Congratulations! Your support has been sent to the author
Renaissance Industrielle des médias européens pour que rayonne la résilience territoriale

Renaissance Industrielle des médias européens pour que rayonne la résilience territoriale

Published Dec 1, 2022 Updated Dec 1, 2022
time 5 min
2
Love
0
Care
0
Wow
thumb 0 comment
lecture 46 readings
2
reactions

On Panodyssey, you can read up to 10 articles per month without being logged in.
Enjoy 9 articles more articles to discover this month.

To have unlimited access, log in or create an account by clicking below, it's free! Sign in

Renaissance Industrielle des médias européens pour que rayonne la résilience territoriale

Il est question, ici, de se poser les questions racines indispensables à une pérennité
sereine des groupes sociaux dans un univers en mutation.


Nos états et nous-mêmes, murés dans des certitudes pour ne pas dire des habitudes,
rencontrons les limites inhérentes à l’augmentation de la puissance des peuples. Une
opportunité unique pour entamer un cycle de renaissance global grâce au numérique, à la
due diligence et une certaine frugalité pour dépasser les crises en trouvant les clés de la sobriété.


Le niveau de violences atteint de tels sommets que les éléments rappellent à l’ordre la
majorité de la planète pour que l’Homme prenne conscience, que rien ni personne n’a le
pouvoir et la puissance nécessaires à la préservation de l’espèce sauf l’espèce elle-même.


Les cycles infinis de renaissances demeurent plus puissants que toute action morale.


Tout l’argent du monde ne peut acheter la sérénité et le confort que la Nature offre sans
contrepartie à tout individu s’incarnant sur terre. La naissance ne fait pleurer un nouveau né
que par l'air qu’il inspire en réveillant ses poumons jusqu’ici bien protégés dans le ventre de
sa mère veillant à la constitution et la préservation de son écosystème.

La capacité d’adaptation est et restera la plus grande force pour s’intégrer.

 

La nature offre des écosystèmes parfaitement bien régulés et coordonnés pour ceux et
celles qui ne cherchent pas à les modifier ou les dominer, mais à les respecter, les
entretenir, les protéger et les soigner tels qu’une mère nourrit son enfant dans toutes les
espèces existantes.

Il est difficile de donner une définition précise et démontrable de l’évolution à un enfant de notre époque sans évoquer les crises diverses à travers l’histoire et le peu d’intérêt porté à la Nature par l’homme, qui chaque matin à présent n’a comme premier réflexe d’allumer un téléphone portable pour se retrouver dans un ailleurs sans prendre conscience que le jour est levé, qu’il respire et que ses yeux se sont ouverts une fois de plus ici et maintenant, lui donnant la possibilité de créer à chaque instant une bulle de joie et de partages.


L’humain persiste dans une spirale dominante et contrôlante en ayant la prétention d’être
doté de conscience et d’intelligence de par le fait de ses instructions diverses et variées
selon le mode de vie que lui offre une nation ou un territoire composé d’histoires et de
batailles de pouvoirs pour définir dans une mosaïque de cultures la place qui sera donnée à
ses actions durant son existence propre.


Instruire l'Être à un animal ou un arbre n’a absolument aucune plus value dans son
existence puisqu’il naît, vit, croît et meurt en incarnant son être et en donnant à la nature le
meilleur de lui même sans jugement, sans intention de nuire ou d’améliorer quoi que ce soit.
Il est, en toute sagesse et perfection, offertes par la Nature.


L’énergie déployée par l’humain pour dominer, contrôler et maîtriser a atteint des limites
sanitaires de portée mondiale en rappelant à chacun/e la notion d’hygiène de vie et
l’urgence de l’essentiel et de l’intime de l’existence. Les germes de la renaissance doivent
être arrosés et soignés tels la rose du Petit Prince, premier risk manager de l’histoire, si
chère à Antoine de Saint Exupéry.


Le partage des ressources, inhérent à la nature est aujourd’hui réduit à une simple
expression matérielle et externe laissant place à toute les inventions possibles pour justifier
d’un déplacement contrôlé par une boîte noire reliée à un giga cerveau numérique qui
décide sans conscience ni confiance de la ruine de notre intimité qui avance masquée pour
que l’air qu’elle respire ne lui donne pas la chance de faire fructifier son imagination et sa
volonté d’agir en coopérativité.


Combien de Nous donnent et se donnent le droit de Vivre en y trouvant une juste valeur ?


Combien de Nous s’octroient la meilleure part tout en la partageant avec autrui sans lui
demander une contrepartie exorbitante avant même de percevoir les bienfaits d’une main
tendue ?


« Industrie » provient du terme (la) industria composé de (la) indo : dans et (la) struere :
bâtir. Il a longtemps signifié : habileté à faire quelque chose, invention, savoir-faire et, par
extension, métier que l'on exerce pour vivre (profession mécanique, artistique ou
mercantile).


“Renaissance” du préfixe itératif re- et de naissance, venant du latin natus, né, issu de, qui a
reçu le jour de. Une renaissance est une nouvelle ou une seconde naissance. Ex: les
renaissances du phénix. En littérature, une renaissance est un renouveau, un
renouvellement, une nouvelle vie, un nouvel essor.


Comme une personne, l'Industrie a besoin de retrouver ses racines pour se donner la chance de renaître.

Comme une personne, l’Industrie est composée de milliards de
fonctions, d’êtres humains plein d’idées, de projets, d’envies, de connaissances prêts à venir
en aide ou en renfort au plus grand nombre pour participer à redonner un espoir de vivre et
de survivre en harmonie avec les cultures et la nature qui nous berce pour redonner vie à tous les acteurs
engagés à la fabriquer et la refabriquer, animés par les transformations internes qui la
caractérisent.


L’Industrie rencontre des difficultés, mais l’Industrie n’est pas réduite en cendres.

L’industrie est multiple, rayonnante, et se meut pour protéger l’avenir au présent sans avoir pu
conserver les moyens de spéculer. Elle devient peu à peu incorruptible pour se donner la
possibilité de créer dans la durée.


Il est de notre devoir et de notre culture européenne de lui donner les moyens de renaître
grâce à ses vertus et dans sa dignité pour que ses composantes et œuvriers que nous
sommes effectuent les mises à jour indispensables à la renaissance qu’elle mérite. De
même que des nouvelles voitures, à la sortie d’une chaîne d’assemblage, sont toutes
équipées d’un volant, la capacité de s’entraider à renaître est inscrite en nous. Aussi
sûrement que les enfants sont dotés de la faculté de marcher, apprendre un langage, rire,
pleurer et aimer, grâce à des suggestions, l’industrie a la capacité de renaître.


Peu importe que l’économie soit verte ou bleue, de verre et d’acier, les débats et concepts
lui font perdre son imagination et sa créativité, cette Renaissance ne se doit-elle pas d'être
respectueuse du sens de la Vie et de la force vitale, énergie qui entoure et pénètre toute
chose vivante ?


Deal !

PM (Secrétaire Général de l'association La Fabrique du Futur) 

 

 

 

lecture 46 lectures
thumb 0 comment
2
reactions
Share the article
copylink copylink

Comment (0)

Do you like Panodyssey articles?
Support their independent writers

Extending the travel in the universe Environment
Fertő
Fertő

Te húszezer év állóvizét látod,s a benne rejtező nagy befektetést.Hogy világ...

Zora Götz
2 min
Amorce
Amorce

Pour le poisson, c'est que l'app&a...

Bernard Ducosson
1 min
Vizek országa (vers)
Vizek országa (vers)

Vizek országa   Műholdas térképen fakóvá vált, kis folt, Am...

Nándor Ecsédi
1 min
Source
Source

  A un endroit d'ea...

Bernard Ducosson
1 min
Stère
Stère

Un mètre-cube de bois encom...

Bernard Ducosson
1 min

donate You can now support your favorite writers on Panodyssey!