facebook Critique du jeu "Samudra"
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Critique du jeu "Samudra"

Critique du jeu "Samudra"

Publié le 20 sept. 2021 Mis à jour le 20 sept. 2021
time 2 min

Sur Panodyssey, tu peux lire 5 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 4 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Critique du jeu "Samudra"

Présentation de Samudra

Un petit garçon avec un scaphandre sur la tête qui tombe au fond de l'océan. C'est avec cette introduction plutôt étonnante que commence Samudra, un jeu indépendant à la fibre écologique. Votre but sera de vous frayer un chemin à travers la faune marine, mais aussi une étrange usine peuplée d'ennemis et de créatures étonnantes.

Le studio indonésien Khayalan Arts propose un jeu très simple à prendre en main : les touches de direction et une autre unique qui vous permettra de sauter, vous baisser ou actionner des éléments selon le contexte. Pas de risque de se tromper et pour un jeu dont la force réside dans l'esthétique, cette simplicité est un choix tout à fait adapté.

Samudra est entièrement en 2D et il faudra progresser en grimpant à des échelles, en se cachant dans les creux des murs pour éviter les ennemis ou encore en sautant sur des tapis roulants pour ne pas se faire attraper. Pour agrémenter le tout, le jeu est parsemé de petits puzzles qui permettent de mettre en route des machines et d'avancer. Rien de très nouveau à ce niveau-là, mais le jeu est très bien réalisé, on ne s'ennuie pas du tout et l'ambiance de Samudra est à elle seule captivante.

 

Mon avis sur Samudra

La créativité est clairement au rendez-vous avec ce jeu indépendant ! Son ambiance particulière et sa musique sont à la fois poétiques et inquiétantes. On est constamment entre le rêve et le cauchemar avec des décors sublimes, mais des ennemis bien présents. J'ai directement été happée par l'atmosphère et j'ai joué à Samudra en oubliant complètement le reste du monde. Je retenais mon souffle pendant les passages où il faut éviter de se faire repérer et respirais un grand coup une fois hors de danger. C'est vraiment une grande qualité du jeu : tout en étant très poétique et imagé, il est très immersif et plein de rebondissements.

game play du jeu vidéo indépendant samudra

Le message écologique de Khayalan Arts m'a également beaucoup plu. Pas de grands discours moralisateurs, juste le décor qui montre le plastique présent dans les océans. Le jeu ne comporte d'ailleurs aucun dialogue, c'est à notre imagination d'écrire l'histoire et ça fonctionne très bien. C'est vraiment le genre de jeux vidéo indépendants qui fait plaisir : soigné, agréable à jouer, on sent toute la passion qui a été mise dans sa réalisation et je le conseille sans retenue. Le jeu n'est pas encore officiellement sorti, mais vous pouvez jouer à la démo gratuitement et vous faire un avis.

 

jeu vidéo indépendant samudra

Ce jeu vidéo indépendant est-il fait pour vous ? Si vous aimez :

  • Les univers oniriques et étranges
  • Les gameplay minimalistes
  • Les jeux d'infiltration/discrétion

Alors il y a de grandes chances pour que Samudra vous plaise !

 

Informations

1
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
1
0
0
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Tech

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur