facebook 3-Mayday, larguage en plein vol
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
3-Mayday, larguage en plein vol

3-Mayday, larguage en plein vol

Publié le 15 déc. 2020 Mis à jour le 15 déc. 2020
time 3 min
CREATIVE ROOM

Rencontre avec M...

Sur Panodyssey, tu peux lire 5 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 4 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

3-Mayday, larguage en plein vol

Je l'ai perdu, l'est plus sur les écrans radars, j'le vois plus, je l'ai perdu. Mayday mayday, flirt en chute libre, je perds le contrôle de ses sens, et y'a pas de parachute...

Il est passé du chaud au froid. Comme dans ce jeu d'enfant où l'on cherche un objet caché à l'aide des indications fournies par celui qui sait. On se lance à tâtons, et l'autre vous crie : "C'est tiède". Tiède, ça l'a été pendant de longs mois, puis soudain c'est devenu chaud, chaud, avec de la réciprocité et des jeux, puis ça brûle, avec l'évidente attraction mutuelle, jusqu'à sa tête à 50 cm de mes jambes sous le bureau.

Et là, après une semaine de congés donc d'éloignement forcé vu qu'on se voit qu'au boulot, force est de constater que c'est froid, comment dire, froid-glacé, froid-gelé. Tango Charlie retour à la base en looping. Plus un regard, il me parle en regardant sa feuille, s'il me croise il fait un détour en piqué, ne fait même plus la bise. Bref, la douche froide.

Alors, soit je ne lui plais plus, mais ça serait bizarre un tel revirement. Le pilote qui décide de changer de cap au dernier moment, sans raison apparente, alors que la cible est droit devant lui... Humm... D'autant que je l'ai encore surpris en train de me mater par 3 fois en 5 minutes... La glace fond vite quand on perd de l'altitude...

Soit il a pris peur. Le pilote panique et se crispe sur le manche, c'est le cas de le dire. Parce que trop dangereux, trop d'enjeux, le boulot, sa femme, sa famille, ses valeurs...? Une fois la cible en vue, il contrôle les écrans dont les aiguilles sont dans le rouge, renonce à appuyer sur le bouton qui enverrait la bastos,  puis rentre au bercail plein gaz.

Mais réfléchissons. Quand quelqu'un te plait pas, tu ne l'ignores pas, tu t'en fous. Là, force est de constater qu'il s'en fout pas, il résiste. Il lutte, il se bat pour ne pas craquer et succomber à ses envies.

Parce que ça doit compter pour lui sinon il prendrait ça pour un jeu. Moi je m'amuse, même s'il me plait beaucoup. Mais j'ai l'aval de mon mari et ça change beaucoup de choses. Si pour lui c'est possiblement sérieux, que je lui plais éventuellement vraiment, alors un passage à l'acte ne pourrait pas être pris à la légère. Il y aurait forcément des conséquences, comme la bastos te transperce le cœur et le fait saigner. Et aujourd'hui il ne se sent pas prêt à assumer tout ça ou il n'en a pas envie. Peut-être pense-t-il que le jeu n'en vaut pas la chandelle.

Ou alors il s'est foutu de ma gueule. Il a testé jusqu'où ça allait, jusqu'où je me ridiculisais à répondre à ses prétendues allusions, il a bien rigolé puis il s'est barré.

Et moi je me sens triste qu'on ne s'amuse plus, ça me manque nos chassés-croisés aériens. Je me sens comme en sevrage érotique à 10 000 mètres d'altitude. Je suis aussi déçue que mon pouvoir de séduction ne soit pas plus fort que ses peurs. Là oui, je me sens en échec, vexée, même que je pourrais lui faire la gueule pendant des jours. Et puis je ressens aussi de la colère qu'on ne puisse pas en parler un peu pour sortir de ces non-dits. En attendant, moi, je le kiffe toujours, ses yeux verts me font toujours frémir, son allure ténébreuse me ravit, le son de sa voix me fait mouiller, son sourire en coin me fait fondre.

Et là, je souffre de son indifférence.

Mars 2019

1
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
1
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
1
0
0
0
1
0
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Curiosités
Il s'est suicidé,  le con.
Il s'est suicidé,  le con.

Tout va bien pour toi, l'enfant aux parents aimants : tu ris, tu cours, tu piques tes colères. Tout va bien pour toi, l'ado qui traî...

Louise Barge
2 min
Sauvages
Sauvages

Je ne suis pas partie loin pour me sentir sauvage. J’ai pris mes affaires et je suis partie en courant, j’ai traversé quelque...

Camille Poiret
6 min
Tony 
Tony 

Pendant douze ans, il avait imaginé être parfaitement heureux. Chaque jour il se levait sans réveil, mais à l'heure p...

Camille Poiret
9 min
Judith
Judith

Judith ne regrettait absolument pas Israël et sa vie d’avant. Son mari, le pays, cette vie d’épouse, l’ambiance, l...

Camille Poiret
7 min
L'autre
L'autre

J’étais dans le métro quand j’ai croisé ton regard. Le clochard fou était en plein exorcisme, il chassai...

Camille Poiret
1 min
Les blés
Les blés

Va-t-il rentrer ce soir ? Rien d’autre ne saurait occuper les pensées d’Iris. Va-t-il revenir ? Avec quoi, avec qui...

Camille Poiret
3 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur