Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
TRèS PORTRAiTS - OD

TRèS PORTRAiTS - OD

Publié le 20 nov. 2023 Mis à jour le 30 nov. 2023 Politique
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
1
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 69 lectures
3
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

TRèS PORTRAiTS - OD

(En vrac, un jeté de données sur une personnalité sans chronologie obligée, un patchwork d'évènements disparates pour révéler autrement toute la complexité- d'être et de se comporter- de ceux et celles qui nous gouvernent ; que l'on déteste ou qui nous enchantent.)

Aujourd'hui :  Olivier Dussopt

Né à Annonay (de "anonner" : lire, parler et réciter d'une manière pénible et hésitante (le Robert) ; adhérent d'un PS duquel il saura se détâcher sans ternir son auréole de benjamin de la Semblait-Nationale, il deviendra en vrac député de la 2° circonscription de l'A.dèche (où on lui aura pompé l'r), puis ministre d'heureux nom (Comptes-Publics et Travail).

Un temps rapporteur de la Commission des Lois, il tardera à comprendre que rapporter étant mal perçu par ceux qui craignaient d'être dénoncés, il  recherchera un job plus peinard qui rapporte mieux au sein du gouvernement Borne. Il devra en effet son salut à Elisabeth Borne qui lui abandonnera, non sans regret, le poste vacant de Ministre du Travail qu'elle quittait pour une suite royale à l'hôtel De Matignon.

-Ministre délégué chargé des comptes publics dans le gouvernement Castex ; de ses bureaux de l'Hôtel-du-Chatelet, il pâtira du sort de la réforme de la retraite qui déjà sur le tapis vert perçait, et qui n'aura pas eu assez d'épaisseur pour assourdir ses soupirs...

D'un abord timide et réservé, l'oeil mouillé sur un regard fuyant et une voix chevrotante malgré les répètes en aparté ; avec beaucoup de mal à trouver ses mots, cet émotif reprendra ainsi les rênes du Père-Noël au Ministère du Travail dont personne ne voulait ; le spectre dévastateur de la gestion du "départ en retraite" ayant miné le microcosme politique !

-Ministre du travail sous Elisabeth Borne (fantasme réalisé), fléchissant avec une fièvre répétée de 49°3 ; cette morne personnalité publique se couchera sans bien trop s'en relever de son camouflet sur l'accouchement aux forceps de la loi sur la retraite. Par manque de niaque et sans goût de la politique ; depuis Mr le Ministre, végète à rien...

-Initialement nommé Ministre du Travail, de l'Insertion et du Plein-Emploi (TIPE), il restera à ce pauvre type de se pencher sur de nouveaux chantiers tels que la réforme du chômage des intermittents du spectacle ; là où il risque de tomber encore de très haut. Et une fois de plus de se faire à nouveau ramasser...

Côté famille, son coming-out révélé, mais pour se donner un genre pas-même le prénom de l'ami donné ; il refusera de dénoncer à la vindicte publique son Hannibal favori. De peur qu'on le lui pique ?

En décalage entre sa personnalité et son prénom d'Olivier qui révèle force et vigueur qu'il n'a jamais eues ; ses parents auraient pu choisir celui d'Alain ; parce que Dussopt Alain, ça permet de bien mieux éponger les larmes, essuyer les revers et surtout de plus facilement torcher son boulot !

(Portrait Dussopt alain)

lecture 69 lectures
thumb 0 commentaire
3
réaction

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Politique
TRèS PORTRAiTS - JB
TRèS PORTRAiTS - JB

[ En vrac, un jeté de données sur une personnalité sans chronologie oblig&...

Bernard Ducosson
3 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur