Daniel Muriot
avatar

Daniel Muriot avatar

verif don

Daniel Muriot

verif don

Ecrire fait partie de mon ADN. Et il n'y a pas de petites occasions d'écrire.

Sur Panodyssey, je partage avec vous les fruits d'un travail de fond tout comme quelques traits de plumes jaillissants dans un souffle.

Automobile
Cinéma
cinema
Littératures
Musique
musique
Polar
Science-Fiction
#AuteursConfinés
Correcteur
Rédaction francophone

Membre Panodyssey depuis mars 2020

Ma Vie Sans Sucres Ajoutés

« Ma Vie Sans Sucres Ajoutés » c’est la chronique d’une renaissance psychique et physique. Un parcours énorme que je veux partager. Car chacun d’entre nous dispose d’un potentiel qu’il peut sublimer pour peu que nous en prenions conscience.

Ma Vie Sans Sucres Ajoutés
Ma Vie Sans Sucres Ajoutés

Digressions Dominicales

De temps en temps, mon esprit s'égare. Je vous propose d'en profiter ici.

Digressions Dominicales
Digressions Dominicales

Sur le Sofa

J'ai voulu l'appeler "Au Coin du Feu", mais je n'avais pas encore de cheminée. Bienvenue dans la Creative Room "Sur le Sofa". Je vous y invite pour partager un moment avec moi en toute simplicité. Ici, je vous y parlerai de ce qui m'inspire et me porte.

Sur le Sofa
Sur le Sofa

L'Univers de Franz Tagada

Un petit quelque chose de Philip Marlowe, un petit quelque chose de Lemmy Caution et peut-être bien un certain quelque chose du monstre sous mon lit… C'est Franz Tagada. Découvrez son univers ici.

L'Univers de Franz Tagada
L'Univers de Franz Tagada

La Confrérie du Choconours

Annonce : Changement de destination de la Creative Room. Si vous avez eu la curiosité de regarder la description de cette Creative Room avant les premières publications, vous allez être surpris. ;)

La Confrérie du Choconours
La Confrérie du Choconours

  Les rues étaient accablées de chaleur en ce premier jour de printemps. A travers ses persiennes, Bernard observait le quartier qu’un petit groupe d’individus arpentait nerveusement à la recherche d’une occasion. Mais il n’y en avait guère. Les rares bâtisses accessibles...

6 min de lecture

Quelle tristesse que celle de ce mois d’octobre-là ! Seul face à la fenêtre, je contemplais les lumières de la ville, emmitouflé dans mon peignoir, les mains autour d’une tasse de thé pour tenter de me réchauffer. Dire qu’avant de m’expatrier dans le Vaucluse,...

5 min de lecture
Afficher plus de publications