facebook La confiance comme guide, et l'angoisse comme bourreau.
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
La confiance comme guide, et l'angoisse comme bourreau.

La confiance comme guide, et l'angoisse comme bourreau.

Publié le 29 nov. 2021 Mis à jour le 29 nov. 2021
time 1 min
1
J'adore
1
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 20 lectures
2 réactions

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

La confiance comme guide, et l'angoisse comme bourreau.

Fake it until you make it, they say.

C’est ce que j’essaye de faire en ce moment. J’essaye de monter ma propre boite. De créer mon propre métier. De faire comme si j’en étais capable. De faire comme si ça allait marcher. En gros de faire d’abord, et de voir après.

Et franchement ça marche pas si mal... De faire « comme si » je veux dire. Ça permet de gérer le doute. De canaliser la petite voix qui attend le moindre faux pas pour te balancer un « Non mais c’est n’importe quoi. Tu t’es vue ? Il te reste plus qu’un an de chômage. Un an ça passe vite, et tu ne sais toujours pas quoi faire de ta vie. Dans un an, plus de thunes, zéro, nada. Regarde toi, t’as un sacré prêt immo sur le dos et tu n’arrives même plus à te payer un restau !».

« Écoute Judith » lui dis-je. Oui je l’appelle Judith, je ne sais pas pourquoi, ça m’est venu comme ça. « Je sais que ça part d’une bonne intention. Je sais que tu me veux du bien, et que tu t’inquiètes pour moi. Mais c’est franchement pas ça qui va m’aider ! Ni à lancer ma boite, ni à trouver un plan B ! ».

Ça avance donc, je disais. Mais ça prend du temps. Et je ne sais pas si je vais pouvoir en vivre d’ici un an. En fait, c’est quasi sûr que non. Du coup je me suis créée un statut auto-entrepreneur, histoire de voir ce que je peux en faire. Tout sauf mon boulot d’avant j’espère. Enfin, peut-être pas tout tout non plus.

Voilà où j’en suis en gros. J’avance toujours dans le vide, avec la confiance comme guide et l’angoisse comme bourreau.

lecture 20 lectures
thumb 0 commentaire
2 réactions
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Entrepreneuriat
Putting labels on people
Putting labels on people

Pierre is the archetypal nice guy. Smiling, always cheerful, a bundle of laughs and funny stories to share. Ther...

Julien Guyomard
9 min
Ma parole
Ma parole

J'étais une bucheuse. Ma jeunesse a trouvé sa place parmi les livres, la réfléxion et la création. Je savais...

Eva Maria Matesanz
4 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur