^ false
#AuteursConfinés
Congratulations! Your support has been sent to the author
#AuteursConfinés

#AuteursConfinés

Published Mar 24, 2020 Updated Sep 28, 2020
time 3 min
14
Love
0
Care
0
Wow
thumb 0 comment
lecture 702 lectures
14 reactions

On Panodyssey, you can read up to 10 articles per month without being logged in.
Enjoy 9 articles more articles to discover this month.

To have unlimited access, log in or create an account by clicking below, it's free! Sign in

#AuteursConfinés

#AuteursConfinés, c'est le titre que j’ai retenu pour notre

 

 défi d’écriture, avec son mot-dièse (hashtag) correspondant

Cela manque d’originalité ? Peut-être… Mais au moins c’est clair, et cela parle à tout le monde.

Je rappelle l’idée repose sur une sorte de challenge d’écriture rapide. Challenge gratuit, pour la beauté du geste, pour découvrir des textes, des styles, susciter des vocations rêver ou s’évader malgré le confinement.

Pour cela, j’ai lancé une petite communauté ouverte au sein de laquelle des lecteurs « commanderont » ce qu’ils souhaitent à des écrivains, apprentis ou confirmés.

Et j’ai choisi la plateforme @Panodyssey pour que chacun puisse écrire et déposer ses textes, poèmes, chants, nouvelles, romans (soyons fous !), Haïkus… le plus simplement possible? Je remercie notamment @Alexandre Leforestier et @Valentin Bert pour leur soutien actif à ce projet (logistique, partage, communication…).

Le challenge étant placé sous le double concept du partage de la bienveillance.

Le principe un lecteur propose une consigne ; un écrivain s’en saisit 

Je précise le principe : une consigne est proposée par qui le souhaite, sur :

  • Facebook (en rejoignant le groupe « Auteursconfinés ») ;
  • LinkedIn en commentant le post écrit par Bernard Zirnhelt « Proposez votre consigne » qui est illustré par la plume (bien ajouter le #AuteursConfinés avec un accent sur le « é » et taguer @Bernard Zirnhelt et @Panodyssey).

Les lecteurs demandent…

Les lecteurs déposent une consigne comme : une phrase à terminer, des mots à employer, un style à utiliser, un héros à valoriser, un poème à composer, une nouvelle courte (1 à 4 pages) à écrire, un Haïku à ciseler… La liste n’est pas limitée. C’est un peu à la manière d’un atelier d’écriture. Vous verrez au fur et à mesure, après les premiers exemples postés, ce n’est pas trop compliqué.

… les auteurs répondent

Les auteurs choisissent une des consignes proposées, prennent leur plus belle plume et composent. Ensuite, ils viennent déposer leur(s) texte(s) sur Panodyssey, sur le compte Auteurs Confinés (voir l’infographie expliquant la marche à suivre, très simple). Ils partagent ensuite leurs textes via les réseaux sociaux (toujours avec le #AuteursConfinés) ,par mail ou dans les groupes au sein desquels ils interagissent, ou par pigeon voyageur.

Tout le monde peut lire

Chacun, lecteur comme auteur, peut ainsi découvrir le texte de chacun sur Panodyssey ou sur les différents supports. C’est très ouvert.

Les commentaires seront les bienvenus sur tous ces réseaux. Une seule condition : rester dans la bienveillance vis-à-vis du texte que l’on commente. Toute mention injurieuse ou outrancière sera immédiatement retirée.

Une option supplémentaire : le travail collaboratif

Sur Panodyssey, vous pouvez aussi travailler en collaboration avec d’autres membres. Par exemple, un poème pourra être illustré par un photographe ou un dessinateur. Un musicien pourra contacter un auteur s’il souhaite composer une illustration sonore sur son texte… Une foule de possibles qu’il vous appartient d’explorer et qui, si chacun joue le jeu, peut constituer un objet foisonnant.

Déjà plus de 50 participants…

Vous êtes plus de 50 à avoir manifesté votre enthousiasme face à ce projet, soit pour lire, soit pour écrire, soit pour lire et écrire.

lecture 702 lectures
thumb 0 comment
14 reactions
Share the article
copylink copylink

Comment (0)

Do you like Panodyssey articles?
Support their independent writers

Extending the travel in the universe Culture
Bouldras
Bouldras

Un petit tour de plus et vous n’en saurez rien, Filerais tête baissée pour être du festin Je prendrais to...

Eric Raissac
1 min
Une nouvelle ère
Une nouvelle ère

Et une journée sous la couette ! Dit comme cela, ça paraît chouette Mais je suis malade aujourd'hui COV...

Estelle Lahoussine-Trévoux
1 min
Le juge ment
Le juge ment

Jadis de l'extérieur j'en soignais l'apparence : Entre belles étoles et nouvelles fragrances,

Fabrice Jayles
1 min

donate You can now support your favorite writers on Panodyssey!