facebook 5 Tips pour garder sa communication au top
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
5 Tips pour garder sa communication au top

5 Tips pour garder sa communication au top

Publié le 7 avr. 2021 Mis à jour le 9 avr. 2021
time 7 min
CREATIVE ROOM

La Koïné

5 Tips pour garder sa communication au top

 

Mettre en place une action de communication ponctuelle est une chose mais trouver des idées pour maintenir sa présence et sa visibilité sur internet sur le long terme en est une autre. Je vous donne cinq conseils pour garder la flamme et vous assurer de la pertinence de vos contenus à travers le temps.

Suivre les tendances

Votre veille communicationnelle

Internet évolue : les modes, les formats et la manière de s’adresser à son public aussi. Cette évolution est plus ou moins rapide selon les secteurs d’activité. Je vous conseille donc en amont de la rédaction de vos communications de lister les sites et les comptes réseaux sociaux de référence pour votre activité afin de tenir une veille en la matière. Il peut s’agir de concurrents, d’influenceurs, d’organismes publics qui vulgarise la législation en vigueur sur votre sujet. L’objectif est d’avoir une base qui vous servira de source d’inspiration et vous permettra de rester à la page. Vous aurez ainsi rapidement une vision panoramique, à 360°, de votre sujet.

S’inspirer n’est pas copier !

Attention, s’inspirer ne signifie pas copier ! Non seulement vous vous attirerez des ennuis mais en plus cette solution ne vous sera d’aucune utilité en matière de référencement naturel : les algorithmes des moteurs de recherches sanctionnent le contenu dupliqué et les répétitions. Si vous citez un article ou un site, il est de bon ton de mettre un lien vers la source.

L’objectif n’est pas de s’approprier le contenu de vos concurrents ou de les singer mais plutôt, à travers leurs communications, d’analyser les goûts de vos cibles, de comprendre ce qui fait mouche et de vous en inspirer. Peut-être pourrez vous même reprendre une ou deux idées pour les enrichir en proposant un angle d’attaque légèrement différent afin d’avoir un article complet, édifiant, sur un produit de votre gamme.

Connaître ses cibles

Toujours être pertinent

Le conseil précédent nous amène à cet impératif : pour publier du contenu de qualité vous devez connaître la cible à laquelle vous vous adressez afin de déterminer ses besoins pour y apporter la réponse la plus pertinente possible. C’est ce qui assurera le succès de votre communication.

Rappelez-vous qu’internet est un gigantesque cosmos : pas moins de 800.000 sites sont créés chaque jour. Vous êtes une épingle dans une botte de foin. Dans ce cas, il est vital de parvenir à vous démarquer. Demandez-vous pourquoi votre cible prendrait-elle deux minutes de son temps pour lire votre article plutôt que celui de votre concurrent. Que lui apporterez-vous de plus ?

Établir une personne-type

Pour vous aider, je vous conseille d’établir un profil-type de vos lecteurs. Cette technique est appelée persona en marketing. Pour plus d’informations, je vous invite à aller consulter cette page.

Sans aller aussi loin que dans les exemples présentés sur ce site, essayez de déterminer :

  • La tranche d’âge visée par votre communication (on n’emploie pas le même ton pour parler aux jeunes et aux 45-55 ans !)

  • La catégorie socioprofessionnelle de votre lecteur-type.

  • Son lieu et son mode de vie. Est-ce un citadin, un périurbain, un rural ?

  • Ses centres d’intérêts principaux.

Par exemple, une entreprise de BTP qui publie des articles sur ses produits de maçonnerie aura un lectorat majoritairement masculin constitué de chefs d’entreprises, d'acteurs du BTP et de bricoleurs chevronnés. Ces derniers s'attendent à ce qu’on s’adresse à eux de manière professionnelle, préfèrent un vocabulaire précis, très technique, sans fioritures. Ils raffolent des conseils pratiques. Pour les convaincre de l’utilité de votre produit, misez sur la logique, apportez des preuves et faites parler les chiffres.

astuce planning éditorial améliorer sa communication

Mettre en place un planning éditorial

Vous disposez désormais d'idées qui ciblent vos lecteurs et clients potentiels. Parfait. Maintenant, une petite astuce pour vous faire gagner du temps : prévoyez votre communication sur le long terme en créant un planning éditorial.

Qu’est-ce qu’un planning éditorial ?

Le planning éditorial, ou calendrier éditorial, est un outil pour planifier sa communication. Il s’agit d’un tableau qui permet, d’un coup d’œil, de voir quand sont prévus vos publications. Vous pouvez l’affiner pour y mettre d’autres rubriques comme les mots-clefs des publications, la cible, les objectifs à atteindre, etc. Une simple feuille de calcul Excel mise en forme fait l’affaire. L’objectif est d’avoir une bonne visibilité et de s’assurer qu’aucune publication n’est oubliée.

Les avantages du planning éditorial

Avec un calendrier éditorial, vous savez si vous êtes à jour dans vos publications et pouvez donc, si ce n’est pas le cas, déterminer facilement les chantiers prioritaires. Lorsque vous publiez régulièrement, cet outil vous permet d’être sûr d’avoir bien planifié vos posts sur l’ensemble des canaux de communication visés (site, blog, réseaux sociaux).

Anticiper vos contenus en amont est le meilleur moyen pour s’assurer d’un contenu impeccable, tant du point de vue de la forme que du fond. Si vous vous forcez à suivre une cadence intenable et que vous finissez d’écrire votre contenu le jour de sa sortie, il y a fort à parier que vous laisserez passer des coquilles. Un œil reposé en vaut deux. Faire appel à un professionnel pour un deuxième regard, ou pour peaufiner son style, est également envisageable.

Enfin, le planning éditorial est idéal pour analyser l’efficacité de sa communication a posteriori. Pourquoi ne pas renseigner le nombre de vues à deux semaines et un mois ? De cette manière, vous identifierez quels types de posts fonctionnent mieux sur vos cibles et vous serez en mesure de voir si vous gagnez en visibilité dans le temps.

Varier les types de contenu

Un moyen de peaufiner sa communication

Lorsque le planning éditorial est bien ficelé, on a alors le temps de challenger sa communication, de travailler les canaux, les supports et les types de contenus proposés. C’est le moment parfait pour faire preuve d’originalité, pour véhiculer une identité singulière à travers sa communication. Par exemple, pourquoi ne pas proposer de nouveaux formats pour s’assurer que vos lecteurs ne s’ennuient pas et pour vous renouveler ?

Des idées en vrac

  • Un tutoriel ou DIY (Do it yourself, fais-le toi-même)

  • Un article qui compile les principales données et études sur un sujet en lien avec votre activité. Ces chiffres, lorsqu’ils sont complets et continent d’être actualisés, deviennent des références. Ces articles sont massivement partagés et attirent de nombreux lecteurs et des liens qui vous font monter sur les moteurs de recherche.

  • Une interview : il peut s’agir d’une interview de dirigeant qui partage les valeurs de son entreprise, d’une interview d’un professionnel sur un sujet d’actualité, d'une interview de salariés qui promeuvent un projet collaboratif au sein de leur entreprise.

  • Un communiqué de presse. Le format est idéal si vous avez une nouvelle importante à annoncer.

  • Une démonstration d’un produit.

  • Un article hautement spécialisé. Vous gagnerez ainsi en crédibilité et ferez valoir votre expertise.

  • Une vidéo ou un montage humoristique (si elle est pertinente et commentée).

astuce multiplier canaux communication pour améliorer sa communicationMultiplier les canaux

Vous n’arriverez pas facilement à percer si vous vous contentez d’un canal de communication. Il vaut mieux être sur plusieurs media à la fois pour s’adresser à un maximum de cibles. En effet, le public que vous toucherez à travers votre blog d’entreprise ne sera pas forcément le même que celui qui fréquente un réseau social particulier.

Attention néanmoins à ne pas vous disperser !

Attention à ne pas vous disperser. Il vaut mieux publier sur moins de canaux mais avoir des publications qualitatives, bien suivies, plutôt de publier une ligne sans intérêt par-ci par-là qui ne sera vue par personne. À vouloir être partout, on n’est reconnu nulle part !

On prendra en compte le budget alloué à la communication, le temps nécessaire à l'entreprise et le retour sur investissement : pas la peine de perdre un temps précieux qu’on aurait pu dépenser en prospection commerciale. Pour une petite entreprise, avoir un site fourni associé à un ou deux réseaux sociaux est largement suffisant. Je préconise également un blog pour une entreprise moyenne ou lorsqu'on se trouve sur un secteur de niche. Là encore, pensez à sélectionner vos canaux selon vos objectifs.

Réutiliser son contenu pour gagner du temps

J'aimerais partager une dernière astuce qui s'avère précieuse lorsqu'on commence à publier à plusieurs endroits : Réutilisez vos contenus.

Il n’est pas question de dupliquer vos contenus déjà écrits et de les publier sur plusieurs média à la fois (les moteurs de recherche vous sanctionneraient pour cela) mais vous pouvez intelligemment les paraphraser, créer des résumés, des teasers ou partager un lien en expliquant brièvement l’intérêt du contenu en question. Un même contenu peut ainsi être ajusté selon les cibles ou les media ce qui vous assurera une visibilité optimale. Songez au temps (et à l'argent) ainsi économisé !

copyright images : pixabay

0
Coup de coeur
J'adore cet article
1
Coup de génie
Brillant
1
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
0
1
1
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Entrepreneuriat
(III, 2) : Coup de mou
(III, 2) : Coup de mou

Scène 2 Le Philosophe, Le Boss   Entre le Boss à vive allure. Il ne re...

Clémence Jeanne Guiot
9 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur