facebook VŒUX
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
VŒUX

VŒUX

Publié le 9 janv. 2022 Mis à jour le 9 janv. 2022
time 5 min
2
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 2 commentaires
lecture 33 lectures
2 réactions

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

VŒUX

Chers amis,

Il n’y a pas de jour de l’année où je ne pense à vous tous, ma famille, mes amis, mes contacts, ceux qui me suivent ou m’accompagnent dans mes aventures professionnelles ou associatives, mes anciens étudiants ou étudiants actuels. (Et ceux qui arrivent !)
Je pense à ce que vous êtes, ce que vous avez toujours été, bien avant notre rencontre, mais aussi le petit parcours que nous avons partagé, ce que nous nous sommes apportés mutuellement, des savoirs, des savoir-faire, des savoir-être... un peu d’affection aussi. 
Je pense aussi à la vie que vous vous construisez, vos espoirs, vos rêves, vos petites déceptions, vos belles réussites.

Mais c’est aujourd’hui que j’ai envie de vous écrire.
Bien-sur parce-que, ces jours-ci voient chacun souhaiter à ses proches toutes les bonnes choses possibles, mais aussi peut-être parce que nous continuons de traverser une période de crainte, pour notre santé, celle de nos proches, pour nos libertés aussi. Mais encore, certainement, pour des raisons qui me sont plus personnelles, au moment où je vois trop d’amis emportés par la maladie, le refus de se protéger… ou bien emportés par la vie tout simplement.

Au moment où l’on vous souhaite bonne santé, amour, argent, réussite, d’autres mots me viennent à l’esprit, tant l’estime et l’affection que je vous porte me conjurent de vous être utile.

C’est du courage que je vous souhaite, le courage de travailler et travailler encore dans ces univers de constante compétition. Le courage d’affronter les obstacles que les jaloux ou les aigris dressent sur votre chemin. Tous ceux qui, parce qu’ils sont en train de rater leur vie, faute de rigueur et de loyauté, essaient de ruiner celle des autres. Tous ceux qui bâtissent ce qu’ils croient être la réussite sur de la tromperie, de la fausse amitié, essayant d’abaisser autrui, faute de pouvoir s’élever eux (elles)-mêmes.

Et si c’est difficile, tant mieux ! Car votre travail fera une différence encore plus grande ! Le courage n’est pas le contraire de la peur, le courage c’est avoir peur et y aller quand-même.

Mais si vous êtes passionnés, vous n’aurez pas besoin de courage !

Je vous souhaite loyauté, car votre parole, votre engagement, la solidité de votre pensée, de vos promesses, font votre valeur, davantage encore que vos possessions et parfois même, vos compétences.

Je vous souhaite persévérance, celle qui fait que vous saurez remplacer le mot “échec” par le mot “apprentissage”, celle qui fait que votre colère sera mise au service de vos énergies, plutôt que de nourrir des reproches faits aux autres. Cette persévérance qui fait que vous continuez quand-même parce que... Parce que...

Parce-ce que vous avez confiance, une indestructible confiance en vous qui nourrit votre persévérance, qui vous apaise dans vos relations, qui sait dissoudre certains doutes (parfois nécessaires !), qui donne confiance aux autre... 
Voilà donc le contraire de la peur : la confiance.

Je vous souhaite aussi le discernement. Savoir faire les bons choix en fonction de vos véritables objectifs, savoir vous tenir à distance des personnes toxiques, celles qui vous tirent vers le bas, celles qui font semblant de vous aider, mais qui vous jalousent… Savoir ne pas vous laisser aveugler par les mensonges et les faux semblants.
Ne pas vous laisser tromper par ceux qui veulent vous séparer de vos amis, détruire votre confiance et vos ambitions pour pouvoir mieux profiter de vous.

Je vous souhaite encore un peu d’humilité.
Cette humilité qui vous permet de maîtriser votre susceptibilité.
Cette humilité qui vous aide à comprendre que lorsque l’on parle de votre comportement ou de votre attitude, en essayant de la corriger pour une meilleure harmonie, ce n’est pas vous qu’on juge. C’est seulement qu’on veut vous élever parce que l’on croit en vous.
Cette humilité aussi qui vous aide à prendre la mesure des choses, qui vous fait comprendre qu’il vous faut travailler, qu’il vous faut écouter, qu’il vous faut apprendre… Plutôt que de couper court aux relations avec ceux qui ont choisi de ne pas vous flatter parce qu’ils ont de l’estime pour vous. Parce qu’ils veulent vous élever plus haut !

Bien plus que du bonheur, je vous souhaite d’avoir du talent pour le bonheur. Ce talent qui vous permet de faire qu’un moment positif suffise pour vous rendre heureux, pour vous rendre fort, ce talent qui fait que vous saurez apprécier votre vie, même si elle est faite d’efforts ou de combats. En sachant ne pas regarder celle des autres, car alors vous ne vivriez pas, vous seriez vécus. Ce talent qui fait que vous saurez trouver du plaisir dans des choses simples et inattendues.

Aimez le plaisir !

Je vous souhaite aussi de l’exigence, une exigence qui fait que vous ne vous contenterez jamais du facile ou du médiocre. Cette exigence qui sera le carburant de votre “estime de soi”, de cette forme d’ego et d’orgueil qui vous élèvera, aux yeux des autres certes, mais surtout à vos propres yeux. N’oubliez pas que vous bâtissez votre propre cathédrale, que vous écrivez votre propre légende.

Je vous souhaite un peu d’humour aussi, cet humour qui vous permet de dire : « c’est pas si grave ».
Cet humour qui vous permet de prendre de la hauteur sur les petits faits ou les petits méfaits de la vie. Cet humour qui vous permet de sourire ou de rire face a l’injure ou l’injustice.
Cet humour qui parfois, vous rend invulnérable.

Je souhaite aussi à celles et ceux qui ont manqué de loyauté, abdiqué leur dignité, pensant que c’était le bon chemin vers la réussite et qui se rendent compte du terrible vide auquel ils ou elles se condamnent, je leur souhaite non pas la résilience, mais la conscience. Bien-sûr, au début, si la conscience vient vraiment, le vide laissera place à un peu de honte, mais avec la reconnaissance de ses fautes, on apprend à reconquérir sa dignité, on apprend à se pardonner soi-même et, avec de la patience et un peu « d’amende honorable » les autres finissent par vous pardonner eux aussi… 

La reconquête de sa dignité est la plus belle des conquêtes !

Voilà, j’arrête de vous saouler, même si j’ai encore plein de choses à vous dire. Mon admiration pour vos efforts et votre loyauté, mes encouragements pour nourrir votre obstination, ma tendre affection pour ce que vous êtes, tous... Chacun.
Alors, comme tout le monde, je vous souhaite le succès, l’amour, l’harmonie... Tout cela dans une belle santé pleine de joie de vivre.

Richard Joffo - 2021/2022

lecture 33 lectures
thumb 2 commentaires
2 réactions
Partager l'article
copylink copylink

Commentaires (2)

C’est très beau, émouvant, puissant 🎶

Vous êtes un grand Monsieur Cher Richard, lire vos voeux, cela élève et ravigote.

Mille mercis pour vos bonnes et belles ondes.

Sous le signe de la passion et de la détermination, je vous adresse mes vaillants et chaleureux voeux 🍀

Tu aimes les articles Panodyssey ?
Soutiens leurs auteurs indépendants !

Prolonger le voyage dans l'univers Bien-être
Dans mon coeur 
Dans mon coeur 

Dans mon coeur il y a... De la vie, De la haine... (parfois...) Des joies, Des peines... (ça se voit...)...

Aurélie Haulot
1 min
Pourquoi pleures-tu?
Pourquoi pleures-tu?

Je pleure parce que...  Tant de journées avec un avenir incertain, Même si rien n'est jamais acquis. 

Delphine Lemaire
1 min
C'est trop mental
C'est trop mental

Des fois, dans le lieu où je reçois, j'aime bien m'arrêter un instant sur un détail, un objet....

André De Chateauvieux
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur