Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
L'Information en responsabilité

L'Information en responsabilité

Publié le 29 nov. 2023 Mis à jour le 3 déc. 2023 Entrepreneuriat et start-up
time 10 min
0
J'adore
1
Solidaire
0
Waouh
thumb 1 commentaire
lecture 109 lectures
4
réactions

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

L'Information en responsabilité

 

 

L’humanité s’intéresse enfin aux animaux autrement que pour en exploiter la chair, la force et la fourrure.

La majorité de l’humanité leur accorde le privilège de posséder une âme ; peut-être même comme la planète Terre et toute la vie qui essaye de s’y développer malgré l’homme ; inconscient d’en être l’enfant en tant que membre du genre animal. La question n’est dès lors plus de sauver la Terre mais l’humanité, ta famille, ton job... dans le respect d’autrui.

Combien de fois ton métier a-t-il évolué, changé ces dernières années ?

Quelle formation t’a semblé correspondre, non-plus au système V.U.C.A. (Vulnérable – Uncertain – Complexe – Ambigu) que les pandémies ont relégué au profit de l’ acronyme successeur : B.A.N.I. (Brittle – Anxious - Nonlinear – Incomprehensible) ? 

équilibriste

As-tu remarqué ce glissement de la Vulnérabilité d’hier vers une réelle fragilité à tous égards ?

L’environnement n’est plus Uncertain mais Anxiogène car imprévisible.

Quels moyens te donne-t-on pour résister à l’instabilité ambiante et rebondir ?

Les affaires ne sont plus complexes mais Nonliénaires : objectivement imprévisibles !

Nos enfants deviennent aussi incompréhensibles par leurs comportements que celui d’une minorité d’humains irrespectueux de la santé humaine et de l’environnement qu’ils sabotent sans conscience effets collatéraux et du lendemain.

Légitimement responsable de tout, l’entrepreneur se sent-il défendu lorsque l’ensemble des politiques et des décideurs sont tellement influencés par les lobbyistes ?

Quelle marge de manœuvre reste-t-il à la justice-justesse ?

Pourquoi tant de questions sans réponses ?

  1. Parce que la culture en silos et spécialités fait oublier que le monde est holistique : tout influence tout ! Que ne nous l’a-t-on expliqué dès l’école pour plutôt grandir en «consommacteurs»? Le Directeur Général s’appuie sur une gouvernance parce qu’il lui est impossible de connaître et de cumuler la somme infinie des connaissances liées à l’exercice du pouvoir. Il lui faut réfléchir à plusieurs pour appliquer sa politique managériale de manière éclairée et au mieux des intérêts de l’entreprise. La gouvernance est responsable. Mais n’est-elle pas sujette à l’instinct de conservation et de concurrence nuisibles à la solidarité? Qui par exemple, joue les Michel Archange pour trancher entre la croissance et la sécurité ? Je me souviens du difficile choix de la SNCF, entre le nombre de décès annuels et celui cumulé des heures de retard.

  1. Parce que la clé de notre société digitalisée, c’est l’Information, sous toutes ses formes et supports : les données sont à la fois vitales, économiques et volatiles. A côté de cela, vous a-t-on enseigné l’urbanisation des réseaux informationnels entre le privé et le public, l’archivage des traces ou leur destruction à date, le confidentiel et le besoin d’en connaître ? Comment ne pas risquer votre job à cause d’un propos qui, en cours de webinaire, transgresse la Charte ou du Règlement Intérieur de l’entreprise, ou encore, pour une infraction règlementaire, contractuelle? La recrudescence du légal change insidieusement nos engagements et nos responsabilités. Comment s’organiser pour en faire un avantage compétitif et politiquement correcte?

  2. Parce que la fonction D&IM® (Document & Information Management) n’a pas encore été enseignée. Chef d’entreprise ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire) ou membre de la gouvernance d’un grand compte, savez-vous quels sont vos engagements cachés dans la complexité anxiogène courante ? Avez-vous les moyens de comprendre ce qu’il se passe en vrai, et de décider sans succomber aux pièges invisibles du monde B.A.N.I. ?

rencontre

 

Co-Inventeur du Document & Information Management, Philippe Blot-Lefevre vous propose une journée de Sensibilisation et d’initiation à cette fonction D&IM® .Cette formation concerne tous les Directeurs Généraux d’ETI et, pour les grandes entreprise, la nomination d’un D&IM® au sein du CODIR/COMEX.

 

Clé de décision pour fermer et ouvrir à bon escient

 Savez-vous vous prononcer comme un D&IM® ?

 

Le management des documents fédère au moins 16 fonctions dans l’entreprise. Cependant, l’information pèse infiniment plus en termes de valeur et de responsabilité que le document qui la porte.

  • Chaque information a son propre cycle de vie. Suis-je à même de garantir la bonne info aux utilisateurs quand on sait qu’un document valide peut contenir une Information périmée ?
  • Quelles questions dois-je me poser pour choisir entre un SI (Système d’Information) qui est sujet à coûts cachés et une externalisation non maîtrisée ?
  • Pour sécuriser l’intégrité des D&I, quels moyens s’offrent à moi pour prévenir des pertes, vols ou falsification et m’éviter des conflits juridiques?
  • En intelligence économique, qui dois-je soutenir au milieu des pressions et du besoins d’en connaitre ?
  • Avec le travail à distance, que dois-je savoir pour éviter de confondre les D&I avec le S.I (Système d’Information)? Quelle culture comportementale dois-je piloter? Quelle éducation donner avec la DRH ?
  • Les outils ne sont pas le métier. Comment m’abstraire des modes pour appliquer une réelle politique d’urbanisation des méthodes et des systèmes?
  • La multiplication des supports et des réseaux, notamment sociaux, est un acteur douteux pour la prise de décision car les sources ne sont pas vérifiés.
  • L’IA (Intelligence Artificielle) : invasive… comment en interne, traite-t-on les requêtes malveillantes ? Qui décidera ? Qui sensibilisera à l’usage vertueux pour tous ? Quelle stratégie instruire pour atteindre cet objectif ?
  • Qui m’aidera le mieux quand la peste règlementaire vient briser les initiatives et la flexibilité nécessaire à la vie de l’entreprise ?
  • Comment vais-je développer la confiance lorsque bien souvent, la traçabilité se borne à faire porter le chapeau?
  • Quelle stratégie D&I m’apportera les bonus économique et médiatique d’un développement durable, du droit des femmes et de l’enfance, et de la vie locale ?

Retenons qu’à ces questions, s’ajoute celle de la coordination entre :

  • les spécialistes de l’archivage électronique et de la force probante,
  • ceux de la valeur et du traitement individuel des e-mails dont le nombre est croissant,
  • la volonté de réduire les déplacements grâce à l’avènement de la vidéo conférence,
  • l’Intelligence Artificielle qui s’invite en temps réel et peut corrompre l’authenticité des débats,
  • la désinformation notamment inhérente à la gestion des connaissances et des savoir-faire, en voie d’extinction (papy-boom, mondialisation), les nouveaux risques, les erreurs humaines, les comportements initiés par le stress, la culpabilité et la fatigue, et la nécessité de réviser les coûts … indépendamment de l’efficacité prioritairement humaine ; fût-elle assistée.

 

Urgence économique? Naturelle?

   Quelle est l’urgence ?

 

Personne ne s’occupe réellement et sérieusement des D&I ; ce puissant outil informationnel!

  • Les besoins de la gouvernance, du terrain, des partenaires et des clients sont trop orientés soit sur l’économie, soit sur la finance. Les accompagnements nécessaires aux questions de société sont peu ou ne sont pas pris en compte pour progresser de concert (ensemble et individuellement). Beaucoup d’acteurs de l’organisation manquent d’une responsabilité suffisante. Pour quoi cela ? Parce que les programmes de formation répondent à une préoccupation courtermiste et focalisée. Le D&IM® garde une vision holistique pour instruire, urbaniser et inscrire un existant - dynamique - qualifié – maîtrisé - dans la pérennité.

Les processus sont nouveaux :

  • Suis-je au fait de l’incessant renouveau des enjeux informationnels ? Est-ce que je les comprends[1]?
  • Est-ce que je connais les compétences nécessaires. Les ais-je identifiées dans l’entreprise ?

L’entreprise doit faire face dans la durée, à de nouveaux risques :

  • Suis-je au fait des risques légaux résultant de l’évolution du droit et des usages ?
  • Les D&I (Documents et Informations) sont-ils identifiés et qualifiés pour m’assurer la sûreté ? Comment fait-on pour réduire la franchise de son assurance du risque cyber ?

 

  D&IM® : une nouvelle Fonction

                                             de Gouvernance

 

Rappelons que la consultation d’un site web -source d’info non-vérifiée - permet d’influencer une décision.  Quelle somme d’ennuis pour une donnée clé utilisée sans être vérifiée ou lorsqu’une annonce ne concerne pas un fait avéré ! Quel est l’avenir d’une organisation qui, terrassée par un cheval de Troie, s’oblige à supprimer tous les ordinateurs d’un étage … et çelà pendant des mois !

 

Organisation des hommes et des fonctions

 

Vue l’urgence des réflexions à mener, Philippe BLOT LEFEVRE remet la Fonction D&IM® sous les feux de la rampe :

  • révéler le #facteurhumain,
  • mettre en œuvre l'agilité et les capacités de résilience au sein des Directions Générales et des instances de Gouvernance pour permettre la "Gouvernabilité"

Il est déterminé à former de futurs D&IM® en s’adossant à la société R’Usafe, pilotée par Monsieur Parham MOILI, Senior Lead Auditor & Implementer ISO/IEC 27001 et expert en #dématérialisation. R’Usafe accompagne plus généralement les entreprises avec des diagnostics cyber à 360°, et des formations sur la data/les données (cash management, flux financiers), et le renfort de Madame Pénélope Morin, Risk Manager, Analyste Prospectiviste, Experte & Auteure en protection des risques de #gouvernance.

 

     Journée d’initiation à la Fonction D&IM®

 

La formation de sensibilisation a pour vocation de baliser la création de la fonction D&IM® :

  • en #entreprise,
  • en cabinet de #Conseil
  • dans le organisations institutionnelles, libérales, publiques ou privées,
  • Dans les associations et fondations.

Formation en présentiel ou à distance,

Déroulé :

1. Enjeux, contexte réglementaire et risques de la GED (Parham Moili) (1h30)

2 . Le D&IM® (Ph. Blot-Lefevre – 3h30) :

  • Enjeux de la fonction,

  • Définition et périmètre fonctionnel et stratégique,

  • Positionnement hiérarchique / Organisation d’une sous-traitance

  • Faire comprendre et engager,

  • Construction opérationnelle,

  • Fédérer et aligner,

  • Convaincre la gouvernance de l’entreprise du caractère important et stratégique d’installer la fonction D&IM®,

3. Présentation circonstanciée, des matrices de risques et exemples de sauvegardes des entreprises, (Pénélope Morin  - 1h 30) 

                                 Le remède existe : Document & Information Management (D&IM®)

 

   Historique de la Fonction D&IM®

 

La fonction D&IM® est née en 2007 d’une réflexion partagée entre Jean-Pierre Blanger, alors Directeur des Offres Des Services de Dématérialisation du RICOH-France, et Philippe Blot-Lefevre,  Président de HUB2B-DLM, un hub de gestion du droit d’usage des Documents et Informations, écrivain et conférencier.

Leurs premiers travaux ayant été approuvés par l’APROGED et X-PLORE (deux associations professionnelles liées à la Gestion Electronique des Documents (GED), ils se sont constitués en Groupe de Travail ouvert.

Les travaux ont débouché à la création de la Fédération Internationale des Document & Information Managers (FiD&IM®).

 

[1] Publi Communiqué de Radio France™ paru dans la presse nationale le 21 novembre 2023 « Pour une information de confiance, Radio France s’engage : 1) L’information donnée repose sur des faits vérifiés … 2) Nos journalistes se fondent sur des sources crédibles … 3) Nous distinguons clairement les faits des opinions … 4) Les journalistes proposent des analyses avec rigueur journalistique et honnêteté intellectuelle … 5) L’expression des points de vue se fait nécessairement de manière équilibrée et pluraliste … 6) Une rectification nécessaire est apportée dans les plus brefs délais … 7) Nos rédactions sont au service et à l’écoute des citoyens … 8) L’information de service public est libre et indépendante … . »

lecture 109 lectures
thumb 1 commentaire
4
réactions

Commentaire (1)

avatar

Pmd Robeen il y a 4 mois

La clé, c'est la curiosité telle une volonté insatiable d'apprendre pour comprendre avant de croire ...

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Entrepreneuriat et start-up
Le syndrome du Schtroumpf
Le syndrome du Schtroumpf

  Vous avez mal au coccice ?Vous souffrez du syndrome du Schtroumpf !Comme, j’en su...

Sophie Viguier Correctrice
3 min
Exclusivité
Exclusivité

Très sensible aux arguments de la vendeuse, un juste mot pour l'entreprenant qui voudrait seul l'affaire !

Bernard Ducosson
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur