Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
TRèS PORTRAiTS - GMD

TRèS PORTRAiTS - GMD

Publié le 28 nov. 2023 Mis à jour le 30 nov. 2023 Politique
time 2 min
1
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 38 lectures
3
réactions

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

TRèS PORTRAiTS - GMD

(En vrac, un jeté de données sur une personnalité sans chronologie obligée, un patchwork d'évènements disparates pour révéler autrement toute la complexité- d'être et de se comporter- de ceux et celles qui nous gouvernent ; que l'on déteste ou qui nous enchantent.)

Aujourd'hui :  Gérald Moussa Darmanin en toutes ses vérités.

Né en 1982 à Valenciennes de prime origine malto-arménienne, ce catholique issu de grand-père maternel algérien aura reçu pour nom de bas-thème celui de Moussa ; dans la langue arabe ce prénom signifiant "tiré des eaux", ce qui laisse à penser qu'il nous soit arrivé par sa mer, elle-même plus ou moins mal tombée.

En gage de fidélité, la foi coranique du maghreb lui aura fait don dès sa naissance d'une nationalité d'office de là-bas, qui aujourd'hui fait toujours la fierté du Ministre de l'Intérieur qui a sa raison-d'être à l'Intérieur en France, mais l'âme du pépé et son coeur à lui, bien à l'extérieur...

-Là c'est un Moussa râcé qui grandit sous les auspices de Gérald, un prénom plus adapté pour une intégration plus réussie ; le dit prénom d’origine germanique se traduisant par « "lance" ou "pique" et "commander". Commander en lançant des piques deviendra ainsi sa marque de fabrique !

-A noter toutefois pour rappeler ses origines ancestrales, que "Gérald" reste l'anagramme "d'Alger". Mais c'est pas fait exprès...

-Dotés d’une forte personnalité, les Gérald auront un ascendant certain sur autrui. Actifs et énergiques, ils ont sur tout un enthousiaste passionné et bien que s’adaptant facilement en toutes circonstances, ils ne se laisseront pas "marcher sur les pieds". Faire valoir ses droits et défendre ses idées, tout Gérald saura bien faire...sic le net

-Diplomate, "Mandarin" étant l'anagramme de "Darmanin", l'énergumène aura toujours caché une main de fer dans son gant de voeux lourds. Ainsi hors de la politique mais quoi que..., passerons-nous sur ces erreurs de jeunesse alors que maire il rendait des services à y regarder bien à dessein, ceux de jeunes-femmes en détresse contre des relations privilégiées allongées au domicile ?

-La justice jugera du manque de preuves et blanchira l'individu pourtant entâché du sceau infamant de l'ignominie. A ce titre, le téléfilm "La fille qu'on appelle" de Charlène Favier saura vous édifier sur les errances passées du zéro principal du film, également maire d'une ville du ch'nord devenant à son tour ministre... Qu'ont pas raison n'est pas raison !

Ambitieux au point de s'entrevoir Présider nôtre République, gageons que son chemin sera d'ici là parsemé d'embûches.

Un destin qui poserait un jour la question de sa position affirmée en cas de conflit entre deux pays Z'amis dont l'un clame dans son hymne national "le Kassaman", la destruction du second...

Ce sidi, très Z'amis !

أصدقاء جدا

 

Photo de couverture de Franceinfo

En livraison d'une commande linkedine de JP. E

lecture 38 lectures
thumb 0 commentaire
3
réactions

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Politique

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur