facebook La poésie s'exporte...
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
La poésie s'exporte...

La poésie s'exporte...

Publié le 12 sept. 2021 Mis à jour le 12 sept. 2021
time 2 min

Sur Panodyssey, tu peux lire 5 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 4 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

La poésie s'exporte...

Et soudain, un élan international…

Découvrir sa poésie dépasser les frontières de son tendre Pays d’Iroise, en Finistère Nord… 

Désormais : en Chine ! 

 La plateforme E-littérature de Shanghai Sino foreign pen club est une plateforme littéraire dédiée à l’édition d’œuvres de poésie chinoise et étrangère. Sur ce site, les œuvres des poètes du monde entier sont présentées, aux côtés de celles des poètes chinois contemporains. Les poésies publiées apparaissent sous forme de mots et d’images. Des éditions spéciales rendent visibles les poètes urbains d’un pays (poètes américains ou italiens, poètes de Shanghai). Une édition papier de la collection de poésies internationales du pen club chinois est en cours de rédaction. Mais aussi une déclinaison de la plateforme consacrée aux vidéos de lectures de poésies, sur laquelle ELLE figurera, avec moi, #meooowwww !

Le rédac’ chef de cette plateforme est Cheng Yong, qui a su s’entourer de plusieurs poètes chinois et étrangers. Cheng Yong est lui-même poète, et romancier. Il axe son travail autour des vestiges culturels chinois anciens. À son actif : plus de dix œuvres littéraires et travaux publiés, sur l’identification des reliques culturelles. Deux de ses poèmes ont été sélectionnés pour le pen club.

Ouessant

Sur ce site pen club, un autre de ses #chatmis poète est visible : Nicolas Kurtovitch, de Nouvelle-Calédonie. Il est venu ici, au bout du monde, à 17.000 kilomètres de chez lui, pour s’inspirer et écrire. Invité au Sémaphore du Créac’h de l’île d’Ouessant, l’une des îles du ponant, en mer d’Iroise. C’est l’association Cali qui avait coordonné cette résidence littéraire.

 

Bientôt en Arménie grâce à Anna Isabekyan, dessinatrice et graphiste, à l’origine des dessins de mon site et réseaux sociaux, née à Yerevan, et qui facilite la mise en relation. Mes poésies vont bientôt être traduites dans la langue de mes origines arméniennes. La jeune autrice, maman de deux bambins, a créé un personnage qui me ressemble (ou l’inverse ?) : PISOChaton-de-Van blanc comme un p’tit flocon. Elle publie de petits livres en arménien, pour les enfants. Les #chatventures de PISO racontent les situations du quotidien auxquelles il faut faire face et parfois, quand on est môme, c’est vraiment difficile. 

Comme pour écrire de la poésie, affronter ces moments initiatiques en donnant sa langue au #chat est bien plus simple.

À découvrir : ici

Je ne suis pas peu fière de tous ces rebondissements ! 

À très vite…

#lanouvelleolympe

#lanouvelleolympe

0
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
0
0
0
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Curiosités
La mort vous regarde...
La mort vous regarde...

A partir du moment où les premiers battements de cœur pulsent le sang dans votre corps, la mort vous guette, elle vous regarde disc...

Adélice Bise
1 min
Désillusion
Désillusion

ueCe document est destiné à votre strict usage personnel et est protégé par les lois relatives aux droits d’a...

Oina Sasclain
2 min
Bang !!
Bang !!

Ed, file moi le fric que tu m’dois

Anne-Sophie Campenon
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur