facebook Ping Lee et Ping Tsao sont dans un Labo
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Ping Lee et Ping Tsao sont dans un Labo

Ping Lee et Ping Tsao sont dans un Labo

Publié le 9 nov. 2020 Mis à jour le 23 janv. 2021
time 2 min

Sur Panodyssey, tu peux lire 5 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 4 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Ping Lee et Ping Tsao sont dans un Labo

Si les Ping tombent, que reste-t-il dans le labo ?

 

Dessin encre sur parchemin par Chantal Perrin Verdier

"Il" était là, entre eux, paisible pour l'instant.
Leurs regards se sourirent au-dessus de leur progéniture.
Avec émotion, ils "le" couvèrent, à nouveau.

Comment allaient-ils "L" 'appeler ?
A peine un frémissement de sourcil et ils surent :

pastedGraphic.png

La naissance remontait à deux jours : quand Ping Lee avait pris le H5N1 et Ping Tsao le H1N1, entités génétiques chères au coeur des deux scientifiques, tendre musique aux oreilles des biologistes et pour les investisseurs vision apocalyptiquement bénéficiaire puis

L’IDée avait surgi !

Dessin encre sur parchemin par Chantal Perrin Verdier

Mélanger le H5N1 et le H1N1.
Quoi de plus jouissif qu'un futur virus hybride ?

Lorgnant du côté des chauve-souris innocemment tassées contre un coin de vitre et qui respiraient encore loin de la mutation génétique dont elles seraient porteuses, Lee et Tsao n'eurent qu'à hocher la tête pour se comprendre.
Ces vilaines bêtes râpeuses serviraient la cause en se communiquant l'une à l'autre un gêne transmissible à tout type de mammifère.

Les deux compères comptaient sur l'échange de matériel génétique pour produire un virus réassorti. La perspective de gentils mutants parfaitement incontrôlables les titillait bien un peu

Jusqu'à évoluer

Jusqu'à proliférer

Jusqu'à ... (que Gregor Mendel* leur pardonne !) CONTAMINER.

Ping et Ping jubilaient.

Risquer au bas chiffre 100'000 à 100 millions d’individus n’était pas le propos. Le plus inquiétant était la fuite            d'in-for-ma-tions.
Ce qui aurait dû être tu et dissimulé serait révélé au grand public ?
Quelles âmes mesquines et douteuses cherchaient à nuire aux progrès des savants eux-mêmes ?

Sous prétexte que deux souches "pourraient" leur échapper ?

Mais voilà ce ne furent pas les souches qui leur échappèrent.
"Que diable" allaient-ils" faire"   DE   "cette galère ?"**

 

 

 

* Gregor Mendel, né en 1822 en Autriche, est de nos jours considéré comme le fondateur de la génétique.
** La véritable réplique "Que diable allait-il faire dans cette galère" vient de la pièce de théâtre (Acte II scène 7) de Molière Les fourberies de Scapin, 1671.
Molière l'a lui-même empruntée à la pièce (Acte II scène 4) de Cyrano de Bergerac Le pédant joué, 1654.

 

 

Photo de couverture et Illustrations dans le texte : Chantal Perrin Verdier

1
Coup de coeur
J'adore cet article
1
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
1
1
0
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Environnement

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur