facebook 2021 - Juin, Semaine 24
Congratulations! Your support has been sent to the author
2021 - Juin, Semaine 24

2021 - Juin, Semaine 24

Published Jun 14, 2021 Updated Jun 27, 2021
time 3 min

On Panodyssey, you can read up to 5 articles per month without being logged in.
Enjoy 4 articles more articles to discover this month.

To have unlimited access, log in or create an account by clicking below, it's free! Sign in

2021 - Juin, Semaine 24

Inspiration Visuelle

Character Design

Source: @puppy_1ove - https://twitter.com/puppy_1ove/status/1188740185023889409

SnakeCroqueur

"Qu'est-ce qui m'attend encore ? 

Il va me soûler, c'est obligé. Rien n'est parfait avec lui. Tout est à revoir, à refaire. Le jour où j'aurais le droit à - super boulot John - ce n’est pas demain la veille. Je pars en surveillance d'un groupe de mafieux demain, avec la belle et resplendissante Hélène. Elle est vraiment mignonne cette gamine. Si je n’étais pas si vieux.... 

Je la sens mal cette mission. Ce ne sont pas des petits voyous de quartier. La plupart sont mieux armés que nos forces d'intervention. Fusil mitrailleur type M16, ça crache cette merde. Ce n'est pas avec mon pauvre 7 coups, mon cher colt 45, que je vais faire le poids. 

Je déteste ce foutu chef. Mettre Hélène avec moi sur une mission si dangereuse. Et si elle crève? 

Je sens que je vais feinter : je lui demanderais d'aller m'acheter un casse-dalle. Le temps qu'elle prendra pour récupérer la bouffe dans les bourbis du coin, elle sera hors de danger ... "

Farfa

 Je rentre dans la pièce. Mon lit semble m'attendre. Un sommier en mauvais état, un matelas rafistolé, un drap rapiécé. Dans un coin, un bureau et un antique fauteuil à roulette remis en état pas mon amie, Flora, spécialiste du bricolage en tout genre. Une armoire. Une chambre presque luxueuse, pour les critères actuels.
    Je me laisse tomber sur le fauteuil qui gémit sous ce traitement. Le lit devra attendre. J'ai à la main un dossier. Un nouveau dossier. Encore un.
    À peine revenu de mission, je dois préparer la suivante. C'est mon quotidien, j'y suis habitué. Et puis, j'aime bien voyager. Mais j'avoue, quelques jours de repos ne m'auraient pas fait de tort après les derniers évènements.

    D'un geste las, je pose le dossier sur le bureau et l'ouvre. Une photo d'une jeune femme m'attend sur la première page. Blonde, les cheveux longs retenus dans une tresse, des yeux gris qui regarde ailleurs, la cigarette aux lèvres. Elle a l'air presque innocente. Que lui veut donc la hiérarchie ?
    Je sais que le dossier ne me dira pas tout, juste ce dont j'ai besoin pour réussir. Est-elle est une ennemie, une amie, un simple pion sur le grand échiquier où s'affrontent les factions ?

    Peu m'importe au fond, je remplirai la tâche qui m'est assignée, quelle qu'elle soit. Je fais cela depuis suffisamment longtemps pour ne pas poser de questions. La Faction est toute ma vie. Elle est ma famille. Elle est ma mère. Elle est mon père. Je lui dois la vie et je lui donnerai ma vie sans aucune hésitation si cela s'avère nécessaire. Tout, pour l'accomplissement de notre but commun. Je ne suis qu'un pion, soldat, espion, assassin. J'obéis aux ordres car je sais que j’œuvre pour le bien de tous.
  
    
Sans attendre, je tourne la page et découvre mes nouveaux ordres. 

Aurore Dulac

Il avait été un jeune homme lambda.
Le genre d’individu que l’on croise dans la rue, sans se douter de ce qu’il risque de devenir.

Tout a basculé.

D’extérieur c’était le même. Mais ses traits s’étaient noircis.
Ses yeux brillaient de la soif du pouvoir.
La folie s’affichait sur sa figure.

Les photos que transmettaient les services de recherches terrifiaient les habitants.
Ceux qui le connaissait avant son expédition, ne percevaient plus la moindre émotion.
Un cliché glaçant. Digne des plus grands criminels que l’histoire ai connu.
Comme si l’ancien jeune homme avait laissé place à son jumeau maléfique.

Son ancienne personnalité leur manquait autant que ce nouveau visage les horrifiait.

Toujours en fuite, le suspect n’avait jamais été capturé ni repéré. Volatilisé il laissant planer le doute sur un possible massacre. Ca hantait la population.

Des années plus tard, les autorités renommèrent l’opération.
Chasse à l’homme ne convenait plus pour parler d’un monstre dépourvu d’humanité.

Quand le dossier fut classé la seule observation qui fut inscrite pour clore cette histoire tenait en une seule ligne.

Il reviendra. A moins qu’il est toujours été là.

1
Blow to the heart
I love this article
0
Stroke of genius
Brillant
0
Give a hand
This was useful to me
0
Publicity stunt
I wish to promote it
0
Hats off
The topic was very interesting
0
Not thrilled
Doesn’t fit Panodyssey’s standards
1
0
0
0
0
0
Share the article
copylink copylink

Comment (0)

You can support the independent writers you care about by making a donation to them

Extending the travel in the universe Curiosities
Basculement 
Basculement 

Ce document est destiné à votre strict usage personnel et est protégé par les lois relatives aux droits d’aut...

Oina Sasclain
2 min
En vie
En vie

Plonger dans les abîmes. Pour trouver un sens à la vie ?

Anne-Sophie Campenon
1 min
Un café ? What else ?
Un café ? What else ?

Jusqu’en 2010, soit jusqu’à mes 33 ans, je n'aimais pas le café, qu’il soit liqu...

Anne-Sophie Campenon
4 min
La mort vous regarde...
La mort vous regarde...

A partir du moment où les premiers battements de cœur pulsent le sang dans votre corps, la mort vous guette, elle vous regarde disc...

Adélice Bise
1 min

donate You can now support your favorite writers on Panodyssey!