Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
La parabole des aveugles

La parabole des aveugles

Publié le 18 janv. 2022 Mis à jour le 18 janv. 2022
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 17 lectures
0 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

La parabole des aveugles

Cette toile, de Brueghel l’ancien m’a toujours fascinée.

Pas tant par sa qualité picturale – indéniable – que par ce qu’elle véhicule comme message à mes yeux. Une fois de plus, dans notre monde qui s’affole, dont les repères deviennent de plus en plus ténus, où l’information minute, les notifications, défilent sans cesse sur nos smartphones, nous avons perdu une bonne part de nos réflexes d’antan et notre bon sens paysan qui nous faisait prendre le temps de la réflexion avant d’éructer de sombres prédictions.

Cette toile, qui ne la connait pas ?

Certes, il est toujours bien difficile d’interpréter ce que le maître a voulu dire en la peignant.

Mais tout de même !

Que voit-on ?

Une longue chaîne d’aveugles… de non-voyants devrais-je dire pour n’affecter personne, se tenant par la main et chacun, l’un après l’autre en début de chaîne bascule dans le vide.

À l’autre bout, la chaîne se reconstitue sans fin.

On peut bien sûr supposer que cette allégorie rappelle la vie et la mort, inéluctables au bout du chemin, quoi qu’on fasse, quelle que soit notre « vision ».

J’y vois, pour ma part de nombreuses autres interprétations… surtout par les temps qui courent.

Limitons-nous à la cigarette !

Pendant leur séjour sur terre, un faible pourcentage de fumeurs cessera de lui-même la consommation de cigarettes (La sortie de la chaîne correspondant à la rupture avec leur dépendance). D’autres s’accrocheront jusqu’au bout et finiront pas basculer dans le vide. À l’autre extrémité la chaîne se reconstitue à l’infini, les plus jeunes venant prendre la parabole à la source, fleuve symbolisant la vie et son cours.

C’est une urgence de santé publique de tarir cette source à l’origine et mener une politique particulièrement dissuasive pour les jeunes.

Mais s’en donne-t-on vraiment les moyens ?

Les aides proposées sont-elles efficaces connaissant la dépendance à cette drogue ? Donne-t-on le même traitement à un patient porteur d’une grave maladie et à un autre présentant un simple rhume ?

Tout le problème est là et cessons d’accuser les fumeurs de tous les maux et de considérer qu’ils manquent de motivation.

La lutte contre le tabac doit être adaptée à la gravité des cas et différente, j’insiste sur ce mot, pour nos irréductibles fumeurs qui résistent encore et toujours aux seuls « traitements » disponibles de nos jours.

Et pourtant !

Il serait si simple, en s’en donnant la peine, de les sevrer efficacement et durablement.

Figurines: formano - objet déécoratif chez cuisine et maison

lecture 17 lectures
thumb 0 commentaire
0 réaction
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu aimes les publications Panodyssey ?
Soutiens leurs auteurs indépendants !

Prolonger le voyage dans l'univers Santé

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur