Glückwunsch! Deine Unterstützung wurde an den Autor gesendet
Même pas peur

Même pas peur

Veröffentlicht am 9, Juni, 2023 Aktualisiert am 7, März, 2024 Horror
time 2 min
0
Liebe ich
0
Solidarität
0
Wow
thumb Kommentar
lecture Lesezeit
1
Reaktion

Auf Panodyssey kannst du bis zu 30 Veröffentlichungen im Monat lesen ohne dich anmelden zu müssen. Viel Spaß mit 29 articles beim Entdecken.

Um unbegrenzten Zugang zu bekommen, logge dich ein oder erstelle kostenlos ein Konto über den Link unten. Einloggen

Même pas peur

D’instinct Victor alluma la lampe.

Sur le gros réveil les aiguilles tremblaient
comme - dans le lit voisin - Eugène.
À le voir crispé sur un gémissement inaudible, on l’aurait cru projeté d’un autre monde.

Peut-être celui qui se mouvant dans la pénombre, commençait à envahir la pièce : un des posters recrachait des couleurs jusqu’alors inédites, sur l’étagère au-dessus du bureau le robot s’agitait, le placard bouffi d’ombres parut s’étouffer
libérant leur souffle
qui baigna le parquet
remonta jusqu’aux pieds de son lit
l’atteignit.
Lui-même se vit devenir flou.

Quand soudainement

tout se remit à respirer dans la chambre.
Eugène réveillé, parcourut le décor du regard pour le fixer enfin sur Victor.

Son sourire fut difficile.
- Un cauchemar … 

Depuis quelque temps l’adolescent restait dormir chez son ami, il y trouvait l’affection et le soutien qu’il ne vivait pas chez lui. C’était pratique la semaine pour partir ensemble au bahut ou pouffer sous les draps le dimanche aux aurores.
Ils étaient devenus « meilleurs potes » ; celui avec lequel s’étouffer sur la première cigarette ou railler une fille en guise d’approche.

- Je t’ai réveillé ?
Victor observa à nouveau le décor pour revenir sur les traits inquiets de son vis-à-vis.
- Penses-tu !

Le mensonge les avait piégés tous les deux dans le silence parce qu’ils n’avaient plus osé aborder ce qui s’était passé à cet instant.
Désormais ils détenaient un secret.

Et si un secret liait parfois dans une éternelle connivence il en arrivait également à faire de votre amitié une victime.
Cette nuit-là Eugène ne s’était pas contenté de faire un cauchemar : il l’avait partagé avec Victor
qui en grandissant, choisirait l’oubli sans réaliser que seule la méfiance y trouverait son compte.

Un des deux garçons trouva vite le sommeil, l’autre resta les yeux bien ouverts sur la nuit.

Chambre d'emfant 1950

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Victor apprécia d'y réinventer le dessin des branches crochues au plafond, les visages fantômes dans les entrelacements de la tapisserie ou le gouffre profond que promettait la penderie.

Oui,

il préférait toutes ces peurs familières à ce qu’il venait de vivre.

 

 

 

Photo de couverture et illustration : Chantal Perrin Verdier

lecture 82 Aufrufe
thumb Kommentar
1
Reaktion

Kommentar (0)

Du kannst deine Lieblingsautoren mit einer Spende unterstützen

Die Reise durch dieses Themengebiet verlängern Horror
Mermeth, Re dei morenti
Mermeth, Re dei morenti

Era notte. Un uomo camminava in un cimitero, quando vide che la porta di una delle cripte si stav...

Alessandro Perin
3 min
Le Kyklos, épisode 2
Le Kyklos, épisode 2

Un violent rayon doré vint se ficher dans l’œil d’Antoine qui se contenta de se retourner dans l&rs...

Jean-Christophe Mojard
8 min

donate Du kannst deine Lieblingsautoren unterstützen