Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Défilé Taille XT

Défilé Taille XT

Publié le 13 sept. 2021 Mis à jour le 14 sept. 2021
time 3 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 54 lectures
0 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Défilé Taille XT

D’un pas cadencé elles percutent le podium d’un genou propulsé en obus, les bras en balanciers autour des hanches qui pointent sous des tissus aux allures d’ectoplasme. Les robes plombent sur des vestiges de mamelon tandis que les épaules s’en dégagent avec une grâce famélique.
Quant au jeu de jambes, il  reproduit à la perfection celui de baguettes dans un restaurant chinois.

Myriam et Gédéon, baromètre en tandem de la mode, sourient sans effort sur leurs chaises qui font face au défilé : ils représentent les principaux commanditaires de la cérémonie.De temps en temps ils penchent la tête l’un vers l’autre et semblent en accord avec chaque détail de la soirée.

Ainsi passent costumes, ensembles, jupes et dessous.

Les vêtements masculins surgissent à leur tour : longueur, finesse, parfois quelques abdominaux perdus entre deux pans ouverts.
Tout le monde applaudit et est applaudi.

A l’issue une réception régale public, VIP et quelques mannequins triés sur le poids.

Oubliés parmi eux, Myriam et Gédéon murmurent derrière leur coupe de champagne.

- C’est bien parti, non ?
 - Mm …
- Regarde ! Les invités rêvent de ressembler à nos top modèles.
- Eux oui, mais la populace a encore des doutes.
- Nous n’aurons qu’à monter une campagne « Bonnes Résolutions » de la nouvelle année puis insister sur les problèmes de santé réglés par une silhouette idéale.
- Silhouette ! C’est approprié.

Silhouettes dessinées à l'encre et retravaillées sur ordinateur par C Perrin Verdier

Communion de leurs deux regards.

- Je t’avais dit qu’une invasion réussie passait forcément par un plan marketing.
- Soit. Mais nous n’avons pas pleinement convaincu la masse.
- Décidément tu as le sens de la formule  ! 
- Les récalcitrants « il faut les faire tomber à coup de pubs et de messages médiatiques ! », dixit nos supérieurs
- Il faut surtout mener le combat sur le front des bons vivants.
- Oh avec ce qu’on leur réserve comme future alimentation : insectes, aliments lyophilisés etc …  Ils perdront l’habitude de bien manger puis de manger …
- Nous devons proscrire alcool, jus de fruits pour les remplacer par de l’énergétique.
- T’as raison. Il vaut mieux ne conserver que les fumeurs. Ils perdent le goût, tombent malades et gardent la densité nécessaire.
- Restreins aux drogués alors parce qu’ils sont plus manipulables.
- Il reste juste le problème de la taille, plus long à résoudre. Il les faut aussi grands que nous.
- On pourrait bien déblayer avec des vaccins : leur transformation génétique alliée aux reproductions entre ces cobayes de nouvelle génération feront le reste.

Sourires de circonstance.

- Le pire est qu’ils finiront par trouver ça évident.
- Que le Cosmos t’entende !
- C’est déjà entendu. Si ceux-là adoptent notre physique, les autres suivront. En moins de temps qu’il n’en faut pour ne rien avaler, nous deviendrons les maîtres des lieux avant qu’ils aient fini leurs piqûres.

Ils parviennent à masquer leurs rires mais pour des extraterrestres déguisés en humains

Rien n'est plus dur.

 

 

Photo de couverture et illustration dans le texte : Chantal Perrin Verdier

lecture 54 lectures
thumb 0 commentaire
0 réaction
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Curiosités
Au jour d'aujourd'hui ☿
Au jour d'aujourd'hui ☿

Une histoire de Lundi n’est pas, par définition, une histoire de mercredi ou de vendredi.Et j’en fournis l...

Chantal Perrin Verdier
2 min
9.1 – Un cercle très vicieux
9.1 – Un cercle très vicieux

Si ce sont effectivement notre regard subjectif d'observateur et notre langage qui structurent ce que nous percevons et qui renforcent notre con...

Lorenzo Soccavo
2 min
Au jour d'aujourd'hui ♂︎
Au jour d'aujourd'hui ♂︎

Une histoire de Lundi n’est pas, par définition, une histoire de mercredi ou de vendredi.Et j’en fournis l...

Chantal Perrin Verdier
2 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur