facebook Destination Ponsamaro - Artefact d'octobre 2021
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Destination Ponsamaro - Artefact d'octobre 2021

Destination Ponsamaro - Artefact d'octobre 2021

Publié le 11 nov. 2021 Mis à jour le 11 nov. 2021
time 5 min
1
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 24 lectures
2 réactions

Sur Panodyssey, tu peux lire 5 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 4 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Destination Ponsamaro - Artefact d'octobre 2021

Deux soirées : rencontres, découvertes et conversations

Ce billet est un artefact narratif tiré des soirées d'octobre, organisées pour la communauté de soutien du roman Ponsamaro (5 personnes le 20/10 en ligne & 20 personnes le 21/10 Paris).

Un artefact narratif est une production (multimédia) qui raconte une histoire. C’est une trace qui restitue une expérience subjective, individuelle ou collective, dans un objet « matériel ». Ses objectifs : transmettre, faciliter la réutilisation d’expériences humaines.

Au sommaire : le texte d'une participante inspirée par l'événement, des légendes personnelles, des témoignages...


La pépite de Catherine - Les oeufs cocotte

En éventail, le réverbère guide mes pas vers une grotte éclairée où les odeurs d'oeufs cocotte donnent le ton. Ici ça se sent qu'ça accueille, qu'ça mijote et nourrit. Quelques sourires et échangent de regards m'indiquent que je suis la bienvenue. En déposant mon manteau un peu trop lourd et cherchant une place pour me donner un semblant de contenance, je vois les Duvel, le cidre installé sur les tables. Plus besoin de manteau. Ici il fait chaud ! Je suis venue ici un peu à l'aveugle. Parce que des amies m'en ont parlé. Quand on parle du loup, les voici ces amies que je vois dans un coin déjà en train de se marrer. Très vite, alors que le cheescake japonais cuit et que les plats mijotent, les esprits infusent. Ou diffusent. 

J'ai à peine le temps de commander une boisson que nous sommes toutes et tous transportés dans un jeu de rôle. Lecture en mode agora pour s'acclimater. On n'entend plus une mouche voler. Apparemment elles aussi ont besoin de se concentrer.

Décollage au bout de quelques minutes, voilà des dilemmes profonds posés. Maintenant à nous de nous en débrouiller !

Chacun.e se démène alors qu'Adrien insiste : il faut trancher. Choisir c'est un peu mourir. Ici c'est plutôt s'ouvrir puisque cette arène n'est que prétexte à discuter.

Il suffit d'un fil ténu pour passer de l'ombre à la lumière. Il suffit d'un pas. De suivre parfois un rayon blanc sorti d'un réverbère. Pour se retrouver dans un face-à-face qui pourrait être austère. Genre : le premier qui fait le premier pas vaincra ? Perdra ? Et si j'avance vers toi, est-ce sortir de ma lumière pour basculer du côté obscur ? Pas sur. Quelle croyance foutraque que de croire que la vérité est une figure géométrique aux arêtes tranchées. La césure n'est pas nette entre vérité et erreur. Dans le frémissement des oeufs cocotte, une parole sage émerge comme mantra, un oeuf d'or : et si entre vérité et 404error la frontière était poreuse ?

Si au lieu d'avancer et de nous confronter, nous faisions chacune un pas de côté ? Et si plutôt qu'un combat, échanger devenait une danse ? Et s'il suffit d'un fil ténu pour passer de l'ombre à la lumière, il est beau de dessiner le monde avec tonalités intermédiaires.

Texte de Catherine Tanitte (En savoir plus sur son engagement, voir sa contribution au "Voyage imaginal").

Légendes personnelles

Un titre pour un passé, un présent, un futur qui parlent de soi...

Après un exercice d'interactions sur nos émotions de Joie, de Colère/Tristesse/Peur, puis nos Rêves, des histoires personnelles ont émergées. Voici celles qui ont reçu un titre.

Adrien : Le voile - Le pays des merveilles - L'un et l'autre

Anne : Chemin de libération

Armelle : La fin

Benoît : Du monde intérieur au monde extérieur

Catherine : ACTE 1 play by the rules (try to…) ACTE 2 Incuber se protéger ACTE 3  a donné vie

Cécile : Big bang ou la naissance de la vie

Claire : La traversée du détachement vers l'émerveillement

Malice : Chapitres 1. dans ma tête, 2. dans tous les sens, 3. une nouvelle flamme

Maria : Espoir

Theo : "Come on baby light my fire"

Virgil : Une prise d'envol vers un inconnu enthousiasmant

Les témoignages

Anne : "Cet atelier m'a permis de découvrir de nouvelles manières de créer du lien à travers la narration et le jeu. J'ai beaucoup aimé découvrir les autres participant-e-s avec le jeu de cartes Dixit invitant à l'imagination et au partage. Puis le jeu à l'aide des textes issus du roman PonSamaro a engendré de belles discussions et m'a permis de me confronter à d'autres perspectives."

Catherine : "Ce que j'ai aimé dans cette soirée c'est la spontanéité et les dialogues qui se sont tissés dans un climat bienveillant créé par Adrien et sa complice [Casey]. J'ai apprécié l'émergence de dialogues via des débats mouvants et la rencontre avec des personnes et actrices et acteurs, curieux ou déjà engagés dans l'émergence de nouveaux récits."

Claire: "L'occasion de rencontrer des personnes d'horizons variés pour échanger sur nos visions du monde, plonger dans un univers tout droit sorti de l'imagination fertile d'Adrien et venir y challenger notre posture et notre vision du monde. Se regarder dans un miroir déformant par rapport à la réalité actuelle de notre société pour s'interroger, est-ce miroir qui déforme ou celui dans lequel j'évolue actuellement ? "

Lucas : "Une belle expérience qui a permis de faire des rencontres et de discuter autour de sujets sur lesquels chacun peut apporter son vécu. Pas de bonnes ou de mauvaises réponses, uniquement du partage et de la compréhension des points de vue des autres. C’est aussi une opportunité de se jeter dans l’ambiance du livre que nous espérons lire sous peu! Je ne doute pas que l’édition présentielle de l’événement sera encore plus enrichissante!"

Margot : "J’ai été ravie de participer à l’atelier d’hier soir ! Au-delà du fait qu’il m’a permis d’en apprendre plus sur Ponsamaro, les personnages et l’univers du roman, j’ai beaucoup aimé le fait d’être confrontée en direct aux choix et dilemmes moraux qui se posent lorsque l’on veut construire ou imaginer la cité-état de demain. C’est une excellente occasion de remettre en question ses croyances et ses biais, dans un cadre bienveillant et de faire de belles rencontres. Je vous recommande de tenter l’expérience à votre tour !"

Présentes

Une grande diversité de profils et de parcours s'est retrouvée lors de ces événements 🙏

20/10 : Carole T.  Duc H.D. Lucas T. Margot P. Sibylle G. 

21/10 : Claire C. Catherine T. Mathilde D. Mélanie V. Pierre C. Marie-Alice B. Cécile M. Annabel R. Claudia A. Christophe C. Casey B. Theodor F. Agnès T. Maud B. Maria S. Armelle G. Virgil C.  Anne L. Thomas C. Benoit R. Adrien T. (organisateur)

Ponsamaro

Les dernières informations concernant la sortie du roman se trouvent sur la newsletter. S'inscrire, c'est donner de la visibilité au projet, puis c'est être informé des derniers contenus disponibles et les événements à venir.

Lien vers la newsletter

 

 

lecture 24 lectures
thumb 0 commentaire
2 réactions
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Le Mans 1955
Le Mans 1955

Circuit des 24 heures du Mans, 11 juin 1955, 18h28    « Je m'appelle Pierre Levegh, j'ai 49 ans je suis aux com...

Fabrice Laurendon
6 min
CDL November challenge
CDL November challenge

Coucou les belettes ! Ce mois-ci, j'ai participé au challenge de la Confrérie...

Marine Dunstetter
7 min
LE TERMINAL
LE TERMINAL

Le voilà ce matin de Juin tant attendu, le terminal est encore quasi désert. Le virus a-t-il défait tant de vocations de vo...

Fabrice Laurendon
6 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur