Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
6.10 – Collisions et Collusions 

6.10 – Collisions et Collusions 

Publié le 17 juil. 2022 Mis à jour le 17 juil. 2022
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 26 lectures
0 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

6.10 – Collisions et Collusions 

Comme illustration de collisions entre fiction et réalité voici l'exemple de deux personnes… fictives, mais qui jouèrent un rôle certain dans l’histoire réelle de leurs pays. [J'ai l'occasion de présenter bien d'autres cas en détails lors de mes conférences si cela vous intéressse...]

Lei Feng est un soldat puis ouvrier Chinois qui serait né le 18 décembre 1940 et décédé le 15 août 1962. Seulement, entre ces deux dates officielles, la réalité même de son existence reste sujette à caution.
Propulsé dans l'imaginaire collectif en véritable icône de la propagande de la République populaire de Chine ce monsieur ne serait peut-être finalement qu'une fiction idéologique.
Plus éloignée dans le temps, l'existence réelle de Guillaume Tell, héros de l'indépendance de la Suisse au 14e siècle est elle aussi tout autant problématique et incertaine.
Cependant, tous les ans, des millions de personnes bien réelles commémorent les mémoires de Lei Feng et de Guillaume Tell.

Ces comportements métaleptiques de masse que nous venons rapidement de recenser dans les précédents textes témoignent tous de nos efforts collectifs et soutenus pour nous mettre au diapason d'autres mondes que celui dans lequel nous sommes tous nés sans le vouloir.

Les installations et les performances artistiques, peut-être même toutes les expressions créatrices, tendent à repousser les limites par les deux bords du temps et de l'espace, à interpénétrer réel et imaginaire, voire à créer des conditions sensibles d'apparition dans notre champ perceptif d'un passage : celui en quête duquel nous sommes ici.

Si nous réfléchissions au-delà de nos limites habituelles, que pourrions-nous finalement penser de toutes les réalités imaginaires que nous avons culturellement échafaudées de toutes pièces comme, par exemple, les pays, les institutions sociales, les normes, les monnaies, les lois ?
Tout cela, si omniprésent, et qui n'est pourtant rien d'autre qu'une forme de fiction socialement consentie et dans laquelle nous vivons.
Ce sont des fictions culturelles, des fictions sociales, comme il existe des fictions familiales et des fictions personnelles : toutes ces histoires que nous nous racontons sur nous et sur nos rapports avec les autres.

Alors pourquoi les fictions littéraires, parfois porteuses de davantage de vertus, auraient-elles moins de valeur ?

Merci pour votre lecture. Vous pouvez utiliser le bouton "Commenter" pour me faire part de vos questions et remarques.
Je suis chercheur indépendant à Paris. Je travaille sur la lecture immersive de fictions, le sentiment de "traversée du miroir" par les lectrices et les lecteurs de romans. Pour que je puisse poursuivre mes travaux votre soutien m'est indispensable.
Je vous remercie par avance de vous abonner à Retour à Davos ou de "Faire un don" du montant de votre choix pour me soutenir.

lecture 26 lectures
thumb 0 commentaire
0 réaction
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Voyage
Profondeur chap 2
Profondeur chap 2

Elle a les yeux fermés, le corps engourdi et inerte. Elle ne peut pas bouger, il ne lui reste qu’un...

Adele Queval
1 min
Départ pour Tahiti
Départ pour Tahiti

4 octobre 22 Une nouvelle page de voyage s'ouvre pour moi à nouveau demain.  Huit ans que mon grand ami Antoine est pa...

Charlie
2 min
Profondeur
Profondeur

L’eau glisse. Elle l’effleure, la caresse, la berce, la transporte, l’emporte, l’enveloppe, l’ébloui...

Adele Queval
1 min
Surbooking
Surbooking

dire "surréservation" bien en temps dû, en France !

Bernard Ducosson
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur