Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
2.4 – Le règne végétal de la lecture 

2.4 – Le règne végétal de la lecture 

Publié le 21 juin 2022 Mis à jour le 21 juin 2022
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 35 lectures
0 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

2.4 – Le règne végétal de la lecture 

Le livre, lui, nous le savons, est effectivement sorti du bois, mais dans un autre sens. Un sens pratique et raisonnable.

Aujourd'hui encore nous pouvons être frappés par les ressemblances entre une bibliothèque et une xylothèque conservant différentes espèces de bois. Nous y retrouvons le même esprit de collection organisée, un rangement et une esthétique très proches.

L'objet, le dispositif de lecture que nous appelons aujourd'hui "livre" est lié au règne végétal de par ses ancêtres : les papyrus égyptiens, puis les tablettes de bois des Romains. Et aujourd'hui encore avec la pâte à papier.
Rien ne dit que les technologies les plus modernes nous éloignent véritablement de ce monde sensible.
Comme un aveugle développe ses sens de l’ouïe et du toucher, peut-être que des environnements de haute technologie, dans la mesure où il nous feraient économiser l’usage de certains sens et fonctionnalités physiques, pourraient développer chez certains d'entre nous une perception plus subtile du monde et des informations de plus en plus nombreuses qui le traversent.

En réaction au big data nous pourrions ressentir un jour l'influx d'un courant végétal de la lecture, quel que soit son support, même s'il s'agit d'une tablette numérique ou d'un smartphone.
Originellement liée au biologique, au vivant, la lecture a son propre temps, son tempo significatif, ses rythmes singuliers induits en partie par le style de l'écriture, sa musicalité, mais aussi par les effets de répétitions de certains éléments autres qui la structurent et sont parfois très subtils.
Il y a un pouls de la lecture dont l’écho porte les résonances des matériaux multiples qu’elle rencontre, des supports d’écriture aux organes phonatoires des lecteurs.

Ce que je pense c'est que la lecture, qui serait donc un jour sortie du bois comme une créature était peut-être, avant de sortir du bois, tout autant végétale qu'animale.
C'est peut-être cette chimère-là que nous ne pouvons plus, ni voir, ni concevoir, dans la mesure où elle happerait le langage.

Nous approchons là d’un mystère indéfinissable et indicible comme celui du nom de Dieu.

Un mystère voisin peut-être de celui qu'évoqua un jour Walter Benjamin lorsqu'il écrivit : « L’arbre était un peuplier ou un aulne. Pourquoi n'en ai-je pas retenu l'espèce ? Parce que, pendant que je regardais son feuillage et que je suivais ses mouvements, d’un seul coup en moi le langage fut à ce point saisi par lui qu’instantanément il consomma encore une fois en ma présence les noces archaïques avec l’arbre. » (Brèves ombres II, Walter Benjamin, in Images de pensée, p.228, traduit de l’allemand par Jean-François Poirier, Collection Détroits, Christian Bourgois Éditeur, 1998).

Merci pour votre lecture. Vous pouvez utiliser le bouton "Commenter" pour me faire part de vos questions et remarques.
Je suis chercheur indépendant à Paris. Je travaille sur la lecture immersive de fictions, le sentiment de "traversée du miroir" par les lectrices et les lecteurs de romans. Pour que je puisse poursuivre mes travaux votre soutien m'est indispensable.
Je vous remercie par avance de vous abonner à Retour à Davos ou de "Faire un don" du montant de votre choix pour me soutenir.

lecture 35 lectures
thumb 0 commentaire
0 réaction
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Curiosités
Au jour d'aujourd'hui ♀︎
Au jour d'aujourd'hui ♀︎

Une histoire de Lundi n’est pas, par définition, une histoire de mercredi ou de vendredi.Et j’en fournis l...

Chantal Perrin Verdier
2 min
Au jour d'aujourd'hui ♃
Au jour d'aujourd'hui ♃

Une histoire de Lundi n’est pas, par définition, une histoire de mercredi ou de vendredi.Et j’en fournis l...

Chantal Perrin Verdier
2 min
Au jour d'aujourd'hui ☿
Au jour d'aujourd'hui ☿

Une histoire de Lundi n’est pas, par définition, une histoire de mercredi ou de vendredi.Et j’en fournis l...

Chantal Perrin Verdier
2 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur