¡Felicidades! Tu apoyo al autor se ha enviado correctamente
Chapitre 10 - Infraction

Chapitre 10 - Infraction

Publicado el 10, abr., 2024 Actualizado 10, abr., 2024 Comics and Manga
time min
1
Me encanta
0
Solidaridad
0
Wow
thumb comentario
lecture leer
1
reacción

En Panodyssey, puedes leer hasta 30 publicaciones al mes sin iniciar sesión. Disfruta de 29 articles más para descubrir este mes.

Para obtener acceso ilimitado, inicia sesión o crea una cuenta haciendo clic a continuación, ¡es gratis! Inicar sesión

Chapitre 10 - Infraction

2 jours s’écoulent. Le virus se propage au sein de notre village.

L’état inconscient du tuteur Keren perdure, mais les pilules apportées écartent le danger de mort. De plus, Maïko est sortie de l’infirmerie.

 

En revanche, l’infection se contracte chez les villageois mises en quarantaine. 

Même la cheffe n’échappe pas à la règle. Seule la tutrice Gwen y échappe grâce au dernier antidote concocté par Ay.

 

De ce fait, elles recommandent aux non infectés de rester dans leur cabane respective.

Ainsi, nous les orphelins, donnons quelques sacs de nourritures et d’eau afin qu’ils ne manquent de rien.

 

En effet, Ay confirme que notre immunité au virus est dû à notre système immunitaire très renforcé pour notre âge. Cette immunité se dissipe au fil du temps que l’être vivant grandit.

 

Malheureusement, notre tribu infectée, personne ne s’occupe du réapprovisionnement des provisions.

Malgré le boulot remarquable de Ay, gérer une tribu entière relève de l’impossible. Le coup de main de Gwen ne suffit pas à maîtriser ce débordement de travail.

 

L’obscurité prend place dans la soirée. Maïko convoque tous les orphelins autour d’un petit feu de camp pour nous parler en urgence de la situation.

 

_ Maïko : “ Merci d’être venu. Bon, je vais aller droit au but, notre tribu va être dans la merde. “

 

Sourcils levés, la curiosité des orphelins est piquée.

 

_ Shailly : “ Hein ? Mais pourquoi ? “

_ Maïko : “ Juste après être sortie de l’infirmerie il y a quelques jours, j’ai oublié de récupérer mon bigoudi. En faisant demi-tour, j’ai entendu à l’entrée de la porte une phrase inquiétante de Ay. “ dit-elle en baissant la tête

_ Hazel : “ Elle a dit quoi ? “

 

Tout le monde retient son souffle.

 

_ Maïko : “ Elle a dit que dans quelques jours, elle sera en rupture de stock en médicament. Donc si un infecté n’est toujours pas soigné entre-temps, il sera mort. “

 

On est abattu par la nouvelle.

 

_ Shailly : “ C’est horrible ! “ dit-elle les deux mains collées à sa bouche

_ Jenna : “ J’ai… J’ai peur ! “

 

Chacune commence à être apeurée de la situation et le désespoir commence peu à peu à s’installer.

 

_ Orphelin 1 : “ Dans ce cas, on doit partir en exploration nous même et récupérer des sachets de médoc. “ dit-il sans hésiter

 

Kona se lève précipitamment, sourcils froncés.

 

_ Kona : “ Quoi ? “

 

Un autre orphelin réplique d’un ton calme et détendu.

 

_ Orphelin 2 : “ Oula Brent, t’es sûr que c’est une bonne idée ? “

_ Brent : “ T'as peut-être une meilleure idée Taïga ? “ 

_ Ayden : “ Brent et Taïga. Ce sont les deux derniers orphelins qui sont partis juste après l’affrontement de Shailly contre le tuteur Keren. J’ai remarqué qu’ils sont toujours ensemble. “

 

Kona agite ses mains de manière frénétique.

 

_ Kona : “ Mais c’est de la folie ! Je te rappelle qu'à l'extérieur, il y a le virus qui se propage. “

 

D’un ton ferme, Brent fixe Kona les yeux perçants.

 

_ Brent : “  Donc tu préfères qu’on reste les bras croisés ? Pendant que notre tribu se décime ? “

_ Kona : “ J’ai pas dit ça, et de toute façon on a interdiction de sortir du village. “

_ Brent : “ Et donc ? La cheffe est malade maintenant, donc la règle ne tient plus.”

 

D’une posture rigide, la rage monte en Kaya, la mâchoire serré.

 

_ Kona : “ Mais ! “

_ Maïko : “ Arrêtez tous les deux ! Ce n'est pas le moment. “

_ Brent : “ Tsss. “

 

Kona regagne sa place, reprenant son calme.

 

_ Hazel : “ Ce qui est sûr c’est qu’une solution doit être trouvée au plus vite. “

_ Taïga : “ L’avantage concernant le virus s’est qu’on est immunisé. “

_ Kona : “ Quand bien même…“

_ Taïga : “ Malgré tout, Kona a raison, ça reste trop dangereux. “

 

Un regard noir est lâché.

 

_ Brent : “ Eh, t’es de quel camp toi ? “

 

Un sourire énigmatique emporte Taïga.

 

_ Taïga : “ Ne fait pas cette tête, tu me connais. J’analyse simplement la situation. “ dit-il en toute tranquillité

_ Hazel : “ De toute façon, on ne sait pas où on peut se procurer des médicaments. “

_ Ayden : “ Moi si. “

 

Tout le monde me regarde assez surpris de mon propos.

 

_ Son : “ Ah ouai ? “

_ Hazel : “ Explique-nous . “

_ Ayden : “ Lors de notre exploration, on a aperçu une clinique abandonnée. “

 

La bouche de Maïko s’ouvre légèrement, le poing posé sur l’autre main.

 

_ Maïko : “ Maintenant que tu le dis c’est vrai. “

 

Des yeux commencent à scintiller.

 

_ Shailly : “  Avec un peu de chance il y a encore des médicaments dedans ! “

_ Kaya : “ Avec un peu de chance ? “ 

_ Shailly : “ Euh… “ dit-elle perturbée

 

L’autre jumelle se lève à son tour, le regard glacial.

 

_ Kaya : “ Donc tu veux qu’on prenne le risque de partir en exploration alors qu’il y a aucune garantie que des médicaments y soient ? “

 

D’un geste brusque, Maïko se positionne en avant-garde de Shailly.

_ Maïko : “ Pourquoi tu l'agresses ? Ce n'est même pas son idée. “

_ Kaya : “ Peu importe. Se baser sur une incertitude est ridicule. “

 

Le poing serré, Maïko bouillonne et avance d’un mètre.

 

_ Maïko : “ Toi… “ 

 

Je pressens une potentielle querelle et prends les devants. 

 

_ Ayden : “ Non, Maïko a raison. “

_ Kaya : “ Hein ? “

_ Ayden : “ Par curiosité j’ai demandé au tuteur Keren si y avait encore du stockage dans la clinique. D’après lui, les probabilités sont élevées comme elle a été abandonnée très récemment. Mais il faut faire très vite avant que les Reclus du périmètre ne soient tous au courant. “

_ Hazel : “ Donc si on veut récupérer le reste, c’est maintenant ou jamais. “

_ Ayden : “ C’est ça. “

 

Dépassée par la situation, Kona pose son front sur ses deux mains, tête baissée.

 

_ Kona : “ C’est vraiment de la folie… “

 

Après quelques secondes sans bruit, hormis le son du brasier, Taïga se lève, toujours sourire au lèvre.

 

_ Taïga : “ Bon, puisque la problématique est énoncée, il faut choisir qui part en exploration et qui reste au village. “

 

Je me lève dans la foulée, déterminé.

 

_ Ayden : “ Quelqu'un doit vous guider et je connais la position de la clinique. Je vais y aller. “

_ Son : “ Si tu y vas, alors moi aussi. Cette fois-ci je serais à tes côtés. “ dit-il en voulant faire un “fist bump” à son pote

_ Ayden : “ Merci. “ dit-il le “fist bump” réaliser

_ Brent : “ J’y vais aussi. J’ai ouvert ma gueule, je compte bien y aller. “ dit-il en se levant

_ Taïga : “ Dans ce cas tu me laisse pas le choix, je vais venir aussi. Qui sait ce que tu feras une fois sortie. “

_ Brent : “ Ferme là. “

_ Maïko : “ Perso je vais rester. J’ai toujours pas digéré l’expérience que j’ai vécu lors de mon exploration. “

_ Ayden : “ Pas de soucis, ne te force surtout pas. “

_ Maïko : “ Merci. “

_ Ayden : “ Je dis ça mais ça reste dommage. Sa Source nous a bien aidé. Se priver d’elle va être très dur. “

_ Brent : “ Qui d’autre ? “

_ Kona : “ Je vais rester ici. “ dit-elle dégoutée

_ Kaya : “ La même. “

_ Brent : “ Hum, le contraire m'aurait étonné. “

_ Jenna : “ Je… Je passe mon tour… “ dit-elle avec une petite voix

_ Hazel : “ Je vais rester ici également. Il faut quelques personnes en soutien pour s’occuper du village et vous couvrir. “

 

Un sourire franc se dessine.

 

_ Son : “ Tu gères ! “

_ Ayden : “ Comme la plupart des villageois ainsi que la cheffe du village est hors-service, si on dépasse le couvre-feu de 22h ce n’est pas grave. Personne ne remarquera. “

_ Hazel : “ Tu as raison, ça vous laisse une marge supplémentaire. “

 

Chacun a décidé de son choix, sauf une.

 

_ Brent : “ Il ne reste plus que toi la touffu. Tu décides quoi ? “

 

Après une longue réflexion, Shailly se lève, redresse la tête, l’air plein de courage.

 

_ Shailly : “ Je participe ! “

_ Maïko : “ Tu es sûr de toi ? “

_ Shailly : “ Oui ! J’ai peur mais je veux qu’on s’en sorte tous. Alors s’il faut enfreindre les règles pour sauver notre tribu, je suis prête à tout ! “ dit-elle très déterminée en serrant ses deux poings.

 

Maïko sourit, fière de son amie.

 

_ Taïga : “ 5 personnes qui restent contre 5 qui partent, égalité parfaite haha. “

_ Ayden : “ Maintenant que c’est décidé, je propose qu’on se concertent concernant nos Sources, histoire d’établir un plan si les choses tournent mal. “

_ Taïga : “ Bonne idée. “

_ Kona : “ Dans ce cas, on vous laisse. Comme dit Hazel, on va vous couvrir si un villageois ou la tutrice Gwen se posent des questions concernant votre absence. “

_ Shailly : “ Niquel ! Et désoler de pas être de ton côté. “ dit-elle gênée

_ Kona : “ Ne t’inquiète pas. Et puis, je commence à comprendre comment tu résonnes, donc je respecte ta décision. 

_ Shailly : “ Merci Kona ! “

_ Kona : “ Je vous demanderai juste d'être ultra prudents s’il vous plaît. “

 

Shailly s’empresse de prendre les deux mains de Kona.

 

_ Shailly : “ On te le promet ! “ dit-elle grand sourire

 

Les sourcils de Kona se lèvent, surprise. Puis, sourit.

 

Seuls les désignés restent autour du feu de camp.

 

_ Shailly : “ Je commence ! Ma Source à moi est le magnétisme ! “  Classe élémentaire de Type C ! “

 

Taïga penche sa tête, bras croisés.

 

_ Taïga : “ Le magnétisme ? J’ai misé sur l'électricité vu ta prestation à l'entraînement. “

 

Elle se gratte la tête légèrement gênée.

 

_ Shailly : “ Haha le tuteur Keren m’a dit la même chose. “

_ Taïga : “ Très bien, moi ma Source est la masse volumique. Inclassable de Type C. “

_ Ayden : “ La masse volumique ? Ça marche comment ? “

_ Taïga : “ Je peux modifier la masse volumique d’un objet en le touchant. Si par exemple je touche une assiette, je peux la rendre plus lourde ou à l’inverse plus légère. “

 

Les pupilles de Son prennent de l’épaisseur.

 

_ Son : “ Incroyable ton pouvoir mec ça déchire ! “

_ Taïga : “ Merci. Et toi ? “

_ Son : “ Moi je suis un Sans-Source ! “ dit-il avec fierté

_ Taïga : “ Ah ouai sérieux ? “ dit-il surpris

_ Shailly : “ Toi aussi ?? “ dit-elle surprise

_ Ayden : “ J’ignorais qu’il n’avait pas de pouvoir. “

_ Brent : “ Tu fais comment pour te défendre alors ? “

_ Son : “ Avec mon bâton sur mon dos. Je m’entraîne en cachette quand l'occasion se présente. J’y ai pris goût. Depuis je ne le lâche jamais. Alors si quelqu’un m’attaque, crois moi qu’il va s’en mordre les doigts !

 

Chacun sourit, épaté par ses propos.

 

_ Taïga : “ Bien dit. “

_ Brent : “ T’a des c*uilles ça me plaît. “

_ Ayden : “ Incroyable. “

_ Son : “ Hehe bien sûr. “ dit-il avec l’égo qui monte

_ Taïga : “ Shailly, tu as dit tout à l’heure “toi aussi”. Il y a quelqu’un d’autre qui est un Sans-Source ? “

_ Shailly : “ Oui c’est Kaya ! “

_ Taïga : “ Hmmm. “ dit-il d’un ton neutre

_ Son : “ Sérieux ! Et moi qui pensait que j’étais tout seul. “ dit-il tout content

_ Shailly : “ Haha,

 

Shailly me fixe du regard, avec de gros yeux remplis de curiosité. 

 

_ Shaily : “ Et toi Ayden ?? “

_ Ayden : “ Ma Source est le granite. Classe élémentaire de Type N. “

_ Taïga : “ Le granite ? Il me semble que c’est de la roche non ? “

_ Ayden : “ Exactement, je peux assembler ou désassembler un granite à proximité de moi. “

_ Shailly : “ Ohh c’est donc de ça qu’il parlait le tuteur Keren quand il évoquait la proximité. Trop bien ! “ se dit-elle

_ Son : “ C’est lourd mec ! “

 

Toujours d’un sourire  énigmatique, Taïga regarde son pote.

 

_ Taïga : “ Ok, il ne reste plus que toi. “

_ Brent : “ Je sais. Ma Source est le spectral. Inclassable de Type C. “

_ Shailly : “ Spectral ? C’est quoi ça ? “

_ Son : “ Rien que le nom il claque, ça doit être une dinguerie ! “ dit-il excité

_ Brent : “ Taisez-vous. En gros je forme des mains d’ombres massives qui sortent de mon dos. Ça me permet de me protéger et à la fois de mettre une grosse patate si quelqu’un me soule. “ 

_ Son : “ J’en étais sur c’est incroyable ! “

_ Brent : “ Évidemment. “ dit-il sans le moindre doute

_ Ayden : “ Leurs pouvoirs sont tous intéressants. J’aurai aimé une personne avec un pouvoir de détection mais on fera sans. En tout cas je pense qu’on a un bon groupe. “ 

 

Dans la foulée, on réfléchit donc à une tactique à adopter si la situation tourne mal au point de rassemblement.

 

Comme l’obscurité plane dans la forêt, on se dit que la probabilité de tomber sûr un Reclu est faible. Seule la pleine Lune éclaire partiellement la forêt.

 

On prend nos affaires, un sac et on sort discrètement du village, dans l'optique de réussir notre quête pour le bien de notre tribu.

lecture 53 lecturas
thumb comentario
1
reacción

Comentario (0)

¿Te gustan las publicaciones de Panodyssey?
¡Apoya a sus escritores independientes!

Seguir descubriendo el universo Comics and Manga
Ptit coeur chez le psy
Ptit coeur chez le psy

Bonheur de reprendre le ptit coeur au grand coeur en strip. Paru dans l'Essentiel (journal gratuit Luxembourgeois)

Marc Chalvin
1 min
Chapitre 15 - Passif
Chapitre 15 - Passif

L'inattendu les frappent, galvanisant leur résolution à mener à bien le...

Jekko
11 min

donate Puedes apoyar a tus escritores favoritos