Congratulations! Your support has been successfully sent to the author
Parler de la mort aux petits ?

Parler de la mort aux petits ?

Published Nov 19, 2023 Updated Nov 19, 2023 Offbeat Offbeat
time 1 min
3
Love
0
Solidarity
0
Wow
thumb 1 comment
lecture 18 to reads
3
reactions

On Panodyssey, you can read up to 30 publications per month without being logged in. Enjoy29 articles to discover this month.

To gain unlimited access, log in or create an account by clicking below. It's free! Log in

Parler de la mort aux petits ?

Parler de la mort n'attend pas...

A partir de la vie, l'inéluctable est possible et la mort nous guette !

Pourtant malgré nos messages de réassurance, la certitude de la vie n'est pas !

"Je reviens te chercher..."

Elle est partie : "Et si maman ne revenait pas ?"

Elle pleure, angoissée, de voir partir cet être qui peut-être ne reviendra plus ?

L'angoisse de la séparation définitive, instinctivement, est déjà là !

Pourquoi créer des certitudes qui n'existent pas ?

C'est certain, je mets tout en œuvre pour revenir,

mais si la vie en décidait autrement ?

Je t'aime, je t'aime, je t'aime, profites de la vie ! Je te fais confiance !

Ainsi quittons-nous en nous accordant la confiance et l'amour que nous méritons,

plutôt que cette angoisse permanente de la séparation.

C'est la vie, acceptons son incertitude sans mentir,

et donnons-nous la capacité à dépasser ces épreuves.

Confirmons nos certitudes d'amour et de confiance

dans les êtres que nous chérissons lors de nos séparations.

Grâce à la nature, aux saisons, au temps qui passe,

évoquons la mort qui fait partie de la vie...

 

 

 

 

 

 

 

lecture 18 readings
thumb 1 comment
3
reactions

Comments (1)

avatar

Chris Falcoz 3 months ago

Tout à fait d'accord.

You can support your favorite independent writers by donating to them

Prolong your journey in the Panodyssey universe Offbeat
Musc
Musc

Un mot d'un dictionnaire, ma définition, vôtre sourire, ma joie. En un mot comme encen...

Bernard Ducosson
1 min
Chapitre 1
Chapitre 1

  Mercredi 27 mars 2022 Ensevelie sous la couette, ne laissant dépasser que mes cheveux attach&eac...

Aurore Dulac
12 min

donate You can support your favorite writers