Glückwunsch! Deine Unterstützung wurde an den Autor gesendet
Karapatte

Karapatte

Veröffentlicht am 4, Apr., 2024 Aktualisiert am 4, Apr., 2024 Young Adult
time 3 min
2
Liebe ich
0
Solidarität
0
Wow
thumb Kommentar
lecture Lesezeit
5
Reaktion

Auf Panodyssey kannst du bis zu 30 Veröffentlichungen im Monat lesen ohne dich anmelden zu müssen. Viel Spaß mit 29 articles beim Entdecken.

Um unbegrenzten Zugang zu bekommen, logge dich ein oder erstelle kostenlos ein Konto über den Link unten. Einloggen

Karapatte

Dans un coin de ma chambre, il y a une humaine. Une petite humaine avec encore plus de doigts que je n’ai de pattes ! Ce qui est énorme, parce que j’en ai quand même huit, des pattes, tu sais ? Ça fait deux de plus par rapport aux insectes ! Pas mal non ? Maman m’a toujours dit que c’était pour ça que nous étions aussi douées pour tisser, nous, les arachnides. Seulement, du coup je me demande : ils lui servent à quoi, à cette humaine, ces doigts supplémentaires ?

Moi, on m’appelle Karapatte, je suis une araignée et j’ai très peur de cette humaine pleine de doigts. Dès que je l’aperçois, je ne me fige pas, je ne fais pas la morte, non, je me carapate au plus vite ! Alors elle ne me voit jamais, la petite humaine, je pense même qu’elle ne connaît pas mon existence. Et je préfère ça. Largement. Elle me fait bien trop peur.

— Karapatte, tu exagères, les humains ne sont pas si dangereux, morigène Maman, un peu mécontente que je refuse d’apprendre à faire la morte.

Elle, c’est son moyen de défense préféré, faire la morte. Sauf qu’aujourd’hui, elle l’a fait une fois de plus, mais juste aux pieds de l’humaine ! Et la petite l’a prise avec tous ses doigts et l’a emportée loin de moi ! Tu vois Maman, je savais bien qu’ils étaient dangereux ces humains ! Tous ces doigts, ce n’est vraiment pas normal.

Seulement, tandis que je pleure à gros bouillons, l’humaine revient dans la pièce sans que je m’en aperçoive et m’attrape de tous ses doigts ! Que j’ai peur ! Quelle horreur ! Ce contact me répugne de tout mon cœur.

Mais qu’est-ce qu’elle fait ? Elle me relâche délicatement ? Elle m’a posée sur son bureau face à elle, et voilà qu’elle utilise ses doigts pour tenir un curieux bâton… et elle me fixe, elle me fixe ! Ces deux uniques yeux sont aussi dérangeants que pétrifiants. Je n’ose plus bouger la moindre patte. Alors je suis du regard ses doigts, et ce qu’elle en fait. Au début je ne comprends pas, puis plus le temps passe, et plus j’ai envie de danser de joie. Elle me copie ! Elle fait une belle image de moi ! Et je ressemble vraiment beaucoup à Maman. Ces doigts, finalement, ils sont aussi doués que mes pattes !

Une fois son dessin terminé, elle me reprend avec ses doigts et m’emmène un peu plus loin, dans un coin que je ne connais pas, mais où je retrouve Maman, qui fait la morte dès qu’elle nous aperçoit.

Mais enfin Maman, ne t’inquiète pas ! Ces doigts-là ne sont pas faits pour nous faire du mal, je l’ai vu de mes propres huit yeux !

 

Image de l'article générée à l'aide d'une IA.

Si un-e illustrateurice souhaite dessiner sur cette histoire, ne pas hésiter à me le signaler, je partagerai l'illustration ici avec grand plaisir (illustration format carré). 💜

---

Si tu as aimé cette histoire, pense à réagir dessus et à la partager dans ton fil d'actualité et sur tes réseaux. 👍

lecture 64 Aufrufe
thumb Kommentar
5
Reaktion

Kommentar (4)

Du kannst deine Lieblingsautoren mit einer Spende unterstützen

Die Reise durch dieses Themengebiet verlängern Young Adult
Prologue
Prologue

Août. J'ai toujours détesté août. Le chant des grillons, les hurlements des enfants dans...

Claire Antoine
2 min

donate Du kannst deine Lieblingsautoren unterstützen