je serais rassurée si elle valide mes propos. “

 

Les mains posées sur ses hanches, Maïko soupire.

 

_ Maïko : “ Je n’ai pas envie de la voir mais si c’est ce que tu veux, je te suis. “

 

Un léger sourire apparaît.

 

_ Shailly : “ Merci. “

 

Leur quête s’avère vaine. Les questions posées aux villageois ne livre aucun indice.

Elles décident donc d'aller toquer directement à sa cabane.

 

_ Kona : ” Vous cherchez Kaya ? Désolé j’ignore où elle est. “

_ Shailly : “ Mince… “

 

Dans la foulée, une idée surgit.

 

_ Kona : “ Nan attendez. J’ai ma petite idée. “

 

Les pupilles de Shailly se dilatent.

 

_ Shailly : “ C’est vrai ? “

_ Kona : “ Si vous avez cherché partout et qu’elle est introuvable, vérifier au terrain d’entraînement. “

 

Maïko penche légèrement sa tête.

 

_ Maïko : “ On est pas autorisé à y être sans la présence d’un adulte normalement. “

_ Kona : “ Exact, mais la connaissant, ça ne m’étonnerait même pas. “

_ Shailly : “ Merci de l’info Kona ! “

_ Kona : “ Pas de soucis mais il y a un problème ? “ dit-elle curieuse

 

D’un regard perplexe, Shailly fait des signes de mains incompréhensibles.

Une main rassurante se pose délicatement sur son épaule.

 

_ Maïko : “ On peut lui dire, on n’a rien à cacher de toute façon. “

 

Shailly fixe Maïko, l’esprit soulagé.

 

_ Shailly : “ Tu as raison.

 

Puis, connecte ses pupilles à Kona.

 

_ Shailly : “ Je ne voulais pas t’en parler pour ne pas t'inquiéter, mais… “

 

La situation expliquée, leur surprise s’anime sûr leur visage, figées par la brièveté déconcertante de la réponse de Kona.

 

_ Shailly : “ Alors toi aussi tu avais remarqué concernant le tuteur Keren !? “

_ Kona : “ Oui, et à mon avis, je pense pas être là seule. “

 

Un doigt sur sa tempe, une réflexion se déclenche.

 

_ Kona : “ Concernant le mensonge de tutrice Gwen, je commence sérieusement à avoir des doutes concernant notre village. “

_ Maïko : “ Qu’est-ce qui te fait dire ça ? “

_ Kona : “ Si on y réfléchit bien, ce n’est pas le premier mensonge qu’on nous concocte. “

 

La main retirée de l’épaule, les filles retiennent leur souffle.

 

_ Kona : “ Les villageois nous ont inculqués l’idée que les Reclus sont tous des méchantes personnes et très dangereux. Pourtant, la tribu de Ay démontre tout le contraire. Une bienveillance se dégage chez chacun, y compris chez Ay. “

 

L’anxiété bourdonne dans leur esprits comme un essaim d’abeille, les piquants de pensées intrusives.

 

_ Kona : “ Elle n’aurait jamais soigné qui que ce soit sinon. De plus, si un Reclu est supposé être méchant, pourquoi négocier avec pour le ranger dans notre rang ? “

 

Bien qu’aucune réponse n’est trouvée dans ces problématiques, les mystères s'éclaircissent peu à peu.

 

_ Maïko : “ T'as raison. Ces affaires sont louches. “

_ Kona : “ Si les anciens nous mentent délibérément, la cheffe a dû donner des instructions précises pour étouffer ces mystères. “

 

Maïko lève les yeux au ciel, cachant partiellement sa vue avec la paume de sa main.

 

_ Maïko : “ Putain elle est également dans le coup alors. “

_ Kona : “ On devra se débrouiller tout seul pour percer ces mystères.”

 

Shailly enserre sa poitrine, étreinte par l’angoisse, tête baissée.

 

_ Shailly : “ On est un village soudé, uni. Tout le monde est doux ici.  Alors, pourquoi ils nous mentent ? “ se dit-elle

 

La scène observée du coin de l'œil, Maïko pose sa main sur la touffe de cette dernière, le visage neutre.

 

_ Maïko : “ Ne perdons pas de temps. Allons retrouver l’autre. Elle aura peut-être des infos. “

 

Shailly fixe Maïko, le visage innocent mais avec un air perturbé.

 

_ Maïko : “ Quoi ? “

_ Shailly : “ L’autre s’appelle Kaya. “

 

Maïko détourne le regard.

 

_ Maïko : “ Ah, j’avais oublié. “

_ Shailly & Kona : “ Menteuse. “ se disent-elles avec une goutte de sueur

 

Kona ferme la porte de sa cabane et les filles se hâtent en direction du terrain d’entraînement.

 

Au même moment.

 

_ Ayden : “ Quand je pense à cette double exploration, j’étais incapable de faire quoi que ce soit. J’ai simplement donné quelques consignes. Je dois me ressaisir. “

 

Je pose mon menton sur mes doigts, dubitatif de la situation actuelle.

 

_ Ayden : “ Et puis, j’ai toujours en mémoire les propos énoncés par les Reclus. Leur ignorance concernant l’actuel empereur n’est pas normale. “

_ Hazel : “ Qu’est ce que tu fais tout seul posé sur un banc en plein milieu de la place ? “

_ Ayden : “ C’est toi Hazel ? Pas grand chose, je suis juste pensif. “

_ Hazel : “ A quel sujet ? “

 

Je me lève du banc et décide de vagabonder à travers le village en sa compagnie.

 

_ Ayden : “ Lors de ma dernière exploration, des Reclus étaient à proximité de nous. En écoutant en cachette, j’ai entendu deux choses. Premièrement, un groupe voulait attaquer notre village. “

 

Hazel stoppe sa marche.

 

_ Hazel : “ Quoi ? “

_ Ayden : “ Ne t’inquiète pas. Ils sont tous morts. “

_ Hazel : “ … “

 

Il reprend sa marche.

 

_ Ayden : “ Deuxièmement et c’est ça qui m’interpelle le plus, l’autre groupe a parlé de l'ancien empereur de notre village, qu’il est toujours vivant. “

_ Hazel : “ Alors qu’il est mort. “

_ Ayden : “ C’est ça. Comment ils ne peuvent pas être au courant alors que la guerre a eu lieu il y a 8 ans contre des Reclus justement ? “

_ Hazel : “ Justement, à ce propos, tu ne trouves pas ça étrange toute cette affaire ? “

 

Je plisse légèrement mes yeux.

 

_ Ayden : “ Quoi donc, tu as une idée ? “

_ Hazel : “ J’ai également réfléchis de mon côté, mais pas pour les mêmes raisons. “

 

Isolé légèrement de la foule, Hazel stoppe de nouveau sa marche, laissant quelque mètres d’écart entre nous deux. Puis, me fixe le visage neutre.

 

_ Hazel : “ Notre village est entré en guerre en 1310. Tu ne trouves pas étrange le fait qu’aucun Reclu n’a mené une offensive en 8 ans ? “

 

Une inquiétude se dessine sur mon visage.

 

_ Ayden : “ Il a raison. Un aussi gros laps de temps sans briser cette paix est louche. “

 

_ Hazel : “ En principe, dans une bataille, si une armée est affaiblie, c’est l’occasion rêvée pour d’autres assaillants de finir le boulot et pourquoi pas chuter l’empire. Toute la Zone sud doit connaître notre existence. D’une part, car on est le seul village dominant. Et d'autre part, car la guerre a forcément fait échos. Or, en 8 ans, aucune attaque. “

 

Cette information passée à la trappe, pourtant si évidente, me touche de plein fouet.

Hazel scrute autour de lui.

 

_ Hazel : “ Étant donné l’état partiel du village, une bataille à belle et bien éclatée. “

 

En effet, des cabanes aux toits crevés, aux murs lézardés et pour d'autres, des façades incinérées, gisent comme des carcasses après une bataille rangée.

 

_ Hazel : “ Ce n’est pas tout. Il n’y a aucun garde à l’entrée du village pour sécuriser le périmètre. Comme si, il n’y a aucune utilité à cela. “

_ Ayden : “ C’est vrai qu’on a pu sortir et rentrer tranquillement du village pour l’exploration. “

_ Hazel : “ Pour faire le parallèle avec ta question, effectivement c’est étrange qu’ils ignorent l’empereur actuel. Mais un point commun réunit tous ces mystères… “

 

Le regard persuasif, il fronce les sourcils.

 

_ Hazel : “ C’est l’origine de cette guerre. “

 

Convaincu, je percute aussitôt.

 

_ Ayden : “ Si on veut des réponses à toutes ces interrogations, on doit découvrir le passé du village. “

 

Le pas lourd et l’esprit vagabond, on arpente les ruelles du village, perdues dans nos pensées. 

Peu de temps après, on tombe nez à nez sûr Shailly et Maïko, assez pressées.

 

_ Hazel : “ Vous êtes essoufflées. Que vous arrive- t-il ? “ 

_ Maïko : “ Vous tombez bien. Vous avez vu l’autre ? “ dit-elle en reprenant son souffle

_ Hazel : “ L’autre ? “

_ Shailly : “ Kaya … Elle parle de Kaya. “ dit-elle ses deux mains posées sur ses rotules

_ Hazel : “ Ah, non pourquoi ? “

_ Shailly : “ On se dirige au terrain d’entraînement, il est possible qu'elle y soit. “

_ Hazel : “ C’est interdit pourtant. “ dit-il d'un ton neutre

_ Maïko : “ Oui, mais il y a plus urgent. Venez si vous voulez, on vous expliquera en chemin. “

 

Un silence complice s’installe alors que nos regards se nouent. Une compréhension instinctive et mutuelle traverse nos âmes. 

Sans aucune parole échangée, nous suivons le mouvement.

 

Durant le court trajet, chaque groupe dit leur problématique respective, concernant le même sujet.

 

_ Maïko : “ Je n’y avais jamais pensé… 8 ans sans attaque… “ dit-elle surprise

 

Baigné dans ce sujet à rebondissement, un flash-back me revient.

 

_ Ayden : “ J’y pense mais, vous n’êtes pas au courant qui sont les tuteurs ? “

_ Hazel : “ Non. “

_ Ayden : “ Je n'ai jamais eu l’occasion de vous en parler, mais je pense que cette info mérite d’être partagée. “

_ Maïko : “ Balance. “

_ Ayden : “ Le tout premier jour dans la soirée où les tuteurs ont pénétré notre village, j’étais présent. J’ai appris qu’ils sont les fils de l’ancien empereur Oku. “

 

Des yeux s’écarquillent.

 

_ Maïko : “ Sérieux !? “

_ Hazel : “ Je me doutais bien qu’ils étaient originaires du Village Maudit, à en juger par leur couleur d’iris. Cependant, j’ignorais le lien avec l’empereur Oku. “

 

Les pupilles de Shailly se dilatent.

 

_ Shailly : “ Si ça se trouve, ils ont des informations concernant la guerre alors ?? “

_ Hazel : “ C’est vrai. “ enchaîne t-il, en tournant son regard en ma direction

_ Ayden : “ Justement non. Ils n’ont pas participé à cette guerre. “

 

La lueur d’espoir dans les yeux de Shailly s’envole.

 

_ Shailly : “ Oh non… “

_ Ayden : “ On peut se poser la question suivante : Pourquoi ? “

_ Hazel : “ Et surtout comment ils ont survécu dehors durant ces 8 ans. “ réplique t-il

 

Marre de tous ces mystères sans réponses, Maïko se prend le visage à deux mains, la tête levée au ciel. 

 

_ Maïko : “ Ahhhh c’est trop ! J’suis soûlée de ces énigmes sans fin. Je vais exploser ! “

 

Deux paumes ouvertes tendues vers l’extérieur apparaissent dans son champ de vision.

 

_ Shailly : “ Ça va aller Maïko, garde ton calme. “

 

Nous arrivons à destination et apercevons Kaya faire des exercices abdominaux.

 

_ Maïko : “ Eh ben, elle est déterminée. Faire ça en début d’aprèm avec le Soleil qui tape, je pourrais pas. “

 

Shailly rejoint Kaya sans perdre de temps.

 

_ Maïko : “ Eh ! Attends-nous ! “ 

 

A peine Kaya termine son exercice, elle perçoit dans son dos un appel à son nom. Se retournant lentement, elle tente d’identifier la source de cette voix.

 

Shailly apparaît dans son champ de vision. Imperturbable, elle ramasse sa serviette pour essuyer sa sueur.

 

_ Kaya : “ Qu'est-ce-que tu veux ? “

 

On explique la situation à Kaya.

 

_ Kaya : “ Je vois. Désolé j’ai aucune info à vous fournir. “

 

Sans réelle surprise, aucun indice n’est trouvé.

Tête légèrement baissée, Shailly réplique.

 

_ Shailly : “ Que peut-on faire maintenant ? “

 

Sous cette chaleur, je prends la relève, serrant mon poing avec conviction.

 

_ Ayden : “ Il faut s’infiltrer dans le bureau de la cheffe. “

lecture 36 lecturas
thumb comentario
0
reacción

Comentario (0)

¿Te gustan las publicaciones de Panodyssey?
¡Apoya a sus escritores independientes!

Seguir descubriendo el universo Comics and Manga
Ptit coeur chez le psy
Ptit coeur chez le psy

Bonheur de reprendre le ptit coeur au grand coeur en strip. Paru dans l'Essentiel (journal gratuit Luxembourgeois)

Marc Chalvin
1 min
Chapitre 15 - Passif
Chapitre 15 - Passif

L'inattendu les frappent, galvanisant leur résolution à mener à bien le...

Jekko
11 min
Chapitre 13 - Secret
Chapitre 13 - Secret

Malgré les retournements de situations abjectes, notre collecte de médicament...

Jekko
10 min

donate Puedes apoyar a tus escritores favoritos