facebook Euh...Génie !!
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Euh...Génie !!

Euh...Génie !!

Publié le 3 mai 2021 Mis à jour le 24 mai 2021
time 2 min

Sur Panodyssey, tu peux lire 5 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 4 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Euh...Génie !!

Si Eugénie avait dû éliminer tous les hommes à qui elle n'avait pas plu, elle serait devenue une
"Serial Killer"

Il ne lui restait plus qu'à exploiter le niveau de son QI en remédiant à son anaérobie amoureuse …
L’occasion lui en fut donnée lorsque l'une de ses aimables voisines lui rapporta que contrairement à elle, les chats avaient la capacité de se faire aimer, réveillant de la sorte en elle la biologiste de renom.

Bien qu'elle n'ait jamais été particulièrement intéressée par les animaux de compagnie, elle commença à étudier leur comportement ainsi que leurs rapports avec les humains.

Malheureusement cette observation avait entraîné une réaction des plus communes :
l’envie.
Envier cette aptitude des félins du canapé à attiser le désir chez les autres …  Qui la conduisit hélas à des rêvasseries sur les possibilités qu'offrait une telle éventualité.

Elle retrouva enfin ses bons vieux réflexes de thésarde en s'interrogeant sur les moyens d'appliquer cette faculté à l’humain
soit à elle-même !
C'est ainsi que débutèrent nombre d’expériences au cours desquelles elle parvint à isoler le

TOXOPLASMA GONDII

Parasite responsable de la toxoplasmose dont l'infection se révélait souvent bénigne tandis que le parasite, lui, proliférait tranquillement dans les organismes à sang chaud sans pouvoir pour autant se reproduire
sauf chez LES CHATS !!!
Parasite qui se réfugiait entre autres dans leur AMYGDALE, partie du cerveau vouée aux émotions d'où se libérait le neurotransmetteur nommé DOPALINE ou l'hormone du plaisir.

Aha !

Elle avait dès lors tenté de pousser le parasite à faire de l’humain un hôte définitif.
Eugénie travailla durant des mois sur la fusion entre le  TOXOPLASMA GONDII et la DOPALINE tout en en restreignant l'effet à deux facteurs :

  1. ne toucher que la gente masculine,
  2. être elle-même l'unique source de désir.

A force de nuits blanches sur divers séquenceurs après avoir
rempli pipettes sur béchers,
« centrifugiser » substances puis liquides,
elle était parvenue nom d'un petit génome ! - à remplir une seringue qu'elle s'apprêtait maintenant à planter dans sa veine avec une courte prière à LUCA (Last Universal Common Ancestor).

L'injection faite, le crayon toujours mal taillé dans sa chevelure,
(un peu émue sous sa blouse)
elle parada la journée entière devant ses collègues masculins

sans AUCUN succès.


Ce ne fut qu'une fois dans la cour du Centre de Recherches qu'elle constata les répercussions de sa découverte :
la totalité des chats mâles du quartier se frottant à elle entre deux miaulements lascifs.

 

Tableau encres et plumes par Chantal Perrin Verdier

 

 

Source d'inspiration : Bruce Benaram / e-penser (youtube) - "Pourquoi Internet est le royaume des chats » 4 décembre 2013

 

 

 

Photo de couverture : Sieuwert Otterloo sur Unsplash
Illustration dans le texte : Chantal Perrin Verdier

 
1
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
1
0
0
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink

Commentaires (2)

Beaucoup d'humour, j'adore !
Je vais prendre plaisir à lire d'autres articles 😉

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Tech

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur