Congratulations! Your support has been successfully sent to the author
Je suis jardinier

Je suis jardinier

Published Mar 21, 2024 Updated Jun 27, 2024 Arts and Crafts
time 2 min
0
Love
0
Solidarity
0
Wow
thumb 3 comments
lecture 74 readings
4
reactions

On Panodyssey, you can read up to 30 publications per month without being logged in. Enjoy29 articles to discover this month.

To gain unlimited access, log in or create an account by clicking below. It's free! Log in

Je suis jardinier

 

Après mes deux recueils poétiques, j'ai voulu essayer autre chose. J'ai pas mal de débuts de romans dans mes tiroirs, mais les écrire demande du temps et comme j'ai l'imagination anarchiste, j'ai beaucoup de mal à rester dans un seul récit. Mais à quelques semaines de Noël 2021, j'ai eu l'envie d'écrire un court récit. Un conte de Noël, avec des lutins, de la magie... Et j'ai fait tout le contraire.

Certains auteurs se disent ''architecte''. Ils planifient à l'avance tout ce qui peut l'être. La trame principale, la fin, le nombre de chapitres... Je ne sais pas faire ça. Je suis ce qu'on appelle "un auteur jardinier". Déjà au collège je refusais d'utiliser un brouillon pour mes rédactions car la version finale n'avait rien à voir avec le premier jet. Je finissais par écrire deux histoires totalement différentes, une perte de temps.

Pour ''Nous vous souhaitons un joyeux Noël de merde'', je suis parti sur un photographe. J'aime que mes personnages principaux aient la fibre artistique. Ce sera souvent le cas dans mes histoires futures. Et en tant que photographe, quoi de mieux, en cette période de fêtes, que d'être celui du père Noël... La suite s'est faite toute seule. Après des heures de travail accumulées, le livre a été terminé en moins de deux mois, juste à temps pour être sous le sapin.

J'aime beaucoup cette histoire, elle est drôle, touchante et poétique. Je me suis amusé à y glisser de nombreuses références populaires mais aussi des liens, des clins d'œil, en rapport avec mon univers, mes écrits. J'ai eu du mal à m'en tenir à ce récit, tellement les projets fourmillaient dans ma tête. Mais lorsqu'il a fallu poser le point final, j'ai eu de la peine. On s'attache à ces gens qu'on imagine, ils nous ressemblent, ou ressemblent à des personnes que l'on connaît, qu'on a connues.

Il m'arrive parfois de relire quelques passages quand ce n'est pas le livre entier. Ça permet de se souvenir de ce Noël pas si merdique en leur compagnie...

 

Dossier "Nous vous souhaitons un joyeux Noël de merde"

Lire le livre dans la Creative Room Prime ''Nous vous souhaitons un joyeux Noël de merde"

Acheter sur Amazon

lecture 74 readings
thumb 3 comments
4
reactions

Comments (3)

avatar

Jackie H 3 months ago

Les Anglo-Saxons parlent d'auteurs "planners" (pour ceux que nous autres francophones appelons les "architectes") et d'auteurs "pantsers" (pour ceux que nous appelons les "jardiniers"). "Pantsers" vient de "flying by the seats of their pants" - littéralement "voler par le fond de son pantalon". Pourquoi "par le fond du pantalon' ? Pas pour les raisons que certains pourraient croire 😉 mais tout simplement parce que quand on écrit, généralement, on est *assis*. L'imagination de l'auteur dit "jardinier" serait donc comme une chaise volante quelque peu capricieuse... pas mal comme image 🙂
avatar

Odette Charlier 3 months ago

J'aime l'image de cette chaise volante👍🙂

You can support your favorite independent writers by donating to them

Prolong your journey in this universe Arts and Crafts
Je suis résilient
Je suis résilient

  Lorsque j'écris, je me coupe du monde, autant que possible. Parce que le monde est une distraction. Mon...

Oren Le Conteur
1 min
Interview 🎙️✨
Interview 🎙️✨

Une fois n'est pas coutume... Une interview sur mon parcours et mon travail ! 🫣🎥  

Jérôme Pace
1 min

donate You can support your favorite writers

promo

Télécharge l'application mobile Panodyssey