Glückwunsch! Deine Unterstützung wurde an den Autor gesendet
Et si le soleil n'aimait pas Julie ?

Et si le soleil n'aimait pas Julie ?

Veröffentlicht am 24, Juli, 2020 Aktualisiert am 9, März, 2024 Young Adult
time 2 min
0
Liebe ich
0
Solidarität
1
Wow
thumb Kommentar
lecture Lesezeit
2
Reaktion

Auf Panodyssey kannst du bis zu 30 Veröffentlichungen im Monat lesen ohne dich anmelden zu müssen. Viel Spaß mit 29 articles beim Entdecken.

Um unbegrenzten Zugang zu bekommen, logge dich ein oder erstelle kostenlos ein Konto über den Link unten. Einloggen

Et si le soleil n'aimait pas Julie ?

Assise dans le sable, les poings enfoncés entre ses jambes écartées, Julie pousse son chapeau de paille contre le soleil en riant de son ombre déformée par les vagues du sol.

Maman l’appelle : il est temps de rentrer !
Julie n’aime pas rentrer, Elle, elle veut sor-tir.

Elle veut : le sable qui pique et qui brûle
                   les traces blanches laissées par la mer sur sa peau
                 les vagues la bousculant sans cesse pour qu'elle s’en aille !!

Taratata
Elle RESTE.

Dessin encre et plumes de CPerrinVerdier

Maman la hèle à nouveau.
Bon cette fois il faut la suivre.

La nuit dans son lit, entre les draps sous sa chemise de nuit, sa peau pique et chauffe.
On dirait du sable oublié.
Elle allume et observe avec attention chaque partie de son corps.
Des petits points rouges se distribuent ici et là pour parfois prendre forme : une tête, un arc, un animal imaginaire …
Au début c’est amusant
Et puis ça "gratte"
Et puis cela fait de plus en plus mal

Jusqu’à être obligée de pleurer.

Maman et papa arrivent.

Le lendemain, le docteur donne des mots inconnus pour son problème, dont elle ne comprend qu’un seul : allergie.
Il faut des crèmes, de l’ombre et de la patience

Voilà qui ne va pas être facile !

Plus de soleil, plus de mer, plus de plage !!

Julie est désespérée
Parce qu’elle connaît la vérité                         terrible et sans appel.

Maman la surprend dans son chagrin qu’elle ne tente même pas de cacher tant c’est trop dur !

Sous la voix douce Julie avoue :
- Le soleil ne m’aime pas, pas du tout.

Avec tendresse sa maman lui répond que non
- … Ma poussinette, au contraire, il t’aime trop fort. Quand tu es là, il ne voit que toi, oubliant sa force et sans le vouloir te blesse de ses rayons tous fixés sur toi.

Les larmes collent encore sur les joues de Julie mais elles vont disparaître.
Elles ont le goût de la mer comme une promesse, comme un rendez-vous avec le soleil.

 

Photo de couverture : Andrew Kamyab sur Unsplash

Dessin dans le texte : Chantal Perrin Verdier

lecture 184 Aufrufe
thumb Kommentar
2
Reaktion

Kommentar (0)

Du kannst deine Lieblingsautoren mit einer Spende unterstützen

Die Reise durch dieses Themengebiet verlängern Young Adult
Prologue
Prologue

Août. J'ai toujours détesté août. Le chant des grillons, les hurlements des enfants dans...

Claire Antoine
2 min

donate Du kannst deine Lieblingsautoren unterstützen