facebook Receuil de poésie - extrait
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Receuil de poésie - extrait

Receuil de poésie - extrait

Publié le 18 mars 2021 Mis à jour le 18 mars 2021
time 1 min

Receuil de poésie - extrait

Confession d'un coeur, par Logan Moray

Synopsis: Lorsque les mots traduisent ce que le cœur ressent, la poésie prend corps et donne vie aux sentiments. L’émotion est alors l’encre qui, sur papier, en décline les battements en des vers singuliers.

 

Confession d'un coeur, par Logan Moray

Cette œuvre de poésie est un véritable roman, plus rythmé, un peu différent. 

Chaque page y possède sa propre histoire, courte mais intense.

Chaque page est une fable où les émotions dansent et se romancent.

Cette œuvre de poésie ne parle pas de moi, juste de vous, et de vos sentiments.

 

 

Au fil des pages,

Découvrez un univers dont votre cœur est le héros,

Un monde où vos émotions sont le seul rouge fil.

Pas de raison, ni de réflexion, laissez-vous bercer par le flot,

De votre imaginaire et de vos pensées subtiles.

 

Savourez le goût de l’implicite, le langage au-delà des mots,

Appréciez le jeu des sens et la douceur de la métaphore,

Osez vous abandonner aux vers dont je vous fais cadeau,

Qu’ils vous portent au pays du rêve et des envies d’encore.

Avec l'autorisation de l'auteur: Logan Moray  -  Pour lire l'œuvre complète, visiter Logan Moray

3
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
3
0
0
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Rime
Rime

  Si tu savais ce que cache mon cœur Et ce que disent mes larmes Tu deviendrais le guérisseur Du c...

Farida Mihoub
1 min
Le royaume de Séraphin
Le royaume de Séraphin

Chapitre 1 : Timéo Je ne sais pas trop ce qui m’arrive. Il n’y a pas si longtemps encore, je baignais dans...

Stéphanie Eischorn
10 min
La ronde (1950) Max Ophuls
La ronde (1950) Max Ophuls

On badine avec l’amour Cette adaptation d'Arthur Schnitzler fleure bon la fraîcheur et l’espièglerie....

Jean-Philippe Rathle
2 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur