Congratulations! Your support has been successfully sent to the author
Bienvenue dans la Forêt enchantée (théâtre)

Bienvenue dans la Forêt enchantée (théâtre)

Published Aug 29, 2023 Updated Aug 29, 2023 Culture
time 6 min
0
Love
0
Solidarity
0
Wow
thumb comment
lecture reads
0
reaction

On Panodyssey, you can read up to 30 publications per month without being logged in. Enjoy29 articles to discover this month.

To gain unlimited access, log in or create an account by clicking below. It's free! Log in

Bienvenue dans la Forêt enchantée (théâtre)

Bonjour les gens,

J'ai écrit cette pièce pour mes futurs élèves de 6ème : "la forêt enchaînée"

De quoi s'agit-il ? Dans la forêt enchantée, un projet de parcs d'attractions voit le jour !

Que faire ?

J'attends vos commentaires !

Et si une troupe ou un éditeur passe par là, je l'autorise même à m'écrire !

 

LES PERSONNAGES

 

Par ordre d'apparition

 

  • Les Experts : Marcus et Gauvain,

  • Le Maire,

  • Les trois arbres millénaires : Bachir, Cyrano et Isidor, (un hêtre, un chêne et ce que l'on voudra)

  • Les parents : Mimi et Doudou,

  • Les enfants : Fonseca et Igor,

  • Merlin l'Enchanteur,

  • Des animaux : un lièvre, une alouette, un cerf,

  • Des voix.

 

 

Scène 1

 

Les trois arbres millénaires (de jardin à cour Bachir, Cyrano et Isidor),

Les deux Experts (Marcus et Gauvain)

Le Maire.

 

Le jour se lève sur la forêt enchantée.

En fond de scène, alignés, trois arbres plusieurs fois millénaires étirent leurs longs bras, bâillent, se sourient. Ils réagiront aux paroles qu'ils entendront tout au long de la scène en jouant avec leurs yeux et leurs bras. Le public devinera leurs émotions, notamment lors des SILENCES.

On entend la nature se réveiller également : un cours d'eau qui fait sa promenade matinale, des oiseaux qui se racontent leurs rêves.

Au bout d'un long moment, entrent les deux Experts bras dessus, bras dessous en chantant.

 

LES EXPERTS

On a gagné ! On a gagné ! On a gagné !

 

GAUVAIN (tombant assis, tout sourire)

Ah ! Quel match ! Ça faisait des années que je n'avais pas vu un match pareil !

 

MARCUS (debout, enthousiaste, à côté de Gauvain)

Pareil ! C'était... C'était... Je... n'ai même pas de mots ! Et ce but ! Oh ! Ce but !

 

GAUVAIN (réfléchissant)

Heu... Lequel ?

 

MARCUS

Bin... tu sais, le but, the but, quoi !

 

GAUVAIN

Heu... Ah ! Oui ! Celui-là !

 

MARCUS

Oui, le seul but du match... en fait.

 

SILENCE

 

GAUVAIN (se relevant)

Oui... Bon... On s'est peut-être un peu enflammés... Disons que c'était... un match. Pas forcément un beau match, mais un... match.

 

MARCUS

Voilà... C'est ça... Mais pourquoi est-ce qu'on s'est mis à chanter comme des fous tout d'un coup ? Tu as une idée, toi ?

 

GAUVAIN

Bin... Moi, je m'appelle Gauvain, comme Gauvain Sers, le chanteur, donc je chante toujours un peu tout le temps...

 

MARCUS

Et moi, je m'appelle Marcus, comme le footballeur Marcus Thuram, donc je m'enflamme un peu vite dès qu'il y a un but, mais là...

 

GAUVAIN

Mais c'est vrai qu'en entrant dans cette forêt, en respirant ce bon air... On s'est laissé... emporter, je dirais.

 

MARCUS

Faut dire... Elle nous rappelle tellement de souvenirs, cette forêt... C'est près de ces arbres-là que l'on venait jouer quand on était gamins... Tu t'en souviens, Gauvain ?

 

GAUVAIN

Oui, on chantait dans les branches en faisant des cabanes...

 

MARCUS

On rejouait la finale de la Coupe du Monde et les troncs étaient nos poteaux...

 

SILENCE

 

GAUVAIN

Oui... Mais tout ça, Marcus, c'est fini... La finale, on l'a perdue et cette forêt a vieilli...

 

MARCUS

Oui ! Nous devons faire notre travail... Désormais, nous sommes des Experts et nous avons une mission à effectuer. Monsieur le Maire attend nos conclusions ! Tu as ton matériel ?

 

Gauvain sort un outil de mesure de son sac à dos, regarde mystérieusement dans toutes les directions, tandis que Marcus tape le sol avec son pied, s'approche des arbres, les touche...

 

LONG SILENCE

 

GAUVAIN

Pour moi, c'est tout bon.

 

MARCUS

Pareil. Nous devons nous rendre à l'évidence.

 

GAUVAIN

Monsieur le Maire a raison.

 

MARCUS

Cette forêt est parfaite...

 

SILENCE

 

GAUVAIN

… Pour que l'on en fasse un gigantesque parc d'attractions.

 

MARCUS

Et avec tout ce bois, on pourra se chauffer pendant des siècles et faire de beaux manèges. C'est parfait. C'est terrible.

 

Entre le Maire en se frottant les mains.

 

LE MAIRE

Ah ! Mes amis ! Quelle belle conclusion je viens d'entendre ! Allez ! Venez fêter ça avec moi ! Dans quelques semaines, tous ces arbres auront disparu et des milliers de clients viendront s'amuser dans notre beau village ! Ah ! Que de belles recettes à perte de vue !

 

Tous sortent, abandonnant les trois arbres millénaires.

Scène 2

Les trois arbres millénaires.

 

Au bout d'un moment, les yeux écarquillés, les trois arbres laissent tomber leurs bras.

 

BACHIR

Je n'ai pas envie de devenir un manège, moi. J'ai toujours eu le vertige !

 

ISIDOR

Et moi je ne veux pas devenir du bois de chauffage, je déteste avoir chaud ! L'été, je suis si bien dans ton ombre, Cyrano !

 

CYRANO

Allons, allons, les amis... Vous savez ce que l'on dit : il y a long entre la scie et l'arbre. Ne nous inquiétons pas.

 

BACHIR

Enfin, là... Ils ont l'air bien motivés, quand même...

 

CYRANO

Et alors ? Nous avons survécu à des tonnes de siècles, aux incendies, aux tempêtes, aux guerres, et même aux ondes de la 5G... Ce ne sont pas trois petits malins qui vont nous abattre...

 

BACHIR

Tu les as vus comme nous... S'il y avait eu une tronçonneuse à proximité on serait déjà en train de cracher notre sciure ! Non... Je pense que, cette fois, nous pouvons vraiment être inquiets, Cyrano...

 

ISIDOR

Oui, Cyrano, je crois que la forêt enchantée vit ses dernière heures.

 

BACHIR

Tout ça pour ça. Des millénaires pour finir transformé en nacelle en bois suspendue à cinq cents mètres du sol...

 

ISIDOR

Ou en bois de chauffe. Mon cauchemar.

 

BACHIR

Finie la musique du vent dans mes feuilles...

 

ISIDOR

Finis les nid d'oiseaux dans mes branches...

 

BACHIR

Fini le ruisseau sous-terrain où chantent nos racines...

 

CYRANO

Eh oui, Bachir et Isidor... Pour résumer, elle est finie....

 

ISIDOR

Quoi donc ?

 

CYRANO

Notre vie d'arbre ! À nous les rondins ! Youpi !

 

BACHIR ET ISIDOR

Cyrano !

 

CYRANO

Les amis... Je vous provoque.

 

BACHIR

Tu n'es donc pas inquiet ?

 

CYRANO

Non. Pourquoi le serais-je ? Nous sommes les trois plus vieux arbres de la Forêt enchantée. Bachir. Isidor. Cyrano. Nous avons déjà vécu des milliards d'histoires. Ce parc d'attractions n'en sera qu'une de plus.

 

ISIDOR

Bachir, je crois que Cyrano n'a pas bien compris la discussion que nous venons de surprendre. Que pouvons-nous faire pour l'aider ?

 

BACHIR

Laisse-moi réfléchir... Tu penses qu'il n'aime toujours pas les chatouilles ?

 

ISIDOR

Non, je ne crois pas...

 

Isidor et Bachir chatouillent Cyrano de leurs branches et de leurs feuilles.

 

CYRANO

Les amis ! Les amis ! Arrêtez ! Je vous en supplie !

 

ISIDOR (continuant)

Dis-toi que ce n'est rien en comparaison des tronçonneuses qui nous attendent !

 

BACHIR (continuant)

Vas-tu enfin te décider à avoir peur ?

 

CYRANO

Ah ! Oui ! Oui ! J'ai peur ! Je suis terrifié, même... C'est bon ? Ça y est ? Merci... Ah... Vos chatouilles ! Elles ne me manqueront pas quand je serai devenu une armature pour Grand 8 !

 

BACHIR

Mais il est indécrottable !

 

Cyrano se dégage des chatouilles en agitant ses branches.

 

CYRANO

Oui, un indécrottable optimiste ! Allez, les amis ! Pensez à autre chose... Laissez la Forêt enchantée vous saluer...

 

ISIDOR

C'est vrai, nous sommes samedi, après tout... Avec un peu de chance, il y aura bien une famille pour venir pique-niquer.

 

BACHIR

Ou des oiseaux migrateurs à rencontrer... D'accord... Nous verrons bien...

 

ISIDOR

Vive la Forêt enchantée ! Avec moi, les amis !

 

TOUS LES TROIS

Vive la Forêt enchantée !

 

BACHIR

Ah... Écoutez ! J'entends des pas !

 

lecture 61 readings
thumb comment
0
reaction

Comments (0)

You can support your favorite independent writers by donating to them

Prolong your journey in this universe Culture
Evêques
Evêques

Un mot d'un dictionnaire, ma définition, vôtre sourire, ma joie. Dans l'&eacu...

Bernard Ducosson
1 min
Convaincre
Convaincre

Un mot d'un dictionnaire, ma définition, vôtre sourire, ma joie. Dialoguer po...

Bernard Ducosson
1 min

donate You can support your favorite writers