Congratulations! Your support has been sent to the author
Au coeur de la tempête

Au coeur de la tempête

Published Nov 12, 2020 Updated Nov 12, 2020
time 2 min
2
Love
0
Care
0
Wow
thumb 0 comment
lecture 23 lectures
3 reactions

On Panodyssey, you can read up to 10 articles per month without being logged in.
Enjoy 9 articles more articles to discover this month.

To have unlimited access, log in or create an account by clicking below, it's free! Sign in

Au coeur de la tempête

Il y a parfois certaines nuits, souvent les plus orageuses, durant lesquelles le regard de quelques divinités anciennes et oubliées semble se poser sur l’un d’entre nous. En effet, parfois, pour le plaisir d’infliger quelques tourments, ou pour bénir une union, pour le meilleur ou pour le pire, dissimulé au cœur des tempêtes, ils sont là.

Si l’œil peut parfois voir plus que le cerveau ne perçoit, alors, dans la lueur pâle d’une éclaire, ils peuvent nous être révélé. Bien des sceptiques joueront sur mon état mental ou nerveux de ces derniers temps pour invalidé ce que je m’apprête à dire ici, mais ceux qui ont passé de longues nuits d’orage la fenêtre et dont l’œil a vu ce que la mémoire n’a pas retenu, ceux-là, saurons que je dis la vérité.

À la suite de si violents orages, comme je les évoquais plus haut, et avant que les agents de la compagnie d’électricité ne rétablissent le courant, le silence et l’obscurité absolue qui règnent dans ces moments-là peut nous convaincre que le reste du monde a disparu dans le plus fort de la colère de Jupiter.

Comme deux jeunes cœurs qui, à trop s’embraser, se consument avant l’heure et que le miel à la bouche de l’autre se change en cendrent, le contraste entre le silence et le moment le plus fort de la tempête.

Les événements auxquels je faisais allusion plus haut, prirent leurs terrifiantes sources alors que je résidais dans un petit village côtier sur les bords de la méditerranée. Cette mer, si souvent paisible et calme, peut devenir le théâtre des plus grandes colères de Poséidon, bien que la plupart du temps, il ne s’y prenne pas vraiment au sérieux. Lorsque ce dernier fait éclater son courroux le plus intense, ce bassin devient la mère des tempêtes.

lecture 23 lectures
thumb 0 comment
3 reactions
Share the article
copylink copylink

Comment (0)

Do you like Panodyssey articles?
Support their independent writers

Extending the travel in the universe Environment
Espérer sans espoir.
Espérer sans espoir.

Les nouvelles sur France Inter vendredi dernier en me levant m’inspirèrent cet article. Dans l’ordre d’apparition , un...

Jean Louis Muller
2 min

donate You can now support your favorite writers on Panodyssey!