facebook Violences faites aux femmes
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Violences faites aux femmes

Violences faites aux femmes

Publié le 25 févr. 2021 Mis à jour le 25 févr. 2021
time 1 min
CREATIVE ROOM

Poésie et chansons

Violences faites aux femmes

(Poème écrit à la suite d'un fait divers qui m'a bouleversé)

 

Ses pleurs, comme la pluie, coulaient sur son visage

Creusant au creux des cils ces étonnants rivages

Ne sachant plus donner ni son nom, ni son âge.

 

Sa blancheur blêmissait aux outrages du temps

Les blés de sa blondeur blanchissaient tout autant

En l’éloignant encore de ses premiers printemps.

 

Quel mal sournois rongeait la rage de son Être ?

Quel enfer s’engouffrait par portes et fenêtres ?

C’était son tortionnaire, usurpant le mot Maître.

 

Au lieu de mâle mal ou de démon malin

Ne connaissant que force, ignorant le câlin.

Quand verra-t-on violence amorcer le déclin,

 

Violence, viol et vol, qu’on nous jette en pâture

Aux écrans lumineux dont c’est la signature

Comme gifle donnée au mil de la figure.

 

Femme de tous les temps, je suis là pour t’aider

T’aider de mes dix doigts, pour ta cause plaider

Jamais l’on ne te brise ni te fasse plier.

1
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
1
0
0
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Rime
Rime

  Si tu savais ce que cache mon cœur Et ce que disent mes larmes Tu deviendrais le guérisseur Du c...

Farida Mihoub
1 min
Le royaume de Séraphin
Le royaume de Séraphin

Chapitre 1 : Timéo Je ne sais pas trop ce qui m’arrive. Il n’y a pas si longtemps encore, je baignais dans...

Stéphanie Eischorn
10 min
La ronde (1950) Max Ophuls
La ronde (1950) Max Ophuls

On badine avec l’amour Cette adaptation d'Arthur Schnitzler fleure bon la fraîcheur et l’espièglerie....

Jean-Philippe Rathle
2 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur