facebook Lettre ouverte à Alexandre Langlois
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Lettre ouverte à Alexandre Langlois

Lettre ouverte à Alexandre Langlois

Publié le 4 juin 2021 Mis à jour le 4 juin 2021
time 15 min

Lettre ouverte à Alexandre Langlois

Cher Alexandre, 

Ton âme est noble, ton combat pour l’éthique est juste. Ton engagement pour la Présidentielle de 2022 n’est pas simple, ce n’est pas qu’une histoire de démocratie.

Cher ex-collègue, je me sens légitime de t’écrire cette lettre ouverte car j’ai protégé pendant 9 ans les Présidents de la République avant de quitter mes fonctions en 2011 par conviction personnelle.

La France est en compétition dans le concert des nations et si tu veux être un président éthique, tu devras disposer des énergies de ton ambition, aller à contre-courant d’une certaine vision du monde… De ces énergies, nos ventres - nos appétits, nos estomacs - en dépendent...

Pour réussir dans ton projet démocratique, tu vas devoir te confronter à des intérêts puissants, qui ne sont pas du tout éthiques. Pour mon métier de garde du corps du président, j’avais dû étudier l’histoire de tentatives d’assassinat sur les chefs d’Etat : les conspirations, ces fameux complots qui n'existeraient pas d’après la presse dominante bien pensante. 

Il y a bien eu des conspirations contre Charles de Gaulle, certaines célèbres, d’autres non. Ce chef d’Etat reconnu par beaucoup de Français comme le dernier président à avoir voulu défendre les intérêts supérieurs de la France, a subi plus de six tentatives d’attentats. Il y a survécu.

 

Mes respects pour ton courage et ton dévouement

Avant les développements de mes analyses et explications sur notre mécanique sociétale, je tiens à t’exprimer tout mon respect. 

Alexandre, tu es ce type de policier d’honneur qui m’avait motivé à entrer dans la police nationale. J’en suis parti, car peu d’êtres de courage respectent l’article 40 de notre code de procédure pénale, trop peu. Cette profession nous invite pourtant au discernement et interdit de ne faire “qu’obéir aux ordres…”

Comme toi, j’ai voulu, dans ma carrière, me dévouer à la protection de mes compatriotes. Je continue d'exercer ma vocation en dehors de l’institution policière. Je passe mon temps à analyser les menaces systémiques de notre société française.

 

Le pétrole a dessiné notre monde

Notre mécanique sociétale, celle qui fait notre confort, n’est pas éthique. Elle ne l’est pas car elle est énergivore. Aujourd’hui, notre société, celle où tu vis, où ta famille vit, où nos proches vivent, est autant organisée que vulnérable. Elle est organisée parce que nous, Français, disposons d’une énergie peu chère qui nous permet de nous déplacer, de produire des objets, d’avoir du travail et des loisirs (pour certains). Toutefois, ce qui est le plus important, c’est que cette énergie produit notre nourriture (la base de la pyramide des besoins de Maslow). J’y reviendrai plus tard.

Si cette énergie est aussi vitale, elle est donc également ce qui nous rend vulnérables car la France ne dispose pas, sur son territoire, de ressources qu’elle consomme goulûment. En effet, chaque Français consomme 4,3 litres de pétrole par jour. C’est la moyenne nécessaire pour que fonctionne notre société française.

 

Ceux qui contrôlent le pétrole dirigent le monde

L’Or Noir (le pétrole), est la part sombre de la politique. Je te conseille les ouvrages de François-Xavier Verschave sur la mafiafrique : un système peu éthique de prédation des ressources africaines. Le reportage Françafrique, la Raison d’Etat (en 5 épisodes) t’informera sur les zones d’ombre de notre démocratie, celle dans laquelle tu peux encore t’exprimer et afficher tes ambitions.

Si tu deviens président de la République, tu devras gérer la question de l’énergie.

Notre belle France est une puissance* dans le concert des nations en compétition pour les ressources tarissables que sont les hydrocarbures. La France importe son pétrole à 99 %. D’où vient-il ? Sais-tu quels sont nos fournisseurs

Pour être fort dans la compétition, notre pays fait partie d’alliances politiques et militaires face à d’autres alliances du même type. A l’Ouest, les Etats ont leurs alliances pour capter les ressources pétrolières, il en est de même à l’Est.

Tu n’es pas du sérail, Alexandre. Tu n’as pas été adoubé par des think tank du type Le siècle ou Bilderberg partageant une vision atlantiste du monde. L’atlantisme est un courant politique et militaire prônant l’alignement systématique et la coopération économique avec l’Europe, les USA et le Canada. La France n’y échappe pas. Ce courant politique sent le pétrole.

Cette vision atlantiste a été construite il y a environ un siècle en grande partie par les magnats du pétrole. Dans l’histoire de notre civilisation, ces derniers ont sauvé plusieurs fois l’économie mondiale par la puissance énergétique et économique de leurs hydrocarbures. La place de la démocratie française (forme de gouvernement dans laquelle la souveraineté appartient au peuple) dans cette équation mondialiste est bien faible.

David Rockefeller (magnat du pétrole) est à l’origine du “groupe Bilderberg”. C’est un conclave plus ou moins opaque, où d’après les propos ironiques de David Rockefeller lui-même : "des banquiers internationaux omnipotents complotent avec des officiels gouvernementaux sans scrupule". Sur le net, tu trouveras la liste des présidents et ministres français ayant été ou sont encore membres du Bilderberg. 

La presse dominante fait croire que ce groupe est à peine un club de bridge...

Tu le sais déjà, ce sérail ne te laissera pas faire. Il voudra par tous moyens t’empêcher de mettre de la “lumière démocratique” sur des parts d’ombre de la politique qui profite grassement à certains… « Ce que le général n’a pas fait et ce qu’il ne dépendait pas de lui de faire, c’est d’obliger à lâcher prise ces quelques mains, ce petit nombre de mains qui tiennent les commandes secrètes de l’État, qui assurent les immenses profits de quelques-uns et qui font de chacun de nous les têtes d’un troupeau exploitable, exploité ». Bloc-notes de François Mauriac évoquant le Général de Gaulle, 23 septembre 1966.

 

Un continuum sécurité-défense à renforcer

Tu es un être déterminé, courageux, donc je comprendrais que cet entre-soi ne t’impressionne pas outre mesure, mais revenons à l’énergie car au-delà des cercles d'influence, la physique et les mathématiques sont têtues : avec un peu moins de pétrole dans ses circuits, la France se bloque, ses supermarchés ne sont plus aussi remplis, les désordres systémiques apparaissent. 

Nous ne disposons malheureusement pas de résilience alimentaire locale suffisante sur nos territoires français pour maintenir les populations en paix (la résilience est la capacité à traverser une crise et de s’en remettre). La France ne dispose pas de stocks alimentaires stratégiques d’Etat. A l’heure des cyberattaques qui touchent toutes les infrastructures - y compris la grande distribution - des inconscients en charge des risques pour l’Etat, misent sur un “continuum sécurité-défense” qui pourrait se faire le ventre vide. Ce continuum va du vigile de supermarché au marin qui déclenche le tir depuis son sous-marin nucléaire lanceur d'engins, en passant par la police municipale, la police et la gendarmerie nationale, l’armée. Si une cyberattaque neutralisait la chaîne de distribution alimentaire, n’ayant pas de secours alimentaires locaux suffisants, tout le monde aurait faim, aucun des maillons de la chaîne ne serait efficace. La Brigade DICRIM travaille tous les jours sur ce problème de sécurité nationale.

 

Un peu de prospective sur la défense nationale et la sécurité publique

Quels partenaires énergétiques te faudra-t-il, Alexandre, pour assurer la pérennité de notre société française malgré tes orientations politiques ? 

As-tu des soutiens stratégiques préalables à ta prise de pouvoir avec le Nigéria ? Avec la Libye ? Avec l’Algérie ? Avec les pays de l’ex-URSS ? Avec la Russie ? Avec le Moyen-Orient dont l’Arabie Saoudite ? Ou encore avec les pétroliers de la Mer du Nord, voire d’autres pays ? Ces soutiens stratégiques seraient-ils de nature à nous assurer des quantités nous permettant - à nous Français - d’obtenir nos 100 millions de tonnes de pétrole nécessaires à l’année ?

De ces soutiens stratégiques en énergie dépend notre défense nationale.

Si dans une situation géopolitique dégradée (la véritable France démocratique contre des alliances impérialistes), nous devions faire face à certains de nos ex-partenaires. Ceci, après que tu les aies remis à leur place (par exemple une rupture d'alliance avec l’OTAN). Il nous faudrait donc une défense nationale sacrément solide pour résister à leur courroux. Imaginons, malgré leurs attaques géo-économiques et géo-stratégiques sur nos fournisseurs traditionnels de pétrole, il nous faudrait disposer d’assez de carburant pour nos avions de la défense nationale, nos bateaux, nos chars, nos transports de troupes, etc puisqu’aucun de ces équipements ne fonctionne, aujourd’hui, à l’hydrogène et/ou à l'électricité…

En page 9 d’un document pdf intitulé "stratégie ministérielle de la performance énergétique", tu retrouveras certains de mes propos.

Certes, parmi ces fournisseurs de pétrole cités plus haut, certains te seraient probablement favorables mais, je le répète, avec un tout petit peu moins de pétrole (temporairement) dans la mécanique sociétale française, nous serions obligés de prioriser les approvisionnements en énergie. Alors comment faire ? Qui serait défavorisé ? Quel secteur serait le premier touché ? Les transports ? Des gens perdraient alors leurs emplois, ne pouvant plus respecter leurs horaires de travail. La santé ? Qui devrait mourir ou souffrir en premier ? Etc. Mais le pire, serions-nous capables de manger encore à notre faim ? 

 

La loi et les traités sont une chose, la réalité systémique en est une autre 

Est-ce que les puissances sont impressionnées par le droit international ?

Non, elles peuvent même être interventionnistes contre un pays souverain qui leur déplaît.

Est-ce que la France pourrait échapper à la règle ? Non. 

Dixit François Mitterrand dans le Livre de Georges-Marc Benamou, “Le dernier Mitterrand" : « La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort apparemment. Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde. C’est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort. » 

Alors cette guerre économique et énergétique contre la France serait une partie de rigolade pour ceux qui nous en voudraient, maniant levier économique des marchés financiers et vannes de l’énergie…

Le Venezuela est à ce jour la première réserve de pétrole prouvée au monde. Pourtant, il y a peu, ce pays a vécu une gigantesque panne d’électricité qui a fait des morts. Le gouvernement en place pensait qu’il s’agissait d’une attaque extérieure, au point que la Russie avait envoyé des troupes pour protéger ce pays.

 

Même quand on a des réserves de pétrole, cet Ordre Mondial est plus fort

La France n’est pas le Venezuela. Même si tout le pays était doté de groupes électrogènes, notre pays dépendrait quand-même des 99 % du pétrole importé pour les alimenter … Quid de nos centrales nucléaires ? Notre uranium ne nous arrive pas via des véhicules fonctionnant à l’uranium (électriques), mais au pétrole. 

 

Gare aux ventres de nos concitoyens

Des énergies dont tu disposeras dépendra la capacité des français à manger.

Le rapport sur la corrélation énergie nourriture, rapport de l’ADEME t’en informera  - à partir de la page 67.

Alexandre, si tu veux t’opposer démocratiquement à un Ordre qui dispose de tous les leviers énergétique, économique et politique, tu dois garder en mémoire le discours du 19 janvier 2009 de Nicolas Sarkozy à l’Elysée :  “on ira ensemble vers ce nouvel ordre mondial et personne, je dis bien personne, ne pourra s'y opposer. Car, à travers le monde, les forces au service du changement sont considérablement plus fortes que les conservatismes et les immobilismes. Nous voulons de la transparence. Nous ne voulons plus de paradis fiscaux ”.

Demande à Stéphanie Gibaud, à Pierre Condamin-Gerbier, à Hervé Falciani si les paradis fiscaux n’existent plus. Les rétro-commissions s’y dissimulent. En Birmanie, des généraux de la junte sont financés grâce à cette opacité financière… Pire : « Le financement du terrorisme se cache dans les paradis fiscaux » titrait Le Journal Du Dimanche le 15 février 2015. Une pensée pour mon ex-collègue Franck Brinsolaro et toutes les victimes des attentats de cette année tragique. Janvier 12 morts, 11 blessés. Novembre 413 blessés dont 99 grièvement, 137 morts.

 

Alexandre : toi comme moi, comme chaque français, nous mettons le pistolet à essence sur la tempe des peuples d'Afrique, du Moyen-Orient, d’Asie (Birmanie actuellement) , alors quelle vie meilleure promets-tu aux Français ?

Ton idéologie démocratique est noble, mais elle s’oppose à une autre idéologie, qui se fout des lois. Pour établir un Ordre sans scrupule, couper les vivres est une stratégie de guerre idéologique très efficace. C’est ce qu’on appelle la soumission par la famine. Pour mieux imager le propos, je cite quelques exemples qui n’ont pas 100 ans d’existence :

- 1930-1932 la dékoulakisation, 1/3 de la population du Kazakhstan décimée par une famine organisée par l’URSS de Staline,

- 1932-1933, Holodomor en Ukraine, les gens avaient tellement faim que certains mangeaient leurs propres enfants après avoir dévorés ceux des voisins

- 1958-1962, le Grand Bond en avant de Mao Zedong, les paysans sont affamés, également des cas de parents mangeant leurs enfants.

- 1967-1970, Biafra, encore une famine organisée sur fond de conflit pétrolier entre la France et la Grande-Bretagne. écoute ce podcast : “Biafra, quand la faim est devenue une arme.”

Je t’invite à ne pas me croire sur parole, mais à consulter les archives qui existent à ce sujet sur la famine... organisée !

Nous sommes un peu plus de 67 millions de Français, mais combien savent faire pousser leurs fruits et légumes ? As-tu remarqué le comportement des gens pour une promotion de moins 70 % sur des pots de Nutella ou pour du papier toilette ? Quid de la sécurité publique avec un désordre systémique entraînant des supérettes alimentaires vides…

 

Une petite fenêtre de tir...

Dans ta quête, tu as malgré tout des chances avec toi. S’opère un éveil politique des masses populaires de concert avec un basculement géopolitique.

Quatre mois après mon départ de l’Elysée, le 14 octobre 2011 au Château de Tocqueville en Normandie, je suis allé écouter le discours de Zbigniew Brezinski (mort en 2017). Avec David Rockefeller, magnat du pétrole, il était l’un des fondateurs de la commission Trilatérale, un forum privé où des élites politiques et économiques se rencontrent depuis quarante ans autour des trois grands pôles du monde développé (US - Europe - Japon). Ils étaient à l’origine aussi du “groupe Bilderberg”

Ce 14 octobre 2011, l’ancien président Valéry Giscard d’Estaing remettait à Brezinski un prix pour l’ensemble de son œuvre. Quant à moi, je venais simplement écouter le discours de celui que l’on désignait comme l’un des pères du Nouvel Ordre Mondial.  Dans un document vidéo, il disait craindre l’éveil des consciences politiques des peuples à cause d’internet. De son côté, l’inamovible conseiller des présidents français, Jacques Attali, avait la même analyse : "Internet représente une menace pour ceux qui savent et qui décident, parce qu'il donne accès au savoir autrement que par le cursus hiérarchique.” 

Au niveau géopolitique, à travers à mes enquêtes, j’ai pris conscience que face au système de défense antiaérienne et antimissile mobile russe S400**, l’Occident commençait à perdre la course aux armements - et son emprise sur la mondialisation. Un autre Ordre mondial, forgé dans l’alliance sino-russe et les ambitions des BRIICS (avec en plus, celui de Iran, à ajouter au Brésil, à la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud, soit environ 3,3 milliards de terriens), était en train de naître. 

“La France se replace dans l’OTAN” titrait le Journal du Dimanche le 03 avril 2008, certes, mais un OTAN privé de carburant à moyen et long termes n'impressionnerait plus personne... La stratégie imaginée à l’Est devenait évidente. Le point nodal, c’est le contrôle de l’énergie via la défense aérienne !

Sans contrôle OTANesque des hydrocarbures sur la planète, pas de vision occidentale imposable au reste du monde, et pas de Nouvel Ordre Mondial séculaire, n’en déplaise à feu Henry Luce l'inventeur de l'expression « Siècle américain ».

Le système de défense antiaérienne et antimissile mobile russe S400 russe signe-t-il aujourd’hui l’échec et mat sur le grand échiquier de Brzezinski ? 

Nous entrons dans une phase d'instabilité très dangereuse pour l'Occident au rythme où l'Asie - 60 % de la population mondiale - acquiert des S400. L'Asie veut son confort occidental, d'autres peuples veulent, grâce à la puissance énergétique du pétrole, sortir de la misère.

Alors, si tu arrives à convaincre les Français, par cet éveil de conscience (que redoutait Brezinski), qu’il ne faut plus mettre le pistolet à essence sur la tempe des autres peuples, mais au contraire renforcer la France depuis l'intérieur, si tu les persuades qu’ils doivent veiller à leur résilience alimentaire locale, si tu les convaincs de commencer à repenser leur mode de vie, alors par la force du boycott, tu deviendras un vrai représentant du peuple à l’article 3 de notre Constitution, le président d’un peuple éveillé et aspirant à plus d’éthique et de démocratie.

 

Conclusion

Attention, les puissances étrangères en compétition contre les intérêts français (qui lorgnent nos contrats stratégiques sur l’énergie) n’attendent qu’un affaiblissement structurel de notre pays pour préempter les ressources dont elles ont besoin pour imposer leur nouvel Ordre du monde….Celui de l’Est. 

Les États n'ont pas d'amis, ils n'ont que des intérêts

- Charles de Gaulle

Je te sais assez intelligent pour en être conscient.

Amicalement,

Alexandre Boisson

 

* puissance : « un État qui dans le monde se distingue non seulement par son poids territorial, démographique et économique mais aussi par les moyens dont il dispose pour s'assurer d'une influence durable sur toute la planète en termes économiques, culturels et diplomatiques » (Gérard Dorel)

 

** la désignation OTAN est SA-21 Growler

2
Coup de coeur
J'adore cet article
1
Coup de génie
Brillant
1
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
1
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
2
1
1
0
1
0
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu aimes les articles Panodyssey ?
Soutiens leurs auteurs indépendants !

Prolonger le voyage dans l'univers Politique
Interrogations sociétales
Interrogations sociétales

Progressivement un peu de normalité revient jour après jour. Cependant, reste tout de même du moins à mon niveau, de...

Ferjeux Mougin
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur