facebook Retour de l'inflation ?
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Retour de l'inflation ?

Retour de l'inflation ?

Publié le 12 avr. 2021 Mis à jour le 12 avr. 2021
time 2 min

Retour de l'inflation ?

Afin de circonscrire une crise économique et sociale majeure, les banquiers centraux des principaux pays développés de l'OCDE (FED, BCE, BOE, BOJ) ont fait fonctionné la planche à billet dans le but d'apporter la masse monétaire suffisante aux états. Ces derniers ont en effet vu leur déficit se creuser et leur dette s'envoler par la mise en place de nombreux soutiens publics à des économies stoppées net dans leur élan ; cela afin  d'éviter que des pans entier de l'économie ne s'effondrent, c'est le fameux "quoi qu'il en coûte" de notre Président Français.

A cela, s'ajoute des ruptures dans les systèmes de production sources de nombreuses pénuries comme les semi-conducteurs dans l'indutrie de l'électronique, de pièces détachées dans l'industrie automobile, de matières premières, en raison de transports désorganisés et à une forme relocalisation de la production.

Autant de phénomènes qui ont provoqué un retour de l'inflation, qui profitent aux actifs réels que sont l'immobilier et les actions d'entreprises et au détriment de la valeur de la dette que sont les obligations.

Conséquence,  depuis plusieurs mois on observe par anticipation, une remontée des taux longs et en particuluier aux Etats-Unis.

 

Pour autant cette inflation est-elle pérenne ? 

Autrement dit sommes-nous à la veille d'une nouvelle période de croissance forte alimentée par une reprise post-covid où bien cette inflation constatée n'est elle que le signe d'une reprise conjoncturelle liée aux anticaptions de la fin de la crise sanitaire ?

Il est un peu tôt pour le savoir mais tant que l'inflation n'est pas transmise aux salaires par le plein-emploi, il est peu probable que ce soit le cas. 

Par ailleurs, n'oublions pas que les forces déflationistes en cours depuis une quinzaine d'années, (baisse de la démographie dans de nombreux pays occidentaux, la numérisation et la globalisation de l'économie mondiale)  sont toujours à l'oeuvre .

Il y a donc tout lieu de penser que l'inflation observée actuellement ne soit que temporaire et que s'ensuivre une période de stagflation (croissance molle conjuguée à une stabilisation des prix ) n'en déplaise à ceux qui mettent en avant l'inflation comme seul vrai recours à la destruction de la dette abyssale de nos économies sous perfusions.

Le spectre du mur de la dette n'a donc probablement pas fini de nous hanter et pourrait même être la cause d'une prochaine crise majeure...

La question étant toujours la même : quand ?

 

6
Coup de coeur
J'adore cet article
2
Coup de génie
Brillant
2
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
1
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
6
2
2
0
1
0
Partager l'article
copylink copylink

Commentaires (3)

avatar

Vincent Jacob 23 jours

Seb, conseille nous pour investir
avatar

Leïla El Amrani 25 jours

C’est une analyse très claire et pertinente, du point de vue d’une profane

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Économie

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur