Congratulations! Your support has been successfully sent to the author
Histoire courte 6 - Vie quotidienne

Histoire courte 6 - Vie quotidienne

Published Feb 23, 2024 Updated Feb 23, 2024 Culture
time 2 min
0
Love
0
Solidarity
0
Wow
thumb 0 comment
lecture 13 readss
0
reaction

On Panodyssey, you can read up to 30 publications per month without being logged in. Enjoy29 articles to discover this month.

To gain unlimited access, log in or create an account by clicking below. It's free! Log in

Histoire courte 6 - Vie quotidienne

 

Rigodicine : oh salut Domi, qu'est ce que tu me racontes aujourd'hui !

Dominique : putain, ne m'en parle pas

Rigodicine : pourquoi tu dis ça ?

Dominique : les ouvriers croient qu'en copropriété 
Ils ont le droit de tout faire, et que tu dois te taire

Rigodicine : qu'est ce qu'ils ont encore fait ?

Dominique : ils m'ont pété les deux tympans en quinze jours

Rigodicine : ils n'ont pas le droit d'agir comme ça

Dominique : je suis la victime et ils te poussent au crime

Rigodicine : j'espère que tu leur as réglé leur compte

Dominique : t'inkte, les gens abusent alors qu'il y a des lois
et je ne supporte pas ceux qui les outrepassent

Rigodicine : et t'as fait quoi ?

Dominique : ils ont eu affaire à moi, et c'est vite vu
entre payer un loyer pour vivre en enfer ou vivre en quartier de
haute sécurité, y a pas photo, et ça sert d'être née à la belle de mai

Rigodicine : t'as bien fait, c'est récurrent et c'est plus que chiant

Dominique : je te le fais pas dire, toujours se battre contre les
incivilités c'est fatigant

Rigodicine : bon et à part ça quoi d'autre ?

Dominique : ben, Huguette pour ne pas la nommer
tous les jours j'ai l'impression qu'elle répète pour le concert de Beyoncé

Rigodicine : et comment ça ?

Dominique : elle croit que je l'entends pas, elle claque toutes
les portes des placards cuisine, quand elle tape trois fois 
sur le saladier, j'ai envie de lui crier " ENTREZ "

Rigodicine : ce sont les joies de la mitoyenneté

Dominique : quand elle étale la pâte à tarte ou
qu'elle tourne la salade 
j'ai envie de lui crier " ne m'attendez pas pour manger "

Rigodicine : et après !

Dominique : elle ouvre et ferme les robinets contre la cloison
en papier mâché

Rigodicine : et oui, c'est insupportable tous ces gens qui modifient
leur logement sans tenir compte des désagréments que les autres
doivent endurer

Dominique : tu sais, voilà quelque temps qu'elle ne s'arrête pas de 
tousser, bien que cela se soit amélioré 

Rigodicine : ah ouais !

Dominique : vraiment ça me fait peine, mais des fois je me dis
Domi va mettre le masque car avec la finesse des murs tu pourrais
l'attraper !

Rigodicine : tant que ça !

Dominique : il faut le vivre, c'est ma réalité 

Rigodicine : bon je te laisse, j'ai mon fils à aller chercher

Dominique : à plus et bon aprem

Rigodicine : toi aussi bye

De SANTIS Dominique - Texte protégé TDR

 

 

lecture 13 readings
thumb 0 comment
0
reaction

Comments (0)

You can support your favorite independent writers by donating to them

Prolong your journey in this universe Culture

donate You can support your favorite writers