Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
La Grenouille Qui Fait Miaou

La Grenouille Qui Fait Miaou

Publié le 11 nov. 2023 Mis à jour le 7 mars 2024 Humour
time 3 min
2
J'adore
0
Solidaire
2
Waouh
thumb 2 commentaires
lecture 173 lectures
6
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

La Grenouille Qui Fait Miaou

Une aventure d'Aristide & Mérédyth

“Miaou”

Juste ciel, pourquoi cette grenouille miaule-t-elle ?

Une mauvaise rencontre ? Un chat dans la gorge ?

Profonde doit-être la malédiction pour un tel résultat…

— Mer…credi ! Tu as vu cet étrange batracien ?

La voix de Mérédyth me tira de mes réflexions contemplatives. Sa façon d’entamer un gros mot pour le changer en une expression mondainement acceptable avait un petit côté… désuet ? Un peu comme son prénom mis en relation avec son allure : sweat à capuche, pantalon baggy informe et godillots à paillettes. Bref, une fille d’une élégance rare…

— Faut qu’on l’attrape !

— Vas-y. Je t’accompagne par la pensée.

Un solide coup de coude dans les côtes m’invita à donner de ma personne.

Accessoirement, cette chasse à la grenouille se révéla longue, harassante et salissante. Et nous n’étions même pas certains d’avoir attrapé le bon spécimen.

— T’es sûr qu’elle a fait “Miaou” ?

Je regardai Mérédyth. Je regardai la grenouille. Les deux me paraissaient arborer la même expression dépitée.

— Elle lui ressemble.

— Apportons-la à la Sorcière des Sablés ! Elle saura certainement nous éclairer sur le sujet.

— Tu es sûre ? demandais-je en faisant la moue. Ça sonne comme une aventure périlleuse.

— Bah ! Avec notre Super-Frigidaire, nous devrions arriver avant le 83 décembre !

Le Super-Frigidaire… Je ne sais pas s’il mérite son qualificatif de “super”. Mais l’idée d'un long trajet dans ce véhicule ne m’enchantait guère. Je ne dirais pas qu’il manque de confort. Je dirais plutôt que tout le monde n’a pas la même conception du confort.

— D’accord mais on prends des parchemins de trou portatif.

— Tu veux faire quoi avec tes trous portatifs ? Nous n’avons plus de plaques d’égout en poudre !

Sans plaque d’égout pour fermer le trou, n’importe qui ou n’importe quoi pouvait effectivement nous y suivre.

Je regardais la grenouille à nouveau.

“Miaou”

— Ah b’en quand même !

Le bon spécimen en poche, ou plutôt en boîte, il ne nous restait qu’à "prendre la route".

Pour ceux qui ont la référence, un Super-Frigidaire, c’est un peu comme un TARDIS. Mais en moins bien, avec un bac à glaçons et un bac à légumes. Pourquoi un réfrigérateur pour camoufler la technologie de voyage à travers l'espace et le temps ? Croyez bien que je me le demande encore. Mais j'avoue que l'option bac à glaçons est bien pratique pour se préparer des cocktails.

Ne vous méprenez pas. Quand je parle de voyage à travers l'espace et le temps, le temps perçu à l'intérieur du Super-Frigidaire parait plus long que le temps de déplacement de l'engin d'un point A à un point B. D'où l'intérêt de pouvoir se faire des cocktails et de grignoter des trucs pour accompagner.

Le phénomène nous laissa donc le temps d'émettre plusieurs hypothèses et d'en éprouver la logique sous le regard circonspect de la grenouille. Et nous nous présentâmes devant la Sorcière des Sablés, chacun avec une explication qui nous paraissait particulièrement convaincante.

Avec toute la force de mon esprit pragmatique je supposai que celui qui avait dû créer les grenouilles avait confondu le titre de la chanson en espagnol "Rana Feliz" avec les terme latins Rana Felis et que ça l'avait conduit à créer une grenouille-chat. Quand à ma compagne d'infortune, elle exposa l'idée candide que nous avions affaire à un Prince Chat transformé en grenouille par un maléfice quelconque.

- Ni l'un, ni l'autre, nous répondit la Sorcière en farfouillant dans son placard à marmelades. Vous venez de loin comme ça ?

- Du Minet-sauta.

- Et bien ramenez ce pauvre animal chez lui. C'est juste un chat avec un costume de grenouille.

Elle attrapa un pot au contenu appétissant et se tourna vers nous.

- Vous restez pour le goûter ? J'ai fait des crêpes !

 

Photo de couverture par Alexa de Pixabay

lecture 173 lectures
thumb 2 commentaires
6
réaction

Commentaires (2)

avatar

Bernard Ducosson il y a 8 mois

Ton superfrigidaire, serait pas un peu déjanté ? Bravo, j'aime !

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Humour
La pause des harpies
La pause des harpies

Les escaliers tambourinent sous les pas lourds de Josiane qui descend, il est 10h00. Je fais...

Noa Mineilit
2 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur

promo

Télécharge l'application mobile Panodyssey