Congratulations! Your support has been successfully sent to the author
IA : l'humain reste-t-il le maître du jeu ?

IA : l'humain reste-t-il le maître du jeu ?

Published Apr 12, 2023 Updated Apr 12, 2023 Technology
time 2 min
3
Love
0
Solidarity
0
Wow
thumb 7 comments
lecture 139 readings
10
reactions

On Panodyssey, you can read up to 30 publications per month without being logged in. Enjoy29 articles to discover this month.

To gain unlimited access, log in or create an account by clicking below. It's free! Log in

IA : l'humain reste-t-il le maître du jeu ?

L'intelligence artificielle (IA) est devenue une force motrice pour la transformation numérique de nombreux secteurs de l'industrie. Elle est utilisée pour automatiser des tâches répétitives, analyser des données, résoudre des problèmes complexes, et même prendre des décisions à la place des humains dans certains cas. Cependant, l'IA soulève également des préoccupations sur la place de l'humain, en particulier en ce qui concerne la propriété intellectuelle.

La propriété intellectuelle (PI) est un ensemble de droits exclusifs qui protègent les créations intellectuelles, telles que les inventions, les œuvres littéraires et artistiques, les marques, les dessins et modèles, et les secrets commerciaux. La PI est essentielle pour encourager l'innovation et le développement économique, car elle permet aux propriétaires de droits de contrôler l'utilisation de leurs créations et de bénéficier des avantages économiques qui en découlent.

Cependant, l'IA peut compliquer la protection de la PI, car elle est capable de créer et d'utiliser des œuvres créatives sans l'intervention humaine directe. Par exemple, une IA pourrait créer une musique originale, rédiger un article ou développer une invention sans l'aide d'un humain. Dans ces cas, il peut être difficile de déterminer qui est le véritable propriétaire des droits de propriété intellectuelle.

Pour garantir la protection de la PI dans le contexte de l'IA, il est important de considérer la place de l'humain dans le processus de création. Bien que l'IA soit capable de créer des œuvres originales, elle n'est pas capable de comprendre l'intention créative derrière la création. L'humain est donc encore nécessaire pour apporter une contribution créative significative dans le processus de création.

Ainsi, pour garantir la propriété intellectuelle, il est essentiel de déterminer la contribution créative de l'humain dans la création. Les lois sur la PI actuelles, telles que les lois sur les brevets, les marques et le droit d'auteur, peuvent nécessiter une révision pour prendre en compte la contribution de l'IA et de l'humain dans le processus de création.

Par exemple, en matière de droit d'auteur, la loi pourrait exiger que l'IA soit considérée comme un outil créatif plutôt qu'un créateur autonome. Dans ce cas, les droits d'auteur pourraient être attribués à l'humain qui a utilisé l'IA pour créer une œuvre plutôt qu'à l'IA elle-même.

Chez Panodyssey, l'humain a le dernier mot !
Les droits et devoirs n'incombent pas aux outils mais bien à ceux qui les utilisent.

Qu'en pensez-vous ? Réagissez dans les commentaires ;-)

Crédit : Photo de Andrea De Santis sur Unsplash 

lecture 139 readings
thumb 7 comments
10
reactions

Comments (7)

avatar

Surf Xi 7 days ago

Pour la conclusion j'ajouterais volontiers "ainsi qu'aux personnes qui les conçoivent, développent, vendent, financent et en tirent profit", juste pour rendre à César... 😇🤓
avatar

Thomas Janin 1 month ago

Tout à fait d’accord avec le propos conclusif : l’humain garde une valeur ajoutée en guidant l’IA.

Bien utiliser l’IA générative, ça s’apprend. L’humain qui arrive à un bon résultat avec un usage réfléchi de l’IA mérite la PI.

Mais serait-il possible de forcer les modèles d’IA générative à dévoiler les données d’entrainement spécifiques qui leur ont permis de générer ce résultat ?
➡️ Cela permettrait de récompenser aussi les créateurs dont les contenus nourrissent les modèles.

La PI serait alors partagée…

Mais je ne crois pas que les modèles d’IA générative sont capables de faire le lien entre les données d’entrainement et le résultat généré.
avatar

Julien Ziemniak 1 year ago

AI, PI, et l’HI dans tout ça ? HI comme honnêteté intellectuelle. Ce que l’on appelle intelligence artificielle n’a rien d’intelligent ni même d’artificiel, c’est un algorithme, un programme informatique, un peu sophistiqué. Capable d’apprendre, dit-on. Oui et alors ? Trados, par exemple, est aussi et depuis fort longtemps capable de comparer en temps réel le texte que vous traduisez à tous ceux que vous avez déjà traduits et si similitude forte il y a, à proposer une phrase entière. Rien de magique donc, de ce côté là non plus.

Les photographes, infographistes, imprimeurs, dessinateurs, ingénieurs, architectes, utilisent des programmes de traitement de l’image, de PAO, CAO, etc. Et personne ne se pose la question de la propriété intellectuelle. Elle est, c’est tout.

ChatGPT est programmé pour être très consensuel, or l’art, le génie, c’est la radicalité, la rupture. Donc, si vous avez vraiment du talent dormez tranquille. Pour les autres comptons sur leur HI.
avatar

Chris Falcoz 1 year ago

Je suis plutôt d'accord avec cette réflexion.
La personne qui avait gagné un concours au USA en utilisant l'IA Midjourney avait expliqué avoir travaillé plusieurs semaines pour reproduire ce qu'il recherchait.
avatar

Bernard Ducosson 1 year ago

Artificiel : qui n'est pas conforme à la réalité nous assure Larousse. L'IA ne sera qu'un clonage de l'intelligence humaine... Gardons-nous de s'en inquiéter.

You can support your favorite independent writers by donating to them

Prolong your journey in this universe Technology
Crash
Crash

Un mot d'un dictionnaire, ma définition, vôtre sourire, ma joie. Chute d'un avion sans...

Bernard Ducosson
1 min
Récap TAGS - Plumes vagabondes
Récap TAGS - Plumes vagabondes

Pour participer au concours Panodyssey des "Plumes vagabondes", il est essentiel d'ajouter le TAG du prix que vous v...

Panodyssey
1 min
Tapette
Tapette

Un mot d'un dictionnaire, ma définition, vôtre sourire, ma joie. Du fait d'une homonym...

Bernard Ducosson
1 min

donate You can support your favorite writers

promo

Télécharge l'application mobile Panodyssey