Congratulations! Your support has been successfully sent to the author
L’écriture…

L’écriture…

Published Dec 9, 2023 Updated Dec 9, 2023 Education and Training
time 5 min
0
Love
0
Solidarity
0
Wow
thumb 0 comment
lecture 23 readss
0
reaction

On Panodyssey, you can read up to 30 publications per month without being logged in. Enjoy29 articles to discover this month.

To gain unlimited access, log in or create an account by clicking below. It's free! Log in

L’écriture…

Quand on parle d’écriture, on pense immédiatement aux romans, aux poèmes, aux biographies, aux scénarios, mais aussi aux blogs et aux sites Web récents. Quelques personnes pensent même aux articles des quotidiens, aux rubriques en tout genre, qu’elles soient imprimées ou numériques.

Mais qu'en est-il des manuels pédagogiques et des cours théoriques ? Là aussi il faut un minimum de talent pour faire passer la matière...Comme quoi l'écriture est un vaste sujet.

Depuis quelques années, j'ai entrepris le montage de cours théorique en ligne pour pilote d'avion et planeur.

Pour ceux qui ne savent ce qu'est un planeur, c'est ça :

Il n'y a pas de moteur, on peut rester en vol plusieurs heures et parcourir des centaines de kilomètres. Quoi de plus écolo...

Mais revenons à nos moutons...je n'aurais jamais imaginé le travail colossal que cela représente, on pense que monter un cours c'est facile, il suffit d'un manuel et d'une caméra et hop ! on se lance, on raconte une histoire, on s'amuse et le tour est joué.

Quand on se voit et que l'on s'entend la première fois, c'est l'horreur !  On se dit qu’on est minable et qu’on ne s’exprime pas bien. On n’aime pas sa voix ni son geste ; bref, c’est la désolation, la déconfiture totale, et la présentation est pitoyable.

Faire appel à un professionnel est hors de question, le coût étant si exorbitant qu’il rendrait impossible la vente des cours.

Mes vingt ans d'expérience, à donner des cours en salle avec l'aide de PowerPoint, m'ont poussé dans cette voie, mais là aussi je ne savais pas comment faire, je pensais les utiliser tels quels et faire le commentaire en voix off.

Après quelques tentatives infructueuses, j’ai rapidement réalisé que le concept ne se prêtait pas aussi bien au web que je le pensais.

En salle, on bénéficie de l'interaction, ce qui permet de se rattraper si on oublie un détail ou si une explication est peu claire. Lors de l’enregistrement, il ne faut rien oublier. Il est essentiel de respecter la chronologie et d’avoir un débit et un ton de voix dynamiques.

Pour mettre le cours en ligne, un logiciel est nécessaire pour convertir le fichier PPT en format HTML et là aussi je me suis heurté aux coûts des logiciels, dont les prix varient du simple au quadruple, sans pour autant avoir la preuve formelle que le prix est justifié et sans oublier la complexité d'utilisation.

Là aussi, c'est extrêmement difficile de faire le tri, fort heureusement, les versions d'essais permettent de se faire une idée et à la longue on arrive à faire son choix en faisant des compromis.

Après cela, trouver une plateforme capable d'accueillir le concept s’est avéré être une autre tâche difficile et décevante, beaucoup de charlatans vous proposent des produits miracles, sous forme de packages, mais quand vous faites le bilan, vous vous rendrez vite compte que le prix vient de gonfler substantiellement sans pour autant vous garantir la qualité.

Ils veulent tous que vous signiez un document béton qui vous enlise dans une situation impossible à quitter sans y laisser des plumes.

Certains fournisseurs de services abusent du fait que les administrations publiques sont prêtes à payer des prix de fous pour être à la mode. Lorsque vous les rencontrez pour leur expliquer le concept, soit ils diront que c'est impossible, soit ils vous diront que cela va demander beaucoup de travail et ils vous proposeront une soumission insensée. À moins d'être fortuné, on oublie et on passe son tour.

Il faut consacrer beaucoup de temps en courriel, téléphone, versions d'essais et négociation pour enfin trouver la plateforme capable d’accueillir le projet à un coût acceptable, quand je dis acceptable c'est en comparaison avec les autres, ce qui sous-entend que c'est loin d'être abordable pour tous, là aussi cela demande des sacrifices.

Lorsque vous aurez trouvé les logiciels et la plateforme, vous aurez besoin d'un bon ordinateur, d'un bon micro, d'une bonne paire d'écouteur et d'un lieu approprié.

Et là ! commence le travail de moine...

Pour réaliser une simple page web ou diaporama, on doit parfois reprendre l'enregistrement dix a douze fois, passer du temps sur les animations, la chronologie, travailler le texte, choisir les bons mots au bon moment, choisir les bonnes photos, les bonnes vidéos, faire les retouches nécessaires.

Imaginez ! Pendant l’enregistrement, un léger picotement dans la gorge qui vous force à tousser, un bruit inattendu comme la sonnerie du téléphone ou un bafouillement malencontreux sur un mot au tout dernier moment. Je comprends maintenant, pour y avoir assisté, pourquoi les cinéastes répètent parfois une scène dix fois avant de la trouver satisfaisante.

On peut passer des heures sur une photo ou une vidéo, une animation, se battre avec les bugs informatiques, parce qu'évidemment tout ne se déroule pas sans complication.

Attention au choix des photos ou vidéo, il faut avoir l’autorisation du créateur ou si elle parait publique, il est pertinent de mentionner le créateur, l’idéal c’est de les faire soi-même, mais là cela demande beaucoup de temps, de travail, de création et de retouche.

Je ne compte plus les heures et j'ai compris pourquoi les plus honnêtes disaient qu'il faudrait beaucoup de temps et d'argent pour réaliser cette tâche.

J'ai travaillé fort sur la composition des textes, la composition des présentations, la durée des cours, etc...

Mais est-ce que le résultat est bon, accessible à tous, clair et suffisamment détaillé, mais pas trop, pour ne pas noyer l'information importante sous un flot continu de détails, parfois redondants ou inutiles.

Est-ce que le débit, le ton de la voix, l'accent, le vocabulaire sont acceptables ? Finalement, est-ce que l'objectif est atteint ? Est-ce que l'auditeur est captivé ? Est-il intéressé, est-il prêt à aller jusqu’au bout ? Et est-ce qu’il en redemande ?

Lorsque les premiers candidats ont commencé mes cours et que les premiers commentaires sont apparus, quel soulagement de voir que j'avais visé juste.

Bien entendu, ils ne sont pas parfaits, ils demandent encore une attention constante pour corriger les imperfections, mais le résultat est là, les utilisateurs sont satisfaits et surtout ceux qui passent leur examen au ministère réussissent majoritairement du premier coup.

L'objectif est atteint.    www.aero-instruction.ca

 

lecture 23 readings
thumb 0 comment
0
reaction

Comments (0)

You can support your favorite independent writers by donating to them

Prolong your journey in this universe Education and Training
Discret
Discret

Un mot d'un dictionnaire, ma définition, vôtre sourire, ma joie. Q...

Bernard Ducosson
1 min
Vengeance
Vengeance

Un mot d'un dictionnaire, ma définition, vôtre sourire, ma joie. Réaction &eacu...

Bernard Ducosson
1 min
Bagarre
Bagarre

Un mot d'un dictionnaire, ma définition, vôtre sourire, ma joie. A plusieurs un &eacut...

Bernard Ducosson
1 min
Conception
Conception

Un mot d'un dictionnaire, ma définition, vôtre sourire, ma joie. Deux boules -versemen...

Bernard Ducosson
1 min
Ricanement
Ricanement

Un mot d'un dictionnaire, ma définition, vôtre sourire, ma joie. Raillerie sur propos...

Bernard Ducosson
1 min

donate You can support your favorite writers