Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Raphaëlle et Victor

Raphaëlle et Victor

Publié le 24 févr. 2022 Mis à jour le 24 févr. 2022
time 1 min
1
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 1 commentaire
lecture 30 lectures
1 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Raphaëlle et Victor

Mon grand-père avait le talent d'apporter de la douceur là ou je pouvais ressentir de la peur et de la frayeur.

Assise sur ses genoux, je portais en moi toute la volonté et l'effervescence d'une petite fille qui ne demande qu'à découvrir et qui appréhende au même instant.

La balle de terre est posée au centre de la girelle. Je lui dis : "papy, on dirait une montagne. Oui ma chérie une montagne qui va devenir grande grande et plus petite après. Tu vas voir, on va la faire ensemble. 

Il trempe trois secondes ses mains dans la bassine d'eau. Une bassine rouge dont je me rappelle très précisément tous ses contours et ses imperfections. C'est à mon tour de tremper mes mains. Dans ma tête je n'ai qu'une envie, m'amuser avec, mais je décide avec lui d'être sérieuse, je ne veux pas le décevoir. Le clown ce sera pour plus tard. 

Les mains humidifiées, il entoure les miennes à ses côtés. De grandes paluches viennent m'envelopper. Il appuie sur la pédale. Le bruit caractéristique qui a bercé toute mon enfance et mon adolescence. Ce bruit qui sonne à mes oreilles et qui a été le déclencheur d'un futur métier. Ca y est, nous y sommes, j'ai le trac, je n'arrête pas de bouger les jambes qui pendent dans le vide, mon corps tout entier sautille. Je ressens de la chaleur dans la nuque et sur le cuir chevelu, c'est moite et c'est mouillé. Nous nous approchons doucement de la balle. Je ferme les yeux, les rouvrent. Il pose délicatement mes mains sur la terre et m'explique avec des mots précis, ceux d'une petite fille de sept ans ce que nous allons faire. 

 

 

lecture 30 lectures
thumb 1 commentaire
1 réaction
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (1)

Très beau !

Laurence pour votre information, vous n'avez pas besoin de mettre de hashtag # devant votre mot clé sur Panodyssey dans l'éditeur.

Le hashtag # est automatiquement mis.

Un mot clé par tag en revanche sinon cela ne va pas fonctionner.

Si je ne suis pas clair, dites-le moi.

Merci,
Alexandre

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Artisanat
Raphaëlle 
Raphaëlle 

Ce geste, je ne l'ai pas fait une fois mais des milliers de fois avec à chaque moment d'installation cette sensation de toute premi&egrav...

Laurence Alcan
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur