Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
6.8 – Pourquoi fuir le réel ? 

6.8 – Pourquoi fuir le réel ? 

Publié le 16 juil. 2022 Mis à jour le 16 juil. 2022
time 2 min
1
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 53 lectures
1 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

6.8 – Pourquoi fuir le réel ? 

Depuis le début des années 2000 c'est dans des univers persistants en ligne, ou Métavers, que nous pouvons vivre avec le plus d'intensité l'expérience de découvrir d’autres mondes. A moins, évidemment, d’être une lectrice ou un lecteur aguerris de romans.

Les internautes s'y projettent dans le cyberespace à la découverte de plateformes sur lesquelles, si l'on peut certes y jouer, l'ambition partagée est bien davantage celle de se dédoubler du monde physique et de démultiplier ses possibilités d'échanges et de communication.

Comme des extensions, des développements culturels et artistiques, non-commerciaux et libres de Second Life se répandent depuis des années dans des centaines de pays et de langues sous le nom d'Opensims : abréviation d'OpenSimulator, un logiciel libre pour la création d'environnements web 3D immersive avec avatars.

Ces environnements simulés rendent possible devant nos écrans d'ordinateurs ce que nos ancêtres allaient éprouver au fond des grottes ou sur les parvis des cathédrales.
Lorsque ces territoires virtuels reproduisent des territoires réels l’on parle alors carrément de mondes… miroirs.

Fuyons-nous le réel, ou, est-ce l’imaginaire qui fuite ?

Nous retrouvons en nous la persistance d’une certaine pensée magique, et comme la nostalgie d’un autre monde, au fond de notre refus, ou de notre incapacité peut-être, à simplement accepter de vivre dans le monde qui nous apparaît comme réel.

Un jeu sur smartphones comme Pokémon Go nous l’a rappelé il y a quelques années.
Ces créatures imaginaires que sont les Pokémon ne sont rien d'autres que des avatars contemporains du Petit Peuple, elfes et lutins, gnomes et autres trolls présents dans la plupart des traditions. Ils nous apparaissent seulement ici sous une forme substituée.

Un autre jeu planétaire, Ingress, développé sur smartphones par Google, et qui aurait compté jusqu'à sept millions de participants, reposait lui entièrement sur la fiction simpliste d'une énergie d'origine extraterrestre qui forcerait l'humanité à se répartir en deux camps : d'un côté les Éclairés, prêts à défendre les sources terriennes de cette mystérieuse énergie, d'un autre côté, les Résistants, qui chercheraient eux d'abord à préserver la vie terrestre de cette énergie aux effets inconnus à long terme.

Les nombreux parcs de loisirs à thème participent du même mouvement et exploitent la même pulsion en cherchant à plonger leurs visiteurs dans des environnements et dans des ambiances issues de mondes imaginaires.
Tout comme le cinéma 3D, la 3D subjective et les casques de réalités virtuelles qui donnent à leurs utilisateurs l'illusion d'être plongés dans un autre milieu.
Toutes ces expériences hors livres concernent quotidiennement des millions de nos contemporains.

Merci pour votre lecture. Vous pouvez utiliser le bouton "Commenter" pour me faire part de vos questions et remarques.
Je suis chercheur indépendant à Paris. Je travaille sur la lecture immersive de fictions, le sentiment de "traversée du miroir" par les lectrices et les lecteurs de romans. Pour que je puisse poursuivre mes travaux votre soutien m'est indispensable.
Je vous remercie par avance de vous abonner à Retour à Davos ou de "Faire un don" du montant de votre choix pour me soutenir.

lecture 53 lectures
thumb 0 commentaire
1 réaction
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Curiosités
15.6 – Surgir du vide 
15.6 – Surgir du vide 

La lecture littéraire mobilise plus ou moins successivement ou conjointement en un temps infime plusieurs processus différents.

Lorenzo Soccavo
3 min
5. Dernier tango
5. Dernier tango

Dès son retour de Genève, Eugène sent que quelque chose ne va pas, que Tatiana est boulevers&eac...

Carmen Calderon
4 min
4. Nettoyage haute pression
4. Nettoyage haute pression

Le corps inanimé de la Vodka n’avait pas trôné longtemps dans le salon de Tatiana. Elle vou...

Carmen Calderon
3 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur